English version

Accueil

Présentation

Fiches

Dossiers

Voyages
 
Galeries

Poésie

Liens

Nouveautés

Contact

Mentions légales

Les oiseaux de proie exercent souvent une sorte de fascination sur nous. La beauté de chaque espèce, le regard profond, l’élégance de la silhouette et, pour quelques uns, la taille impressionnante, font de ces oiseaux les rois du ciel !

Les rapaces tuent pour se nourrir. Exceptés les vautours qui se nourrissent habituellement d’animaux morts et de charognes, tous les oiseaux de proie, depuis le plus petit jusqu’au plus grand, chassent et tuent différentes sortes d’animaux.   
Ils utilisent diverses méthodes. Ils peuvent chasser depuis un perchoir exposé, ou voler au-dessus des zones découvertes  afin de détecter les proies, et ensuite, ils plongent vers elles et les capturent. Mais certains d’entre eux chassent aussi en marchant, cherchant de grands insectes et des reptiles. D’autres espèces volent bas et poursuivent de petits mammifères, ou capturent des oiseaux en vol. Quelques rapaces se nourrissent de poisson, et chassent en volant juste au-dessus de la surface de l’eau et saisissent le poisson avec les serres.  

Chaque espèce est adaptée à son habitat et à sa façon de chasser. Les oiseaux de proie volent en général de très belle manière. Capables de voler à grande vitesse pour chasser, on les voit aussi bien souvent en train de planer et de décrire des cercles dans les courants thermiques ascendants, sans effort et tranquilles, pendant plusieurs heures dans la journée.   
Leur capacité à voler ainsi leur permet d’accomplir de magnifiques parades nuptiales en alternant glissés, vol battu, montées, plongeons, et virages, et d’agripper les serres du partenaire tout en volant. C’est un spectacle étonnant ! 
Les oiseaux de proie fréquentent toutes sortes d’habitats, mais les grands rapaces évitent les forêts épaisses à cause de leur taille.
Ils sont en général silencieux, excepté pendant la saison de reproduction où l’on peut entendre les cris sonores des couples. 
Male et femelle sont souvent semblables au niveau du plumage, mais pas toujours, et la femelle est légèrement plus grande que le mâle. Ils nidifient dans des arbres ou sur les corniches rocheuses des falaises, et certains à même le sol. Les jeunes sont nourris par les deux parents au nid, et pendant encore plusieurs semaines après avoir quitté l’aire.
Ils peuvent migrer selon la distribution géographique.
Les vautours ont des comportements différents. Ils ne chassent pas, se nourrissant presque exclusivement d’animaux morts. Leur vue perçante leur permet de détecter les carcasses tout en volant haut dans le ciel. Ils descendent alors, et s’approchent prudemment. Il existe une hiérarchie entre eux, même si quelques disputes se produisent régulièrement. Ce sont d’ailleurs plutôt des tentatives d’intimidation que des attaques réelles. 
Chaque espèce a ses spécialités et se nourrit différemment sur une carcasse, allant de la peau et des tendons aux parties plus tendres et aux muscles. Quant au Gypaète barbu, il prend les os et les laisse tomber d’une certaine hauteur pour les casser et récupérer ainsi la moelle. 

RECAPITULATIF

LES RAPACES DIURNES

ORDRE DES ACCIPITRIFORMES

Les Accipitridés - Descriptif famille

Dossiers associés:

L'Aigle Ibérique, symbole des montagnes espagnoles

Le vautour fauve

La reproduction du vautour fauve

Le vautour percnoptère

Vautours, troupeaux et chiens

Le milan noir

Le busard Saint Martin

 

Famille des Accipitridés - Listes groupes

Les dix groupes qui composent cette famille:

1- Milans, Bazas, Bondrées, Elanions

2- Pygargues ou Aigles pêcheurs

3- Vautours de l'Ancien Monde

4- Circaètes, Serpentaires et Bateleur des savanes

5- Gymnogènes - Busards - Buse échasse

6- Autours et Eperviers

7- Busautours - Buses d'Amérique

8- Buses du genre Buteo

9- Les grands aigles

10- Les aigles bottés

Famille des Pandionidés

Balbuzard pêcheur – Pandion Haliaetus – Osprey

Famille des Sagittariidés

Messager sagittaire – Sagittarius serpentarius – Secretarybird

Famille des Cathartidés

Les Cathartidés

Dossier associé:

Le vol du Condor des Andes

 

ORDRE DES FALCONIFORMES

Famille des Falconidés

Dossier associé:

La reproduction du faucon crécerelle

 

LES RAPACES NOCTURNES

LISTE DES FICHES

ORDRE DES STRIGIFORMES

Famille des Strigidés

Dossiers associés:

Les Kétoupas ou Hiboux pêcheurs

La reproduction de la Chevêche des terriers

Famille des Tytonidés

 

LES RAPACES

LISTE DES FICHES

Francisco José Hernández
Blog illustrations

PHOTOS

Ils nidifient souvent en colonies, aussi bien sur les corniches rocheuses qu’à la cime des grands arbres, selon les races. Quelques colonies peuvent compter plusieurs dizaines de couples sur une même falaise.  
La majorité d’entre eux est sédentaire, mais quelques espèces, dont le Vautour percnoptère, migrent vers le sud pour passer l’hiver.
Ils peuvent effectuer quelques parades, moins spectaculaires que celles des autres rapaces à cause de leur grande taille. Les deux partenaires volent ensemble, l’un près de l’autre ou superposés, et les liens des couples durent toute la vie.

Les oiseaux de proie sont souvent persécutés par l’homme, ou dérangés pendant la reproduction. Ils meurent par collisions avec les lignes à haute tension, par les empoisonnements directs ou pas, et par la perte de leur habitat dans certaines parties du monde. 
De nombreuses mesures les protègent aujourd’hui, ainsi que leur habitat. Ils vivent dans des parcs naturels et des réserves, où les ressources de nourriture et l’active protection dont ils bénéficient les aident à accroître leurs populations. 

Les vautours du Nouveau Monde sont classés à présent dans les Accipitriformes, famille des Cathartidés. Ceux de l’Ancien Monde ainsi que divers rapaces tels que aigles, busards, buses, éperviers, milans… rejoignent la famille des Accipitridés dans l'Ordre des Accipitriformes.
Les Pandionidés n’ont qu’un seul membre, le Balbuzard pêcheur, de même que les Sagittaridés avec le Messager sagittaire et appartiennent aussi aux Accipitriformes.
Les Falconidés regroupent les faucons et les caracaras dans l'Ordre des Falconiformes.

Je vous invite à découvrir certaines espèces grâce aux fiches illustrées de plusieurs photos.

Texte de Nicole Bouglouan

Œuvres d’art de Francisco José Hernández
Son site:
AVESTRAZOS