English version

Accueil

Présentation

Fiches

Dossiers

Voyages
 
Galeries

Poésie

Liens

Nouveautés

Contact

Mentions légales

PROTECTION / MENACES / STATUTS :
Le Passerin à ventre rose a une aire de répartition restreinte dans laquelle il est menacé par la fragmentation et la dégradation de l'habitat, causées par l'implantation de milliers d'éoliennes. De nombreuses forêts sont aujourd'hui dégradées.
Des études récentes montrent que le Passerin à ventre rose préfère se reproduire dans un habitat préservé. Cette espèce est également vulnérable aux effets secondaires des ouragans dans cette région.

La population est estimée à moins de 50 000 individus matures. Cette population semble stable, malgré les menaces liées à l'habitat. Cependant, un certain déclin a été signalé en 2016 (NABCI 2016).
Le Passerin à ventre rose est actuellement classé en tant qu’espèce Quasi menacée.

La Sierra Tolistoque est très importante pour la conservation à long terme de cette espèce, et cette zone doit être protégée, afin de fournir un futur bastion pour la conservation de ce bel oiseau.

Fr: Passerin à ventre rose
Ang: Rose-bellied Bunting
All: Rosenbauchfink
Esp: Azulillo Ventrirrosado
Ita: Zigolo panciarosa
Nd: Rozebuikgors
Sd: rositafink

Photographe:

Dubi Shapiro
Dubi Shapiro Photo Galleries 

Illustration:

John Gerrard Keulemans (1842-1912)

Source de l’illustration: Biologia Centrali-Americana

Texte de Nicole Bouglouan

Sources:

HANDBOOK OF THE BIRDS OF THE WORLD Vol 16 by Josep del Hoyo- Andrew Elliot-David Christie – Lynx Edicions – ISBN: 9788496553781

FIELD GUIDE TO THE BIRDS OF NORTH AMERICA - National Geographic Society - ISBN: 0792274512

Avibase (Denis Lepage)

Birdlife International

Birds of the World

The Wilson Journal of Ornithology

SORA - Detailed description of the nest, eggs, and nesting habitat of the micro-endemic, near threatened Rose-bellied Bunting (Passerina rositae)

SCIELO - Further contributions on the description of the nest, eggs and nesting habitat of the Mexican micro-endemic and near threatened Rose-bellied Bunting (Passerina rositae)

CREAGUS@Monterey Bay (Don Roberson)

Fatbirder - The World’s Richest Information Resource about Birds for Birders

Wikipedia, the free encyclopaedia

Wikipedia, la enciclopedia libre

 

Accueil

Page Passériformes

Sommaire fiches

 

Passerin à ventre rose
Passerina rositae

Ordre des Passériformes – Famille des Cardinalidés

INTRODUCTION :
Les espèces de la famille des Cardinalidés sont des oiseaux robustes au bec fort. Ils sont associés aux forêts ouvertes et à l’intérieur de la forêt.
Le Passerin à ventre rose est endémique d'une microrégion située sur le versant Pacifique du sud-ouest du Mexique, où il fréquente les forêts humides et semi-arides entre 180 et 800 mètres d'altitude. Il se nourrit de graines de graminées, de fruits d'arbres et d'arbustes ainsi que d'insectes. Le nid en forme de coupe est construit dans la fourche d'un petit arbre, à une hauteur variant de 30 centimètres à 2,50 mètres du sol.
Le Passerin à ventre rose a une aire de répartition restreinte dans laquelle il est affecté par la dégradation de son habitat. L'espèce est actuellement considérée Quasi Menacée.

DESCRIPTION DE L’OISEAU :
Quelques mesures :
Longueur : 13-14 cm
Poids : 19-20 gr

Le Passerin à ventre rose mâle adulte a les parties supérieures et les épaules bleu vif, plus éclatant sur le bas du dos et le croupion. Sur les ailes, les rémiges primaires et secondaires noir grisâtre ont des liserés bleus. Les ailes fermées paraissent bleues dans l'ensemble. Sur la queue, les rectrices sont bleu vif avec des tubes noirs.
Sur les parties inférieures, la gorge, la poitrine et les flancs sont bleus. Les marbrures rose rougeâtre du bas de la poitrine deviennent plutôt rose saumon sur l’abdomen et le bas-ventre.

Sur la tête bleu vif, la calotte est principalement teintée de bleu violacé. Les lores sont noirâtres. L'œil est entouré de deux croissants blancs formant un cercle oculaire blanchâtre brisé. Le menton est blanc grisâtre.
Le bec fort et pointu est noir sur le dessus, mais la mandibule inférieure est bleu grisâtre pâle. Les yeux sont brun foncé. Les pattes et les doigts sont gris.

Couple

John Gerrard Keulemans (1842-1912)

La femelle adulte est très différente. La tête et les parties supérieures sont brun grisâtre, avec parfois une teinte bleuâtre. Le croupion et les couvertures sus-caudales sont bleutés. Sur les ailes, les plumes brun terne sont légèrement bordées de brunâtre terne. Sur la queue, les rectrices sont grises avec des vexilles externes bleuâtres.
Les parties inférieures sont brun chamois ou chamois rosé, devenant plus foncées sur la gorge jusqu'au bas de la poitrine et sur les flancs, et plus pâles sur le bas de l'abdomen.
Sur la tête, la face est gris-brun et le cercle oculaire brisé grisâtre pâle est visible.
Le bec, les yeux, les pattes et les doigts sont semblables à ceux du mâle.

Le mâle immature ressemble à la femelle adulte mais les parties inférieures sont plus claires, avec du rose sur l’abdomen. La tête, la poitrine et les parties supérieures sont tachetées de bleu.
Sur la tête, la calotte est gris-noir terne et le cercle oculaire brisé blanchâtre est bien visible. Le menton est blanchâtre.

La femelle immature est plus terne que la femelle adulte. Le croupion et les couvertures sus-caudales ne sont que légèrement teintés de bleu. Les parties inférieures sont chamois foncé, avec parfois des stries sombres sur les côtés du corps et les flancs.

DISTRIBUTION GEOGRAPHIQUE :
Le Passerin à ventre rose est présent dans une bande étroite le long du versant Pacifique de l'Isthme de Tehuantepec dans l'ouest d'Oaxaca et l'ouest du Chiapas.
Un signalement supplémentaire a récemment été rapporté plus à l'est au Chiapas, dans la Réserve de Biosphère d'El Triunfo (sud du Mexique).

HABITAT :
Le Passerin à ventre rose fréquente les forêts épineuses arides et semi-arides, les galeries forestières semi-humides avec des arbres à feuilles caduques, les lisières et les collines, entre 180 à 800 mètres d'altitude.
D'après plusieurs observations, cette espèce peut utiliser les ravins comme sites de nidification.
Il peut être observé en couples ou solitaire à des hauteurs faibles ou moyennes dans les broussailles.

CRIS ET CHANTS : SONS PAR XENO-CANTO
Le cri du Passerin à ventre rose est un « plik » ou « plek ».
Le chant est un bavardage doux.

COMPORTEMENTS DANS LA VIE SAUVAGE :
Le Passerin à ventre rose est omnivore. Il se nourrit de matières végétales comme les fruits, les graines et parfois le nectar des fleurs. Les insectes font également partie de son alimentation.

Le Passerin à ventre rose fréquente les ravins avec des forêts tropicales semi-caduques et les coteaux avec des forêts tropicales de feuillus pendant la saison de reproduction.
Le nid en forme de coupe est construit dans une fourche dans un petit arbre, à environ 1,20 mètre du sol, mais parfois jusqu'à 2,50 mètres.
D'après certaines observations, plusieurs nids (jusqu'à 14) ont été trouvés dans des conditions très similaires. Ils étaient placés à des distances allant de 10 à 60 mètres les uns des autres.
Selon le site de nidification, les nids ont été construits sur différentes espèces végétales, allant de petits buissons de 30 centimètres à de grands arbres pouvant atteindre 15 mètres de hauteur.
Les nids étaient principalement constitués d'écorces d'arbres, de brindilles et de toiles d'araignées.

Plus d'informations sont nécessaires concernant le comportement reproducteur de cette espèce.

Le Passerin à ventre rose est en grande partie sédentaire, avec probablement quelques déplacements liés aux ressources alimentaires.

Le vol des Cardinalidés est généralement vigoureux et parfois ondulant. Les oiseaux volent ou sautillent de branche en branche dans les buissons et les arbres. Quand ils sont au sol, ils sautillent au lieu de marcher.

REPRODUCTION DE L’ESPECE :
La saison de reproduction a probablement lieu en juin-juillet, avec des nids actifs trouvés fin juin et fin juillet, et plus généralement de mai à août.
Le nid est une coupe ouverte faite d'écorce d'arbre, de brindilles fines et de toiles d'araignées, ces dernières étant parfois utilisées pour fixer le nid au support végétal. A l'intérieur, de très fines brindilles sont entrelacées et forment un motif circulaire.
Pour un nid observé, le diamètre externe était de 120-125 mm, la hauteur externe était de 120 mm et la profondeur interne était de 50 mm.
Sur un autre nid, de la peau de serpent et des plumes ont été utilisées pour construire la partie externe de la structure.
Le nid est souvent construit dans la fourche d'un petit arbre, entre 1,20 et 2,50 au-dessus du sol.

La femelle dépose 2 à 4 œufs blancs avec des taches brun rougeâtre à l'extrémité la plus large.
D'après l'observation du premier nid, il y avait 4 œufs et les poussins ont réussi à s'envoler 22 jours plus tard.
Les deux parents ont été observés en train de chanter à proximité du site de nidification.
Aucune autre information.