English version

Accueil

Présentation

Fiches

Dossiers

Voyages
 
Galeries

Poésie

Liens

Nouveautés

Contact

Mentions légales

Fr: Alcin des chauves-souris – Milan des chauves-souris
Ang: Bat Hawk
All: Fledermausadler
Esp: Milano Murcielaguero
Ita: Nibbio dei pipistrelli
Nd: Vleermuiswouw
Sd: fladdermusvråk

Photographe:

Simon Tan
PBase Bird galleries

Texte de Nicole Bouglouan

Sources:

HANDBOOK OF THE BIRDS OF THE WORLD Vol 2 by Josep del Hoyo-Andrew Elliot-Jordi Sargatal - Lynx Edicions - ISBN: 8487334156

BIRDS OF AFRICA SOUTH OF THE SAHARA by Ian Sinclair and Peter Ryan - Princeton University Press Princeton and Oxford - ISBN: 0691118159

BIRDS OF PREY OF AFRICA AND ITS ISLANDS by Alan and Meg Kemp - Struik Publishers - ISBN: 1770073698

ROBERTS BIRDS OF SOUTH AFRICA by G. R. Mc Lachlan and R. Liversidge – The Trustees of the John Voelcker Bird Book Fund – ISBN: 0620031182

BIRDS OF THE GAMBIA AND SENEGAL by Clive Barlow and Tim Wacher – Helm Field guides – ISBN: 0713675497

Avibase (Denis Lepage)

Birdlife International

Birds of the World

PREY OF BAT HAWKS AND AVAILABILITY OF BATS

Biodiversity Explorer

Kruger National Park

South Africa – Bat Hawk

The Peregrine Fund – World Centre for Birds of Prey

Global Raptor Information Network - Working to Conserve Birds of Prey in nature

More about Bat Hawks

JungleDragon

Borneo post online

Thai National Parks

Wikipedia, the free encyclopaedia

 

Accueil

Page Rapaces

Page Famille Accipitridés

Sommaire fiches

 

Alcin ou Milan des chauves-souris
Macheiramphus alcinus

Ordre des Accipitriformes – Famille des Accipitridés

INTRODUCTION :
L’Alcin des chauves-souris ou Milan des chauves-souris se trouve en Afrique subsaharienne et à Madagascar, ainsi qu’en Asie du Sud-Est jusqu'à la Nouvelle-Guinée. Il fréquente plusieurs types d'habitats selon la distribution. En Afrique, il est généralement observé dans les zones ouvertes des habitats humides aux lisières des forêts, mais il est également présent à proximité des habitations humaines et dans les plantations. En Asie du Sud-Est, il fréquente les forêts matures et perturbées avec quelques restes de végétation haute. En Nouvelle-Guinée, on le trouve dans les forêts défrichées ainsi que dans les galeries forestières le long des rivières ou des zones humides.
Ce rapace est principalement une espèce qui vit en plaine, bien qu'il atteigne les hauts plateaux d'Afrique du Sud.

L’Alcin des chauves-souris se nourrit principalement de chauves-souris (comme son nom l'indique), mais les insectes et les oiseaux (martinets et hirondelles) font également partie de son alimentation. Les proies sont capturées avec les serres en volant à grande vitesse.
Comme de nombreux oiseaux de proie, l’Alcin des chauves-souris nidifie dans une grande structure faite de rameaux de bois, construite en hauteur dans un arbre par le couple. Les deux parents nourrissent l’unique poussin.

La population de l’Alcin des chauves-souris est actuellement suspectée d'être stable, et l'espèce n'est pas globalement menacée pour le moment.

DESCRIPTION DE L’OISEAU :
Quelques mesures :
Longueur : 41-51 cm
Envergure : 95-120 cm
Poids : 600-650 gr

L’Alcin des chauves-souris mâle adulte est un rapace sombre avec des yeux de hibou et des ailes de faucon.
Les parties supérieures sont brun noirâtre. Les rémiges et les rectrices présentent des barres étroites gris pâle.
Sur les parties inférieures, la gorge est blanche avec des rayures noires au centre. Le plumage est brun roux avec un peu de blanc sur l’abdomen et les flancs. Mais ces caractéristiques sont très variables.

La tête est noire. On note la présence de taches blanches ressemblant à des yeux sur la nuque.
Le bec noir et crochu est relativement petit mais l'ouverture est large. La cire et les commissures sont bleu-gris pâle.
Les yeux sont jaunes, avec un sourcil blanc contrastant avec le plumage noirâtre.
Les pattes nues et les doigts longs et fins sont bleu-gris pâle. Le long orteil central est utile lors de la capture de la proie pendant le vol rapide.

La large commissure du bec est ici bien visible

La femelle a un plumage similaire, mais elle est jusqu'à 6% plus grande que le mâle.

Le juvénile ressemble à l'adulte, mais il a davantage de blanc sur les parties inférieures, et surtout sur la gorge, la poitrine et l'abdomen. Il n'y a qu'une bande sombre sur la poitrine. Les rémiges sont finement barrées de gris pâle, tandis que la queue peut paraître tachetée.

SOUS-ESPECES ET DISTRIBUTION GEOGRAPHIQUE :
L’Alcin des chauves-souris a trois sous-espèces.
M.a. alcinus (décrit ci-dessus) se trouve dans le sud du Myanmar, l'ouest de la Thaïlande, la Péninsule Malaise, Sumatra, Bornéo et peut-être le centre-nord du Sulawesi.

M.a. papuanus est présent dans les régions de plaine et de basse montagne du sud de la Nouvelle-Guinée.
Celui-ci a une crête plus petite que la race nominale. Il y a davantage de blanc sur le ventre et un collier nucal blanc.

M.a. anderssoni (représenté) est présent en Sénégambie, à l'est de la Somalie et au sud de la Namibie, et au nord de l'Afrique du Sud. On note quelques signalements à Madagascar dans  l'extrême nord-est.
Cette race est la plus petite. Les rémiges présentent des barres indistinctes et les zones blanches sur les parties inférieures sont très variables.

HABITAT :
L’Alcin des chauves-souris peut être observé dans la forêt tropicale dense, mais aussi dans les forêts de feuillus et de conifères. Ce rapace est également présent dans les bois, mais aussi dans les prairies et la savane. Il est résident dans les buissons et les plaines des zones semi-arides. Il chasse dans les zones humides et les zones ouvertes et se repose dans les arbres au feuillage dense pendant la journée.
L'espèce est visible du niveau de la mer jusqu'à 1 000 mètres en Nouvelle-Guinée, jusqu'à 2 000 mètres sur le Mont Kilimandjaro en Tanzanie et jusqu'à 2 150 mètres au Malawi.

CRIS ET CHANTS : SONS PAR XENO-CANTO
L’Alcin des chauves-souris est généralement silencieux loin du site du nid où il émet des sifflements faibles et aigus ressemblant à des cris de milans, et des "kek-kek-kek" ressemblant à ceux des faucons. On peut aussi entendre un « kwik-kwik-kwik-kwik-kiwk » strident et un « woot-woot-woot » plutôt doux.
La race de Nouvelle-Guinée « M.a. papuanus" est plus bruyante et produit un "kee-kee-kee-kee-kee" typique d’un faucon, ainsi qu’une série de 12-13 notes aiguës mais faibles. Un « kleEK » court et répété peut être entendu près du nid.

COMPORTEMENTS DANS LA VIE SAUVAGE :
L’Alcin des chauves-souris chasse principalement les chauves-souris, mais il capture également des petits oiseaux comme les hirondelles, les martinets et les engoulevents, ainsi que des insectes.
Il chasse en vol, en poursuivant ses proies à grande vitesse, et près de 50 % des tentatives réussissent.
Les chauves-souris sont capturées au crépuscule lorsqu’elles quittent leurs dortoirs. L’Alcin des chauves-souris se nourrit en vol et la proie est avalée entière, grâce à la large ouverture de la bouche de ce rapace. En général, les proies ne pèsent qu'environ 30 grammes.

L’Alcin des chauves-souris diffère du Faucon des chauves-souris d'Amérique centrale et du Sud, par son comportement alimentaire. L’Alcin des chauves-souris avale la chauve-souris entière et très rapidement. Il faut environ six secondes pour que la proie atteigne l'estomac. En revanche, le Faucon des chauves-souris retourne sur un perchoir pour dévorer sa proie en morceaux, et non l’avaler entière. Mais les deux espèces capturent la proie avec les serres.

L’Alcin des chauves-souris est crépusculaire. Pendant la majeure partie de la journée, il reste posé dans le feuillage dense des arbres et n’émerge qu’au crépuscule. Il se perche souvent près d'une grotte qui sert de dortoir aux chauves-souris, attendant l'émergence au crépuscule. Il est également actif à l’aube et pendant les nuits de pleine de lune.
Il peut capturer et avaler jusqu'à 10-11 proies en 18 à 20 minutes environ, durée de la courte période de semi-obscurité au crépuscule lorsque les chauves-souris sortent de leurs dortoirs.

L’Alcin des chauves-souris effectue des parades nuptiales au début de la saison de reproduction, impliquant de nombreuses parades aériennes et des cascades. Les parades aériennes acrobatiques telles que des vols ondulants et autres figures sont habituelles, ainsi que l’accrochage des serres en vol. Ces démonstrations aériennes sont spectaculaires.
Le grand nid fait de rameaux de bois est construit dans un grand arbre, souvent dans une fourche extérieure pour faciliter l'atterrissage. Il peut être réutilisé année après année. Le mâle fournit de la nourriture à la femelle qui nourrit le poussin. Les deux adultes partagent les tâches liées à la nidification.

L’Alcin des chauves-souris est généralement résident sous les tropiques, mais dans la partie subtropicale de l’Afrique du Sud, il peut être observé loin de son habitat habituel. C'est un visiteur dans certaines parties de l'Afrique du Nord-Est. Une reproduction de cette espèce a été enregistrée à Madagascar dans l'extrême NE.

L’Alcin des chauves-souris a de longues ailes et en vol, il a une silhouette de faucon. Pendant la chasse, le vol est rapide et puissant, mais en dehors de ces moments, il est plutôt languissant comme le vol des milans. Le vol de ce rapace est très silencieux en raison du bord de fuite dentelé au niveau des rémiges secondaires.

Ici, le court sourcil blanc est bien net

REPRODUCTION DE L’ESPECE :
L’Alcin des chauves-souris est monogame et les liens du couple durent toute la vie. Il est territorial et le couple se reproduit de façon isolée.
La période de ponte varie en Afrique selon la distribution, octobre/novembre en Sénégambie, avril-août et octobre en Afrique de l'Est, et août-mai en Afrique du Sud. En Malaisie et à Sumatra, les œufs sont pondus d'avril à septembre.
Cette espèce construit un grand nid avec des rameaux de bois en hauteur dans une fourche d'arbre, souvent un eucalyptus. L’intérieur est tapissé de brindilles fines et de feuilles vertes. Les deux adultes participent à la construction mais la femelle en fait plus que le mâle. Les brindilles sont cassées sur des branches mortes pendant que l'oiseau vole. Le nid est généralement réutilisé année après année.

La femelle dépose un seul œuf bleu pâle avec des marques plus foncées à l'extrémité la plus large. Elle incube pendant 48 à 53 jours, parfois aidée par le mâle. A la naissance, le poussin est couvert de duvet blanc. La femelle le nourrit avec les proies fournies par le mâle.
Le jeune reste au nid environ 67 jours avant d'être prêt à voler. Pendant cette période, il est nourri par les deux parents. Les adultes peuvent chasser en journée pendant la période de nidification, afin de nourrir régulièrement le poussin.
Une couvée de remplacement est effectuée 68 à 70 jours plus tard si la première tentative de reproduction échoue.

PROTECTION / MENACES / STATUTS :
L’Alcin des chauves-souris est affecté par la destruction des forêts en Afrique du Sud, car la population locale de chauves-souris dépend de cet habitat. Il est également persécuté par les habitants, bien qu'il n'ait jamais été observé en train de tuer des poulets. De plus, l’espèce doit faire face à d'autres menaces telles que les collisions et l'électrocution sur les lignes électriques lorsqu'il chasse au crépuscule et à l'aube. Les nids sont vulnérables à la destruction par mauvais temps, en particulier par vents violents.
La population est grossièrement estimée à 670/6 700 individus matures, mais en raison de ses habitudes semi-nocturnes, il est difficile d'observer cette espèce.
Cependant, la population est soupçonnée d'être stable et non menacée à l'échelle mondiale. L’Alcin des chauves-souris est actuellement évalué comme étant de Préoccupation mineure.