English version

Accueil

Présentation

Fiches

Dossiers

Voyages
 
Galeries

Poésie

Liens

Nouveautés

Contact

Mentions légales

Ang : Australasian Gannet
All : Australtölpel
Esp : Alcatraz Australiano
Ital : Sula australiana
Nd: Pacifische Jan-van-gent
Sd: Australisk sula

Photographe:

Patrick Ingremeau
TAMANDUA

Texte de Nicole Bouglouan

Sources:  

HANDBOOK OF THE BIRDS OF THE WORLD vol 1 by Josep del Hoyo-Andrew Elliot-Jordi Sargatal - Lynx Edicions - ISBN: 8487334105

Avibase (Lepage Denis)

BirdLife International (BirdLife International)

Birds in backyards (Birds Australia and Australian Museum)

Wikipedia, the free encyclopaedia

 

Accueil

Page famille Sulidés

Sommaire fiches

 

Fou austral
Morus serrator

Ordre des Suliformes – Famille des Sulidés

QUELQUES MESURES :
L : 84-91 cm
Env : 160-170 cm
Poids : 2350 gr

DESCRIPTION DE L’OISEAU : 
Le Fou austral est le troisième membre du genre Morus. Il est très semblable au Fou de Bassan et au Fou du Cap.  

L’adulte a le plumage blanc, excepté les rémiges primaires noires, et les larges extrémités noires des secondaires. La queue présente quatre rectrices centrales noires alors que les rectrices externes sont blanches.
La ligne gulaire noire est assez courte, comme chez le Fou de Bassan.
La tête est jaune chamoisé. Le bec fort est gris-bleu pâle avec la base et les bords des mandibules noirs. Les yeux sont blanc bleuâtre clair, entourés d’un cercle oculaire d’un bleu plus soutenu que chez les autres Morus. Les lores sont noirs. Les pattes et les doigts palmés sont noirs également. Les orteils sont verdâtre pâle.
Les deux sexes sont semblables.

Le juvénile est brun foncé au début, et le plumage blanc d’adulte pousse progressivement en passant par des phases tachetées brun et blanc. Il peut se reproduire vers l’âge de 5-6 ans.

CRIS ET CHANTS : SONS PAR XENO-CANTO
Le Fou austral émet des sons rauques et sonores à la colonie et lorsqu’ils pêchent en groupes en mer. Mâle et femelle émettent le même type de sons. 

HABITAT :
Le Fou austral est strictement marin. Il erre au-dessus de la plateforme continentale ou des eaux côtières. Il se reproduit dans des iles découvertes au large.

DISTRIBUTION GEOGRAPHIQUE :
Le Fou austral se trouve le long des côtes du sud-est de l’Australie, de Tasmanie et de Nouvelle Zélande.
Cette espèce hiverne dans les eaux voisines et peut remonter le long des côtes ouest et est de l’Australie.

COMPORTEMENTS DANS LA VIE SAUVAGE :
Le Fou austral se nourrit de diverses espèces de poissons comme les pilchards (Sardinops neopilchardus), les anchois (Engraulis australis) et les maquereaux (Trachurus novaezelandiae), et quelques autres espèces, ainsi que des calmars (Nototodarus).
Comme les autres membres de la famille des Sulidés, il plonge d’une certaine hauteur dans l’eau pour capturer ses proies. Il suit régulièrement les chalutiers pour récupérer les débris de pêche. 

Les parades sont semblables à celles des autres Sulidés. Ces oiseaux sont toujours très beaux et gracieux dans leurs mouvements, mais ils peuvent devenir agressifs envers leurs voisins dans les cas de défense du site du nid aux colonies.

Le Fou austral reste en général au voisinage de la colonie après la reproduction. En revanche, les jeunes se dispersent et peuvent parcourir jusqu’à plus de 2500 km en une semaine. De grands nombres suivent les côtes ouest et est de l’Australie vers le nord.
Les populations de Nouvelle Zélande se dispersent vers l’ouest à travers la mer de Tasmanie jusqu’aux eaux du sud de l’Australie.

VOL :  
Le Fou austral a un vol puissant et agile qui lui permet des plongeons abrupts pour pêcher.

REPRODUCTION DE L’ESPECE :  
La saison de reproduction a lieu entre octobre et mai. Le Fou austral est très saisonnier.
Il nidifie sur le sol, en général en colonies denses mais petites. Le nid est fait avec des herbes et des algues formant un amas grossier. Les matériaux sont soudés entre eux avec les déjections.

La femelle dépose un seul œuf, rarement deux. L’incubation par les deux parents dure 44 jours. Le poussin a la peau blanchâtre couverte de duvet blanc. Il est nourri par les deux adultes. Il est emplumé au bout de 100 jours après la naissance.

ALIMENTATION :  
Le Fou austral se nourrit de pilchards, anchois et maquereaux, et de quelques autres poissons, ainsi que de calmars. 

PROTECTION / MENACES / STATUTS :  
Le Fou austral a été persécuté pendant la première moitié du 20ème siècle, mais aujourd’hui, les populations sont en train d’augmenter lentement.
Cette espèce n’est pas menacée actuellement, en dépit des aires de reproduction réduites.