English version

Accueil

Présentation

Fiches

Dossiers

Voyages
 
Galeries

Poésie

Liens

Nouveautés

Contact

Mentions légales

DISTRIBUTION GEOGRAPHIQUE :
Le Cincle à gorge rousse se trouve dans l’est des Andes dans le sud de la Bolivie (sud de Chuquisaca et ouest de Tarija), et dans le nord-ouest de l’Argentine (Jujuy, Salta, Catamarca et Tucumán). 

HABITAT :
Le Cincle à gorge rousse fréquente les cours d’eau et les rivières au cours rapide dans les montagnes, avec des cascades, des falaises et des rives rocheuses.
Il se reproduit dans les zones où pousse Alnus acuminata, entre 1500 et 2500 mètres d’altitude et parfois plus haut. En Bolivie, il semble se reproduire autour de 1200 mètres sur les cours d’eau dans les zones de pâturages.
Pendant les périodes froides, il descend jusqu’à 800 mètres et peut alors être observé sur des rivières plus importantes.

CRIS ET CHANTS : SONS PAR XENO-CANTO
Le Cincle à gorge rousse a pour cri un « zeet-zeet » sonore souvent émis en série et devenant plus rapide lorsque l’oiseau est en vol.
Le chant est un gazouillis ou un trille sonore et flûté, assez semblable à celui du Cincle plongeur.

COMPORTEMENTS DANS LA VIE SAUVAGE :
Le Cincle à gorge rousse se nourrit d’insectes aquatiques et de larves.
Il se pose sur un rocher au milieu du torrent et se baisse jusqu’à l’eau pour capturer des proies sur le rocher, à la surface de l’eau ou en dessous. Il lui arrive aussi d’attendre aux limites des cascades tout en battant des ailes pour garder l’équilibre dans le courant rapide. Il trempe aussi sa tête sous l’eau, mais il n’a jamais été observé en train de nager ou de plonger pour saisir des proies comme le font les autres espèces de cincles.

Il se nourrit généralement de nymphes d’Ephéméroptères et aussi de Trichoptères. Il consomme également des petits mollusques en fonction de la zone dans laquelle il évolue.
Entre chaque partie de pêche, la tache alaire blanche est mise en valeur par des mouvements d’ailes. Il se balance tout en étant posé sur un rocher au-dessus de l’eau, et secoue sa tête agressivement tout en agitant ses ailes nerveusement.

Cette espèce est probablement monogame et nidifie en couple isolé. Son nid ressemble beaucoup à celui du Cincle plongeur, même si le Cincle à gorge rousse est de plus petite taille.
Les parades nuptiales ne sont pas décrites, mais nous pouvons suggérer que la gorge rousse et les taches alaires blanches sont mises en valeur par des postures et des mouvements adaptés.
Il est territorial et défend une partie du cours d’eau sur une longueur de 500 à 1000 mètres, parfois davantage.

Le Cincle à gorge rousse est résident et n’effectue que des déplacements altitudinaux lorsque le climat refroidit.
Il ne pratique que des vols courts entre ses différentes zones de nourrissage.

REPRODUCTION DE L’ESPECE :   
La saison de reproduction a lieu de septembre à janvier.   
Le Cincle à gorge rousse construit une structure globulaire avec une entrée latérale. Ce nid est fait avec de la mousse et des herbes sur la partie extérieure, tandis que l’intérieur des parois est fait avec des tiges d’herbes, des algues et des feuilles d’aulnes. Quelques plumes sont parfois ajoutées.
Le nid mesure 24 centimètres de hauteur et 14 centimètres de profondeur. Il est situé dans une crevasse ou une corniche rocheuse, un trou dans un mur de pierre, dans les racines d’un arbre ou sous un pont, habituellement entre 0,5 et 1,25 mètre au-dessus des eaux rapides.
La femelle dépose deux œufs blancs et les poussins sont nourris par les deux parents.  

PROTECTION / MENACES / STATUTS :  
Le Cincle à gorge rousse a une distribution restreinte dans laquelle il est menacé par l’altération des cours des fleuves et la pollution à basse altitude.
En Argentine, les habitats riverains sont menacés par la construction de réservoirs, l’irrigation et l’eutrophisation. L’érosion du sol causée par le bétail est un autre problème non négligeable.
En revanche, le Cincle à gorge rousse a une grande partie de son habitat rendue inaccessible par sa situation en altitude.
La population est grossièrement évaluée à 2000/2700 individus matures et elle décline lentement.
Le Cincle à gorge rousse est actuellement classé en tant qu’espèce Vulnérable.

Fr: Cincle à gorge rousse
Ang: Rufous-throated Dipper
All: Rostkehl-Wasseramsel
Esp: Mirlo-acuático Gorgirrufo
Ita: Merlo acquaiolo golarossiccia
Nd: Roodkeelwaterspreeuw
Sd: roststrupig strömstare

Illustrateur :
John Gerrard Keulemans (1842-1912)

Origine de l’illustration :
Argentine ornithology. A descriptive catalogue of the birds of the Argentine Republic

Texte de Nicole Bouglouan

Sources:

HANDBOOK OF THE BIRDS OF THE WORLD Vol 10 by Josep del Hoyo-Andrew Elliott-David Christie - Lynx Edicions - ISBN: 8487334725

WRENS, DIPPERS AND THRASHERS by Brewer David – illustrated by Barry Kent Mackay- Yale University Press - ISBN: 0300090595

Avibase (Denis Lepage)

Birdlife International

HBW Alive

Neotropical Birds – Cornell Lab of Ornithology

ARKive (Christopher Parsons)

The Rufous-throated Dipper Cinclus schulzi on rivers in north-west Argentina and southern Bolivia By STEPHANIE J. TYLER and L. TYLER

The Rufous-Throated Dipper By Alex Ward

Nests and Nest Site Characteristics of Rufous-Throated Dipper (Cinclus schulzi) in Mountain Rivers of Northwestern Argentina [2015]

 

Accueil

Famille des Cinclidés

Page Passériformes

Sommaires fiches

 

Cincle à gorge rousse
Cinclus schulzii

Ordre des Passériformes – Famille des Cinclidés

INTRODUCTION :
Le Cincle à gorge rousse a une distribution restreinte dans le sud de la Bolivie et le nord-ouest de l’Argentine. Ce cincle fréquente les cours d’eau rapides en montagne et se reproduit en altitude. Il effectue quelques déplacements altitudinaux lorsque le temps devient trop froid.
L’espèce est menacée par l’augmentation des développements humains dans sa distribution, avec l’altération des cours des fleuves à basse altitude, la pollution et la dégradation de l’habitat par le bétail. Cependant, plusieurs sites sont inaccessibles et donc naturellement protégés.
Mais la population du Cincle à gorge rousse est faible et décline lentement. L’espèce est Vulnérable.  

DESCRIPTION DE L’OISEAU :
Quelques mesures :  
Longueur : 14-15 cm
Poids : 37-40 gr

Le Cincle à gorge rousse adulte a les parties supérieures entièrement gris brunâtre terne, avec cependant une teinte un peu rousse sur le front et les lores. Les ailes et la queue sont légèrement plus sombres. Une tache alaire blanche est visible lorsque les ailes sont ouvertes, formées par les bases blanches des vexilles internes des primaires.
Sur les parties inférieures, le menton est grisâtre et contraste avec la tache roux orangé qui s’étend depuis la gorge jusqu’en haut de la poitrine. Le bas de la poitrine est gris terne tandis que le reste du dessous est gris-brun, mais plus foncé sur l’abdomen. Le dessous des ailes est gris avec une large bande blanche à la base des primaires.       
Le bec est gris foncé ou noir. Les yeux sont d’un brun très foncé. Les pattes et les doigts sont gris foncé.
Mâle et femelle ont le même plumage, mais la femelle est légèrement plus petite.
Le juvénile est plus clair que les adultes et il a le bec rose.

John Gerrard Keulemans

(1842-1912)