English version

Accueil

Présentation

Fiches

Dossiers

Voyages
 
Galeries

Poésie

Liens

Nouveautés

Contact

Mentions légales

Cardinal rouge
Cardinalis cardinalis

Ordre des Passériformes – Famille des Cardinalidés

QUELQUES MESURES:
L: 21-23 cm
Env: 25-31 cm
Poids: 42-48 gr

LONGEVITE : jusqu’à 15 ans

DESCRIPTION DE L’OISEAU :
Le cardinal rouge adulte mâle a le plumage rouge, et un masque noir sur la face, englobant le front, les yeux, le menton et la gorge.
La femelle a le plumage brun ou vert olive chamoisé, teinté de rouge sur les ailes, la queue et la crête.  Elle n’a pas de masque noir, mais ces parties de la face sont quand même foncées.
Le mâle et la femelle ont le bec rougeâtre en forme de cône. La queue est longue. Une évidente crête de plumes sur le sommet de la tête leur donne une certaine élégance. Le mâle est plus grand que la femelle. Les pattes et les doigts sont rouge foncé.
Le juvénile ressemble à la femelle, mais il a le bec gris noir. La femelle juvénile n’a aucun ton de rouge sur son plumage.

Espèce semblable: le Cardinal Pyrrhuloxia. Les femelles sont très similaires.

CRIS ET CHANTS : SONS PAR XENO-CANTO
Le chant du cardinal rouge est un sifflement fluide et perçant, avec de nombreuses variations « cheer-cheer-cheer » et « purty-purty-purty ». Leur cri le plus commun est un « chip », servant aussi de cri de contact et d’alarme.
Les deux adultes chantent ensemble, la femelle faisant des duos avec le mâle pendant la période de reproduction. Les deux sexes chantent presque toute l’année.

HABITAT :
Le cardinal rouge vit aux lisières des forêts, dans les marécages, dans les zones boisées au bord des cours d’eau, et dans la végétation autour des maisons dans les zones urbaines.

DISTRIBUTION GEOGRAPHIQUE :
Le cardinal rouge est abondant dans l’est de le centre de l’Amérique du Nord, et vers le Sud depuis la Floride et le Mexique, jusqu’à Belize et au Guatemala. On trouve une population locale en Arizona, Californie et Nouveau Mexique. L’espèce a été introduite à Hawaï et aux Bermudes.

COMPORTEMENTS DANS LA VIE SAUVAGE :
Le cardinal rouge se nourrit en groupes en hiver, jusqu’à 60 à 70 individus. Cet oiseau est très populaire, toujours présent aux mangeoires en hiver, au lever du jour et au crépuscule. Il se nourrit essentiellement sur le sol dans les bosquets ouverts, mais  aussi dans les arbres et les buissons.

Le mâle est très territorial et défend son territoire contre les autres mâles. La femelle le défend aussi, mais contre les femelles. Mais s’il voit son reflet sur une vitre, il peut se battre pendant des heures contre cet intrus !
Les mâles qui sont plus colorés ont des territoires avec une végétation plus dense, ils se nourrissent plus haut dans les arbres, et ont plus de succès auprès des femelles que les mâles plus ternes.
Le cardinal rouge est monogame. Pendant la saison de reproduction, le mâle et la femelle effectuent une parade nuptiale, consistant en cous étirés, crête hérissée, et balancements du corps d’un côté à l’autre, tout en chantant doucement.

Les deux adultes restent ensemble toute l’année. Les partenaires s’offrent mutuellement de la nourriture, une graine, en touchant brièvement leurs becs. Ce comportement peut être observé jusqu’à quatre fois par minute quand les oiseaux se rencontrent, et pendant la période de reproduction.

Le cardinal rouge ne migre pas, et réside toute l’année sur son territoire. Il est actif pendant le jour. Ils se rassemblent et dorment en groupes en hiver.   
Le cardinal rouge utilise des sons et des mouvements pour communiquer. Leurs chants superbes sont utilisés pour défendre le territoire et pendant la parade. Ils utilisent aussi des signes visuels quand ils sont menacés, comme agiter la queue, et dresser et abaisser leur crête.
Quand un intrus approche du nid, les deux parents donnent l’alarme « chip » et volent vers le prédateur, tentant de le faire s’éloigner.

VOL :
Le vol du cardinal rouge est puissant et rapide, mais sur courtes distances. Il effectue aussi des glissés.

REPRODUCTION DE L’ESPECE :
Le cardinal rouge niche dans les épaisses plantes retombantes ou les branchages, dans des buissons et des petits arbres.
La femelle construit le nid. C’est une coupe ouverte, faire de brindilles, herbes, tiges de mauvaises herbes, copeaux d’écorce, radicelles, feuilles et papier entremêlés, et tapissé de brins d’herbe et de poils.

La femelle dépose de 1 à 5 œufs blancs, verdâtres, ou bleuâtres, tachetés de brun. L’incubation dure environ 11 à 13 jours, assurée par la femelle qui est nourrie par le mâle. La femelle couve les poussins nidicoles pendant au moins les deux premiers jours, et ceux-ci sont nourris par les deux adultes. Leur régime est constitué d’insectes.
Les jeunes commencent à sortir du nid au bout de 7 à 13 jours après la naissance, et ils sont nourris encore pendant environ un mois après avoir quitté le nid. Après cette période, ils rejoignent des groupes de juvéniles. Ils atteignent leur maturité sexuelle à un an.
Cette espèce produit deux couvées par saison, parfois plus. La seconde couvée est parfois parasitée par le vacher à tête brune. Le mâle s’occupe de la première couvée tandis que la femelle construit le second nid.

ALIMENTATION :
Le cardinal rouge se nourrit de graines d’herbes et de maïs, de fruits, raisins et baies, de graines de tournesol et de bourgeons. Parfois, il consomme de la sève coulant des trous faits par les pics.

PROTECTION / MENACES / STATUTS :
Les populations de cardinaux rouges ont augmenté, grâce aux changements dus aux humains dans leur habitat. Ils bénéficient des mangeoires, des parcs et des jardins urbains. L’espèce pourrait, en revanche, disparaître de Californie où son habitat est souvent détruit.
Les prédateurs du cardinal rouge sont les hiboux, les faucons, les serpents, les ratons laveurs et les renards roux.

Ang : Northern Cardinal
All : Rotkardinal
Esp : Cardenal Norteño
Ital : Cardinale rosso
Nd : Rode Kardinaal
Sd : Röd kardinal  

Photos de Tom Merigan
Son site : Tom Meriganís Photo Galleries

Photos de Tom Grey
Son site: Tom Grey's Bird Pictures

Photos de Bob Moul
Son site: Nature Photography

Texte de Nicole Bouglouan

Sources :

FIELD GUIDE TO THE BIRDS OF NORTH AMERICA - National Geographic Society - ISBN: 0792274512

L’ENCYCLOPEDIE MONDIALE DES OISEAUX - Dr Christopher M. Perrins -  BORDAS - ISBN: 2040185607

Avibase (Lepage Denis)

All About Birds (Cornell Lab of Ornithology)

Wikipedia (Wikipedia, The Free Encyclopedia)

What Bird-The ultimate Bird Guide (Mitchell Waite)

Animal Diversity Web (University of Michigan Museum of Zoology)

 

Accueil

Page Passériformes

Sommaire fiches