English version

Accueil

Présentation

Fiches

Dossiers

Voyages
 
Galeries

Poésie

Liens

Nouveautés

Contact

Mentions légales

Cardinal pyrrhuloxia
Cardinalis sinuatus

Ordre des Passériformes – Famille des Cardinalidés

QUELQUES MESURES :
L : 21 cm 
Poids : 24-43 gr

LONGEVITE : Jusqu’à 9 ans

DESCRIPTION DE L’OISEAU :
Le cardinal pyrrhuloxia est un oiseau assez grand portant une crête. Il est résident permanent dans son habitat.

Ang : Pyrrhuloxia
All : Schmalschnabelkardinal
Esp : Cardenal Desértico
Ital : Cardinale rosa
Nd : Grijze Kardinaal
Russe : Попугайный кардинал
Sd : Ökenkardinal

Photos de Tom Grey
Son site: Tom Grey's Bird Pictures

Photos de Tom Merigan
Son site: Tom Meriganís Photo Galleries

Texte de Nicole Bouglouan

Sources:

A GUIDE TO THE BIRDS OF MEXICO AND NORTHERN CENTRAL AMERICA by  Steve N. G. Howell, Sophie Webb - Oxford University Press - ISBN: 0198540124

FIELD GUIDE TO THE BIRDS OF NORTH AMERICA - National Geographic Society - ISBN: 0792274512

Avibase (Lepage Denis)

All About Birds (Cornell Lab of Ornithology)

Animal Diversity Web (University of Michigan Museum of Zoology)

What Bird-The ultimate Bird Guide (Mitchell Waite)

Wikipedia (Wikipedia, The Free Encyclopedia)

 

Accueil

Page Passériformes

Sommaire fiches

 

Le mâle adulte en tous plumages est brun grisâtre ou gris brunâtre. Les ailes et la queue sont légèrement plus foncées. Les primaires et l’alula sont bordées de rouge. La queue présente des couvertures rosâtres. 
Les parties inférieures sont gris pâle, avec une bande médiane rouge, depuis le menton jusqu’à l’abdomen, et quelques traces de rouge ailleurs.
La tête est grise avec une fine crête pointue à l’extrémité rouge. Sur la face, le front, les lores, les cercles oculaires et la zone malaire sont rouges.
Le bec épais ressemble à celui d’un perroquet. Il est jaune à couleur corne, et plus foncé en hiver. La mandibule supérieure est incurvée. Les yeux sont brun foncé. Les pattes et les doigts sont gris à couleur chair.

La femelle est légèrement plus brune que le mâle sur la tête et les parties supérieures. La crête est légèrement terminée de rouge, et le cercle oculaire est rougeâtre. La gorge et les parties inférieures sont grisâtre clair teinté de chamois, et on peut voir une teinte rosâtre sur la gorge et la poitrine. Le bec est plus terne que celui du mâle et devient brun grisâtre en hiver.

Le juvénile ressemble à la femelle mais il a le bec gris et la crête très peu ou pas du tout teintée de rouge à son extrémité.

Espèce similaire : Le Cardinal rouge (Cardinalis cardinalis). Les femelles des deux espèces sont très semblables.

CRIS ET CHANTS : SONS PAR XENO-CANTO
Le chant du cardinal pyrrhuloxia est une série variable de notes de tonalités différentes et à intervalles divers. C’est un sifflement fluide, répété de trois à six fois ou plus « wheet-wheet… » ou « whee-t-wee-twee… ».
Les cris sont habituellement une simple note ou une série de la même note. On peut entendre un « pik » sec, et un métallique « plik » ou « think ».
Les chants varient suivant l’endroit. Le mâle chante fréquemment, mais la femelle est rarement entendue, sauf parfois quand elle défend le nid.
Les deux sexes utilisent un bavardage haut-perché « tic, tic, tic, tic, tic… » au cours des disputes territoriales, et comme cri d’alarme ou de contact.

HABITAT :
Le cardinal pyrrhuloxia est résident dans les brousses arides et semi-arides,  les broussailles épineuses, les zones cultivées avec des haies, les zones résidentielles proches des prairies avec des feuillus et des cactus, et le long des lits des rivières.

DISTRIBUTION GEOGRAPHIQUE :
Le cardinal pyrrhuloxia est résident depuis le Sud-est de l’Arizona jusqu’aux côtes texanes du Golfe du Mexique, et vers le Sud jusqu’au centre du Mexique.

COMPORTEMENTS DANS LA VIE SAUVAGE :
Le cardinal pyrrhuloxia se nourrit sur le sol et dans la végétation, cherchant des graines, des grands insectes et des fruits. Il peut aussi glaner des insectes dans les arbres et les broussailles et capturer de grands insectes en vol. Quand les ressources de nourriture sont abondantes, les groupes monopolisent la source.
Il se nourrit probablement aussi de nectar et de pollen, en plongeant la tête dans les bourgeons du cactus « le Sage du désert » (Carnegiea gigantea).
Il fréquente aussi les mangeoires en hiver, attendant son tour dans un arbre proche. Ces oiseaux se nourrissent en grands groupes en hiver, des centaines d’oiseaux. Le cardinal pyrrhuloxia utilise son bec fort pour ouvrir les graines.

Pendant la période d’établissement du territoire, le cardinal pyrrhuloxia poursuit les autres oiseaux avec la crête abaissée. Les mâles peuvent avoir des contacts physiques et se poursuivent mutuellement en vol. Pendant ces poursuites aériennes, deux mâles peuvent bondir et plonger jusqu’à s’agripper, et ensuite, ils dégringolent jusqu’au sol, se séparant au dernier moment.
Le mâle peut aussi utiliser des postures agressives avec la crête dressée, les ailes et la queue déployées, les plumes gonflées et crier. Au bout d’un moment, l’un des deux s’envole et l’autre le poursuit. La territorialité est moins prononcée en dehors de la saison de reproduction.

Le cardinal pyrrhuloxia est probablement monogame. Pendant la période des parades, le mâle offre de la nourriture à la femelle. Quand la femelle entre sur le territoire d’un mâle solitaire, celui-ci et les mâles des territoires voisins crient, se posent près d’elle en dressant leurs crêtes, les ailes ouvertes et abaissées, la queue déployée. Le mâle peut aussi suivre la femelle en vol, en produisant des sons avec ses ailes. En plus de ces parades, les mâles baissent la tête, regardant la femelle par en dessous, et ensuite, ils s’élèvent dans les airs.

Pendant la saison nuptiale, le couple vole et se nourrit côte à côte, en échangeant des sons doux. Dans certains endroits, les liens du couple peuvent persister toute l’année, d’autres « cassent » après la période de nidification.

En face des prédateurs, le cardinal pyrrhuloxia réagit en criant depuis un perchoir proche. Le couple peut aussi sautiller avec excitation d’une branche à l’autre en lançant des cris aigus.

VOL :
Le cardinal pyrrhuloxia a un vol ondulant, avec peu de battements d’ailes et des glissés. Il vole sur de courtes distances, pas plus d’une soixantaine de mètres à la fois.

REPRODUCTION DE L’ESPECE :
Le nid du cardinal pyrrhuloxia peut être situé dans les broussailles épaisses, une haie, principalement dans des buissons ou des petits arbres nommés « Mesquites » (Proposis pubescens), mais aussi dans d’autres espèces de plantes.
Le nid est placé sur de petites branchettes, loin du tronc et des grosses branches. Il est à environ 2,50 mètres du sol, parfois plus haut. Il est construit par la femelle, tandis que le mâle chante dans un arbre un peu  plus loin. 

Le nid est une petite coupe compacte faite de brindilles épineuses, de morceaux d’écorce et d’herbes grossières. L’intérieur est tapissé de radicelles, surtout au fond, et de crin de cheval, de fines tiges et de fibres végétales. Il n’est pas attaché aux branches.

La femelle dépose 2 à 3 œufs blanc grisâtre, tachetés de gris et de brun. L’incubation dure environ 14 jours, assurée par la femelle qui est nourrie par le mâle. Les poussins sont nourris par les deux parents, et abandonnent le nid au bout de 10 jours après la naissance.
Cette espèce produit une couvée par an.

ALIMENTATION :
Le cardinal pyrrhuloxia se nourrit de graines, fruits de cactus et insectes tels que les sauterelles, les chenilles, les scarabées…

 

PROTECTION/MENACES/ STATUTS :
Les populations de cardinaux pyrrhuloxia ont décliné à cause de la perte de leur habitat dans le Sud-ouest des Etats-Unis. La monoculture a réduit leur habitat. Cependant, la conservation d’habitats adaptés à l’espèce dans les parcs et les réserves naturelles est bénéfique pour ces oiseaux qui sont cependant tués par les chats domestiques.