English version

Accueil

Présentation

Fiches

Dossiers

Voyages
 
Galeries

Poésie

Liens

Nouveautés

Contact

Mentions légales

ESPECES AVIAIRES ENDEMIQUES

DE L’ILE MAURICE

 

L’Ile Maurice ou République de Maurice est située dans l’Océan Indien au cœur de l’archipel des Mascareignes. Elle est composée d’autres îles dont Rodrigues, Agagela et St. Brandon. La capitale Port Louis se trouve sur l’Ile Maurice qui est l’île principale. Ces îles couvrent une surface de 2040 km².

L’Ile Maurice se trouve à 2000 kilomètres au large des côtes du sud-est de l’Afrique. Elle mesure 65 km de long sur 45 km de large, et couvre une surface de 1865 km². Elle est entourée de plages de sable blanc et d’un important récif de corail qui protège les lagunes de l’océan.
De nombreuses îles et ilots inhabités au large des côtes servent de réserves naturelles pour les espèces en danger d’extinction.

L’Ile Maurice est une « jeune » île volcanique partiellement encerclée de montagnes allant de 300 à 800 mètres d’altitude. Le relief de l’île s’élève depuis les plaines côtières jusqu’au plateau central qui culmine à 670 mètres au-dessus du niveau de la mer. Le plus haut pic se trouve dans le sud-ouest de l’île, le Piton de la Petite Rivière Noire, avec 828 mètres de hauteur. Plusieurs cours d’eau et rivières traversent la surface de l’île.  

L’Ile Rodrigues se trouve à 583 kilomètres à l’est de Maurice. Cette île volcanique est vallonnée et son plus haut pic, le Mountain Limon, culmine à 398 mètres.
Les Iles Agagela se trouvent à environ 1000 kilomètres au nord de Maurice. Ces deux îles couvrent une surface de 26 km².
L’Ile St. Brandon est située à 420 kilomètres au nord-est de Maurice. Cet archipel comprend 16 îles et ilots.
L’Archipel des Chagos se trouve à environ 2200 kilomètres au nord-est de Maurice. Il est composé d’îles et d’atolls.
L’Ile Tromelin s’étend à 430 kilomètres au nord-est de Maurice. C’est une Important Bird Area et un site de nidification significatif pour les oiseaux de mer.

L’Ile Maurice abrite quelques plantes et animaux parmi les plus rares du monde. Ils sont aujourd’hui menacés d’extinction à cause de l’introduction d’espèces exotiques lors de l’arrivée des hommes en 1507.
Avant leur arrivée, l’absence de mammifères terrestres sur l’île avait permis l’évolution de plusieurs oiseaux non volants et de grands reptiles. Mais l’arrivée des espèces invasives a entrainé la dégradation et la destruction rapide de l’habitat, ainsi que la disparition de nombreuses espèces endémiques végétales et animales. Seulement moins de 2% de la forêt d’origine est encore debout aujourd’hui, et les vestiges de la diversité côtière et continentale ne se trouvent plus que sur les îles au large.
L’Ile Maurice subit des cyclones saisonniers qui détruisent la faune et la flore, mais la récupération est rapide. Le climat est tropical avec un été chaud et humide de novembre à avril, et un hiver relativement froid et sec de juin à septembre.  

Dans les années 1980, des programmes de conservation ont commencé, avec la reproduction des oiseaux et des plantes menacés, mais aussi la restauration de l’habitat dans des parcs et des réserves.  

Mais l’Ile Maurice est aussi connue pour le Dodo ou Dronte de Maurice. Cet oiseau qui était une sorte de pigeon (l’espèce la plus proche est le Nicobar à camail) se trouvait à Maurice depuis quatre millions d’années. Il ne volait pas car les prédateurs étaient inexistants. Son poids de 23 kg représentait une excellente source de nourriture fraîche pour les marins.
Avec l’arrivée des hommes aux alentours de 1505, de grands nombres de drontes ont été tués pour la consommation de sa chair. Les espèces introduites, rats, cochons et singes pillaient les nids situés sur le sol et mangeaient les œufs. La population des drontes s’est ainsi trouvée réduite de façon significative. En l’espace d’un siècle, le dronte de Maurice est devenu une espèce rare et le dernier a été tué en 1681.
Le Dodo ou Dronte de Maurice est mis en évidence sur les armoiries nationales de Maurice.    

Texte de Nicole Bouglouan

Sources pour le texte :

Mauritius

Countries and their Cultures

Encyclopaedia Britannica – Mauritius

History and Culture of Mauritius

Bagheera - THE DODO BIRD

Ce biologiste a sauvé 9 espèces de l’extinction dont 4 oiseaux

 

Liste des 10 espèces d’oiseaux endémiques :

Les noms des espèces sont sur le site Avibase (Lepage Denis)

 

Bulbul de Maurice – Hypsipetes olivaceus – Mauritius Bulbul

Crécerelle de Maurice – Falco punctatus – Mauritius Kestrel 

Echenilleur de Maurice – Lalage typica – Mauritius cuckooshrike

Foudi de Maurice - Foudia rubra - Mauritius Fody

Foudi de Rodrigues – Foudia flavicans – Rodrigues Fody  

Perruche de Maurice - Psittacula eques - Echo (Mauritius) Parakeet

Pigeon rose – Nesoenas mayeri – Pink Pigeon

Rousserolle de Rodrigues – Acrocephalus rodericanus – Rodrigues Warbler

Zostérops de Maurice – Zosterops chloronothos – Mauritius (Olive) White-eye

Zostérops gris – Zosterops mauritianus – Mauritius Grey White-eye   

 

Liste des 5 espèces endémiques éteintes :

Dronte de Maurice – Raphus cucullatus – Dodo  (Eteint)

Dronte de Rodrigues – Pezophaps solitaria – Rodrigues Solitaire (Eteint)

Etourneau de Rodrigues – Necropsar rodericanus – Rodrigues Starling  (Eteint)

Founingo hollandais – Alectroenas nitidissimus – Mauritius Blue Pigeon (Eteint)

Perruche de Newton – Psittacula exsul – Newton’s Parakeet (Eteint)

 

Foudi de Maurice

Jean-Claude Jamoulle
A la rencontre des Oiseaux