English version

Accueil

Présentation

Fiches

Dossiers

Voyages
 
Galeries

Poésie

Liens

Nouveautés

Contact

Mentions légales

Serpentaire bacha
Spilornis cheela

Ordre des Accipitriformes – Famille des Accipitridés

BIOMETRIE :
L : 65-75 cm
Env : 123-155 cm
Poids : 420-1800 gr

DESCRIPTION DE L’OISEAU :
Le serpentaire bacha  est un rapace plutôt moyen, souvent vu en train de planer au-dessus des forêts.

L’adulte mâle a le plumage brun. Les parties supérieures sont brun foncé parsemées de plusieurs petites taches blanches sur les ailes et les scapulaires. Les ailes sont relativement courtes et larges.
Les parties inférieures sont légèrement plus pâles, presque brun-roux clair. La poitrine est finement barrée de brun foncé. Le reste des parties inférieures est tacheté de blanc. Le dessous des ailes est brun clair. La queue et le dessous des rémiges sont noirs, avec une large bande blanche.
La tête est brun foncé avec une crête épaisse sur la nuque. Cette crête est brune, finement barrée de blanc. Le bec robuste et crochu est noir avec la cire jaune. Les yeux sont jaunes, ainsi que les pattes et les doigts.
Les deux sexes sont semblables.
Le juvénile a la tête, les parties inférieures et le dessous des ailes blanchâtres.

On trouve de nombreuses sous-espèces qui diffèrent par la taille et la couleur.

ALIMENTATION :
Le serpentaire bacha se nourrit principalement de reptiles tels que serpents, lézards et grenouilles. Il consomme aussi des poussins, des petits mammifères tels que les souris, et de grands insectes.

PROTECTION / MENACES / STATUTS :
Le serpentaire bacha est vulnérable aux dérangements dans son habitat, et quelques populations sont actuellement menacées.
Cependant, il est largement répandu et peut même être abondant localement.

Ang : Crested Serpent Eagle
All : Schlangenweihe
Esp : Culebrera Chiíla
Ital : Serpentario crestato
Russe : Хохлатый змееяд
Sd : Orienthjälmörn   

Photographe:

John Anderson
John Anderson Photo Galleries

Jean-Claude Billonneau
Photo gallery of BILLONNEAU Jean-Claude

Steve Garvie
RAINBIRDER Photo galleries

Niraj V. Mistry
Photo Galleries

Texte de Nicole Bouglouan

Sources:

HANDBOOK OF THE BIRDS OF THE WORLD Vol 2 by Josep del Hoyo-Andrew Elliot-Jordi Sargatal - Lynx Edicions - ISBN: 8487334156

LES AIGLES par Maurice Dupérat - Artémis Editions - ISBN: 2844164536

Avibase (Lepage Denis)

Wikipedia (Wikipedia, The Free Encyclopedia)

BirdLife International (BirdLife International)

 

Accueil

Page rapaces

Sommaire fiches

 

Sous-espèce

Spilornis cheela melanotis

Inde

CRIS ET CHANTS : SONS PAR XENO-CANTO
Le serpentaire bacha a un cri aigu, un sifflement strident et prolongé « iluii…kii- kii- kii- kiiluii », portant au loin. Il crie surtout quand il s’élève dans les courants thermiques le matin.  

HABITAT :
Le serpentaire bacha vit principalement dans toutes sortes de forêts sèches ou humides, les mangroves et les broussailles. Il est résident depuis le niveau de la mer jusqu’à environ 1900 mètres d’altitude. 

DISTRIBUTION GEOGRAPHIQUE :
Le serpentaire bacha se reproduit dans le Sud de l’Asie, depuis l’Inde et le Sri Lanka jusqu’au Sud de la Chine, le sud-est de l’Asie et l’Indonésie, et aux Philippines. 

COMPORTEMENTS DANS LA VIE SAUVAGE :
Le serpentaire bacha chasse depuis un perchoir haut situé à la lisière d’une clairière. Il cherche des proies, immobile pendant de longs moments à la cime d’un arbre, avec la crête aplatie. Quand la proie est localisée, il plonge presque verticalement et capture des serpents arboricoles, des reptiles, des petits oiseaux et mammifères. Il capture ses proies sur le sol, et prendra aussi de serpents morts s’il en trouve.

Le serpentaire bacha est habituellement solitaire et résident dans son habitat. Mais les deux partenaires du couple restent ensemble toute l’année, et peuvent être vus en train de chasser ou de planer ensemble.

Le serpentaire bacha hérisse sa crête s’il se sent menacé.
Les parades nuptiales courantes montrent les rapaces en train de planer en donnant de la voix. Une autre parade voit l’aigle s’arrêter et rouler, avec les ailes à demi-closes et la queue dressée, en effectuant des battements rapides, ailes vibrantes et tremblantes.

Sous-espèce

Spilornis cheela spilogaster

du Sri Lanka

VOL :
Le serpentaire bacha est capable de balancements et de virages faciles alors qu’il poursuit une proie à grande vitesse parmi les arbres. Il est souvent vu en train de planer au-dessus des arbres le matin, profitant des courants thermiques pour s’élever dans les airs. C’est un excellent voilier. Quand il plane, ses larges ailes sont tendues en V.

REPRODUCTION DE L’ESPECE :
Le serpentaire bacha revient sur le même territoire, année après année, et nidifie sur le même site, mais pas forcément sur le même arbre. Le nid est relativement petit et fait avec des brindilles. L’intérieur est tapissé de feuilles vertes. Il est situé à la cime d’un arbre à environ 6 à 20 m de hauteur ou plus, et souvent près de l’eau. Il est construit par les deux adultes.

La femelle dépose un seul œuf, et la saison de reproduction varie suivant l’endroit. L’incubation dure environ 35 jours, assurée par la femelle seule. Pendant les premiers jours après la naissance, le jeune est couvé par les parents, et un peu plus tard, il est laissé seul pendant de longues périodes.
Les plumes apparaissent au bout de 21 jours au travers du duvet. A un mois, il peut bien se tenir debout, et il est presque entièrement couvert de plumes. Il peut effectuer son premier vol à l’âge d’environ deux mois.
Il est nourri par les deux adultes, mais surtout par le mâle qui apporte des proies. La femelle reste près du nid et protège parfois le jeune du soleil. Les premières proies sont mises en pièces, mais le jeune peut très vite se nourrir seul. Une fois qu’il a quitté le nid, le jeune peut être vu en train de planer avec les adultes, mais il dépend probablement d’eux encore pendant quelques semaines.