English version

Accueil

Présentation

Fiches

Dossiers

Voyages
 
Galeries

Poésie

Liens

Nouveautés

Contact

Mentions légales

Le mâle non nuptial a la calotte, la nuque et les parties supérieures vert olive. Sur le dessus des ailes, les rémiges ont des liserés jaunes, tandis que le haut du manteau a des marques jaunes et noires variables.
Sur la tête, la face et les couvertures auriculaires sont vert olive avec des taches plus claires. On remarque un sourcil indistinct. Le cercle oculaire est net mais les caroncules sont moins importantes.   
Sur les parties inférieures, la gorge et la poitrine sont blanches ou jaune olive, et présentent des motifs écaillés. L’abdomen et les couvertures sous-caudales sont uniformément jaunes.

La femelle adulte ressemble au mâle non nuptial. Elle a le cercle oculaire et la commissure jaune orangé.
L’immature ressemble à la femelle. Quelques jeunes mâles peuvent avoir des caroncules développées mais avec le plumage de la femelle.

DISTRIBUTION GEOGRAPHIQUE :  
La Philépitte de Schlegel a une distribution fragmentée dans le nord, le nord-ouest et l’ouest de Madagascar, depuis Andavakoera au nord, vers le sud jusqu’à 70 km au nord de Morondava dans l’ouest.   

HABITAT :    
La Philépitte de Schlegel fréquente la forêt saisonnièrement moins humide dans le nord-ouest, la forêt de feuillus et aussi localement la forêt sèche dans l’ouest, proches de zones humides ou abritées.
L’espèce est visible depuis le niveau de la mer jusqu’à 800 mètres d’altitude.

CRIS ET CHANTS : SONS PAR XENO-CANTO
Le chant de la Philépitte de Schlegel est un sifflement calme et pénétrant d’une à deux secondes, composé de 7 à 10 notes hautes qui augmentent de volume au début pour redescendre ensuite « tsee-tsee-tsee-tsee ».     
Ce chant est généralement émis depuis la cime d’un arbre ou depuis l’intérieur de la végétation, rendant l’oiseau difficile à localiser. Quelques sons grinçants sont émis au cours des parades.

COMPORTEMENTS DANS LA VIE SAUVAGE :
La Philépitte de Schlegel se nourrit principalement de petits fruits pendant la saison humide, notamment ceux des Apocynacées. Il consomme plutôt du nectar et des insectes vers la fin de la saison sèche. Le nectar est pris sur des fleurs généralement rouges, rougeâtres et blanches telles que Combretum, Albizia et Eucalyptus dans des formes exotiques.

Les insectes et les araignées sont capturés sous l’écorce lâche ou dans la végétation morte en suspens, mais l’oiseau sonde aussi les crevasses de l’écorce. Il lui arrive aussi de capturer des insectes en vol.
Elle cherche sa nourriture de la canopée aux sous-bois, généralement seule, mais aussi en petits groupes en dehors de la reproduction, et elle se joint parfois à des bandes d’espèces mélangées.

Comme les autres philépittes, la Philépitte de Schlegel a un système de reproduction complexe. D’après une observation, un mâle a pu être décrit pendant une parade nuptiale. Il paradait en face de la femelle avec les ailes tombantes et les plumes de la poitrine ébouriffées tandis que la queue se dressait progressivement au-dessus du dos. Ce comportement était accompagné de cris grinçants.

Le mâle accompagne la femelle (ou la garde des autres mâles) pendant qu’elle collecte des matériaux pour le nid. Il lui arrive de participer à la construction de celui-ci.
Il chante à l’intérieur d’une zone restreinte, suggérant qu’il pourrait avoir des arènes (ou leks) dispersées. Mais il faudrait davantage d’informations à ce sujet.

La Philépitte de Schlegel est sédentaire à Madagascar.
Elle a un vol rapide et direct, au cours duquel les ailes produisent un son vrombissant.

REPRODUCTION DE L’ESPECE :
La construction du nid a lieu entre octobre et décembre.
L’espèce pourrait être polygame mais le système de reproduction semble flexible en fonction de la disponibilité des ressources.
La femelle construit un nid globulaire suspendu à une branche, en général entre 2 et 5 mètres au-dessus du sol dans les sous-bois. Le mâle peut quelquefois participer à ces travaux. Le nid est surtout fait avec de la mousse, mais dans l’ouest de l’île où la mousse est rare, l’oiseau ajoute des lamelles d’écorce et des feuilles mortes tenues avec de la toile d’araignée.
La taille de la couvée n’est pas connue et il n’y a pas d’autres informations pour le moment.

PROTECTION / MENACES / STATUTS :
La Philépitte de Schlegel est menacée par la perte de l’habitat car les forêts sont soumises aux exigences de l’augmentation de la population humaine. La destruction par le feu, le bétail et l’exploitation du bois entrainent une dégradation importante des forêts. En revanche, l’espèce est également présente dans des zones naturellement protégées.
La population décline à cause de la destruction de son habitat.     
La Philépitte de Schlegel est actuellement classée en tant qu’espèce Presque Menacée.

Fr: Philépitte de Schlegel
Ang: Schlegel’s Asity
All: Gelbbauchjala
Esp: Filepita de Schlegel
Ita: Asity di Schlegel
Nd: Schlegels Asitie
Sd: grönryggig asit

Photographe:

Dubi Shapiro
Dubi Shapiro Photo Galleries & Dubi Shapiro's Pictures on IBC

Texte de Nicole Bouglouan

Sources:

HANDBOOK OF THE BIRDS OF THE WORLD Vol 8 By Josep del Hoyo-Andrew Elliott-David Christie - Lynx Edicions - ISBN: 8487334504

Birds of Madagascar and the Indian Ocean Islands Par Roger Safford, Adrian Skerrett, Frank Hawkins – ISBN: 1472924118, 9781472924117- Editeur: Bloomsbury Publishing, 2015

The Birds of Africa: Volume VIII: The Malagasy Region: Madagascar, Seychelles, Comoros, Mascarenes - Par Roger Safford, Frank Hawkins – ISBN: 1408190494, 9781408190494- Editeur: A&C Black, 2013

Birds of Madagascar: A Photographic Guide Par Pete Morris, Frank Hawkins – ISBN: 0300077556, 9780300077551- Editeur: Yale University Press, 1998

Birds of the Indian Ocean Islands Par Ian Sinclair, Olivier Langrand - ISBN: 1868729567, 9781868729562- Editeur: Struik, 2003

Wildlife of Madagascar par Ken Behrens,Keith Barnes - ISBN: 140088067X, 9781400880676 – Editeur: Princeton University Press, 2016

Avibase (Denis Lepage)

Birdlife International

HBW Alive

ADW – Philepittidae – asities

Creagus – ASITIES – Philepittidae

Wikipedia, the free encyclopaedia

The Schlegelís Asity (Philepitta schlegeli)

 

Accueil

Page Passériformes

Les Philépittidés

Sommaire fiches

 

Philépitte de Schlegel
Philepitta schlegeli

Ordre des Passériformes – Famille des Eurylaimidés

INTRODUCTION :
La Philépitte de Schlegel est endémique de Madagascar. Elle est présente dans le nord-ouest où elle est commune, mais elle a une distribution plus fragmentée le long de la côte ouest de l’île.
Elle fréquente la forêt humide dans le nord-ouest, et la forêt sèche plantée de feuillus dans l’ouest. Elle se nourrit de petits fruits ou de nectar en fonction de la saison. Le nid est une structure globulaire suspendue à une branche.
Le mâle en plumage nuptial a des caroncules bleues et vertes remarquables autour des yeux. Elles sont mises en valeur durant les parades.
La Philépitte de Schlegel est menacée par la destruction de l’habitat à cause de la déforestation et des dégradations constantes de la forêt. L’espèce est actuellement Presque Menacée. 

DESCRIPTION DE L’ESPECE :
Quelques mesures :    
Longueur : 12,5 – 14 cm

La Philépitte de Schlegel est un oiseau rondelet dont le bec, les pattes et la queue sont courts.
Le mâle adulte en plumage nuptial a le haut du manteau et les parties inférieures jaune vif. Le reste des parties supérieures est vert olive. Le dessus des ailes et la queue sont plus bruns, avec des plumes aux liserés vert olive pâle.
Les couvertures sous-alaires et les axillaires sont jaune pâle. La queue est grisâtre foncé en dessous. Sur les parties inférieures jaunes, les plumes de la zone qui va du menton à la poitrine et aux flancs sont finement bordées de vert olive.
 
La tête est noire. On remarque deux caroncules, des excroissances de chair nue situées autour de chaque œil. Chaque ornement comprend un cercle oculaire vert, une caroncule vert pomme qui s’étend en avant et sous l’œil, et deux lobes en arrière de l’œil. Il y a également une zone bleu ciel au-dessus et en dessous de chaque œil. Ces attributs colorés contrastent fortement avec la tête noire.
Le bec est noirâtre avec la commissure jaune orangé. Les yeux sont brun foncé. Les pattes et les doigts sont gris.