English version

Accueil

Présentation

Fiches

Dossiers

Voyages
 
Galeries

Poésie

Liens

Nouveautés

Contact

Mentions légales

Paruline à couronne rousse
Setophaga palmarum

Ordre des Passériformes – Famille des Parulidés

QUELQUES MESURES :
L : 12-14 cm 
Env : 20-21 cm
Poids : 7-13 gr

LONGEVITE : jusqu’à 6 ans

DESCRIPTION DE L’OISEAU :
La paruline à couronne rousse se décline en deux sous espèces :

Les oiseaux qui se reproduisent à l’Ouest de l’habitat (Dendroica palmarum palmarum) sont plus ternes avec l’abdomen blanchâtre.

Ceux qui se reproduisent à l’Est (Dendroica palmarum hypochrysea) sont entièrement jaune en dessous.

La paruline à couronne rousse est un oiseau relativement grand, grisâtre olive terne dans la plupart des plumages, avec des rayures diffuses sur le manteau et les flancs, d’intensité variable.
Les parties inférieures sont blanchâtres depuis le bas de la poitrine, avec un reflet roux sur la gorge et la poitrine. Il a un long sourcil pâle et les sous caudales jaune vif. L’ensemble de la coloration contraste avec les ailes plutôt noirâtres avec une double barre alaire blanche.

L’adulte mâle en été est densément strié de noir et blanc, avec la calotte noire et la gorge blanche, ainsi que les couvertures auriculaires. En plumage internuptial, il a la calotte rousse.
L’adulte femelle a des rayures foncées, la calotte et les couvertures auriculaires vert grisâtre, ainsi qu’un rappel de la même teinte sur le manteau, un sourcil blanchâtre et une rayure sur l’œil, absente chez le mâle. On distingue une très faible couleur jaune sur les parties inférieures.  
Les pattes sont habituellement rosâtres ou jaunâtres, mais chez certains individus, elles sont plus foncées et plus brunes. Le bec est noir et pointu, plus pâle à la base de la mandibule inférieure.  Les yeux sont petits et noirs. Les deux sexes sont semblables. Les immatures sont semblables aux adultes.

CRIS ET CHANTS : SONS PAR XENO-CANTO
Le cri de la paruline à couronne rousse comprend un « smack » sonore, un dur et perçant « chip », et un mince « seet » très haut perché. Le chant est extrêmement haut « sit-sit-sit-sit-sit-sit... », augmentant en volume avant de s’évanouir.

HABITAT :
La paruline à couronne rousse se reproduit dans les forêts de conifères du nord, spécialement les forêts d’épicéas, également sur les zones brûlées, aux lisières de forêts et dans les zones d’arbres rabougris à la lisière de la toundra, mais en général près de l’eau.
A d’autres moments, on la trouve dans un large habitat boisé, bosquets, zones buissonneuses, sur le sol des savanes et des champs ouverts, et dans les mangroves.

DISTRIBUTION GEOGRAPHIQUE :
La paruline à couronne rousse se reproduit au Canada, depuis les territoires du nord ouest jusqu’à Terre-Neuve, vers le sud jusqu’au Minnesota, Wisconsin, Michigan, New York et Maine. Elle hiverne le long des côtes Pacifique des Etats-Unis, et au sud est des Etats Unis, au Yucatan, en Amérique Centrale et aux Caraïbes.  

COMPORTEMENTS DANS LA VIE SAUVAGE :
La paruline à couronne rousse est très active, constamment en mouvement entre les arbres et les buissons, voletant et attrapant des insectes au vol. Habituellement, elle agite sa queue tandis qu’elle cherche sa nourriture. Elle se nourrit aussi sur le sol, et dans les petits arbustes et arbres. Elle cherche dans les zones ouvertes et herbeuses en hiver. C’est un oiseau diurne qui cherche ses proies à vue.

La paruline à couronne rousse est la principale victime du parasitisme par le vacher à tête brune. Elle réplique en creusant un nouveau nid en dessous et quelques uns de ses propres œufs. Certains nids comprennent six couches différentes, les femelles se dérobant entre elles le matériel pour les nids.         
La paruline à couronne rousse rejoint parfois des groupes mixtes de fauvettes et autres espèces, pendant l’automne ou l’hiver.
Le mâle poursuit et combat les intrus pendant la saison de reproduction et sur les aires d’hivernage. Sur un territoire de reproduction, l’intrus s’annonce en chantant, mais le propriétaire le chasse en dehors de la limite et se met à chanter depuis un perchoir afin de proclamer sa possession.

VOL :
La paruline à couronne rousse a un vol très puissant et bondissant.

REPRODUCTION DE L’ESPECE :
Le nid de la paruline à couronne rousse est une coupe ouverte faite de tiges d’herbes grossières, d’herbes, de laîches, de morceaux d’écorce, de radicelles et de fougères, et tapissé avec de fins brins d’herbes et parfois avec des poils et des plumes. Il est situé à la base d’un petit arbre, dans un amas de sphagnum palustre (Sphagnum cymbifolium).
La femelle dépose 4 ou 5 œufs blanc crème, tachetés de sombre. L’incubation dure environ 12 jours, assurée par la femelle qui est nourrie par le mâle. Les jeunes sont nidicoles et quittent le nid à l’âge de 12 jours, après avoir été nourris au nid par les deux parents. Ils peuvent voler sur de courtes distances peu de temps après.
Cette espèce produit en général une couvée par an, parfois deux.

ALIMENTATION :
La paruline à couronne rousse se nourrit essentiellement d’insectes (sauterelles, scarabées, mouches, punaises, papillons et phalènes, guêpes, abeilles et larves de fourmis. Pendant l’automne et en hiver, elle se nourrit de semences, insectes et baies, en plus du nectar.

PROTECTION / MENACES / STATUTS :
La paruline à couronne rousse est la principale victime du Vacher à tête brune auquel elle répond à sa façon. Elle est aussi victime des tours et immeubles illuminés contre lesquels elle vient de heurter.
Les geais, les belettes et les serpents sont des prédateurs des nids et des oiseaux.  

Ang : Palm Warbler
All : Sumpfwaldsänger
Esp : Chipe Palmero
Ital: Dendroica delle palme
Nd:  Palmzanger
Sd: Brunhättad skogssångare

Photos de Tom Merigan
Son site: Tom Meriganís Photo Galleries

Photos de Tom Grey
Son site : Tom Grey's Bird Pictures

Photo de Bob Moul
Son site: Nature Photography

Texte de Nicole Bouglouan

Sources:  

FIELD GUIDE TO THE BIRDS OF NORTH AMERICA by National Geographic Society - National Geographic Society - ISBN: 0792274512

Avibase (Lepage Denis)

All About Birds (Cornell Lab of Ornithology)

What Bird-The ultimate Bird Guide (Mitchell Waite)

Wikipedia (Wikipedia, The Free Encyclopedia)

Bird Web (Seattle Audubon Society)

The Birds of North America online

Animal Diversity Web (University of Michigan Museum of Zoology)

 

Accueil

Page Parulines

Page Passériformes

Sommaire fiches

 

Plumage nuptial