English version

Accueil

Présentation

Fiches

Dossiers

Voyages
 
Galeries

Poésie

Liens

Nouveautés

Contact

Mentions légales

PROTECTION / MENACES / STATUTS :
La Ninoxe à sourcils blancs est relativement commune dans les forêts sèches du sud et de l’ouest de Madagascar. Elle est également présente dans des zones protégées comme les réserves et les parcs nationaux.
Cependant, comme elle dépend largement de l’habitat forestier, elle est vulnérable à la dégradation et à la perte de cet habitat à cause de l’exploitation du bois.
La taille de la population n’est pas connue mais elle semble décliner à cause de la perte de l’habitat. Mais actuellement, la Ninoxe à sourcils blancs n’est pas encore considérée comme espèce menacée.

Fr: Ninoxe à sourcils blancs
Ang: White-browed Hawk-Owl
All: Madagaskarkauz
Esp: Mochuelo malgache
Ita: Gufastore cigliabianche
Nd: Madagaskarvalkuil
Sd: madagaskaruggla
Malgache: Tovotovoka, Vorondolo

Photographes:

John Anderson 
John Anderson Photo Galleries

William Price
PBase-tereksandpiper & Flickr William Price

Alan & Ann Tate
AA Bird Photography

Texte de Nicole Bouglouan

Sources:

HANDBOOK OF THE BIRDS OF THE WORLD Vol 5 by Josep del Hoyo-Andrew Elliott-Jordi Sargatal - Lynx Edicions - ISBN: 8487334253

OWLS OF THE   WORLD – By Claus König, Friedhelm Weick and Jan-Hendrik Becking - IBSN 978-0-7136-6548-2

Avibase (Denis Lepage)

Birdlife International

HBW Alive

PLANETOFBIRDS.COM

Wikipedia, the free encyclopaedia

 

Accueil

Page Famille Strigidés

Sommaire fiches

 

Ninoxe à sourcils blancs
Ninox superciliaris

Ordre des Strigiformes – Famille des Strigidés

INTRODUCTION :
La Ninoxe à sourcils blancs est endémique de Madagascar où elle réside à l’année dans les forêts plus sèches et les galeries forestières du sud et de l’ouest de l’île, et surtout en plaines.
Sa tête ronde n’a pas les aigrettes typiques de la majeure partie des Strigidés, mais les sourcils blancs très nets ont donné son nom à l’espèce.
D’après des études génétiques récentes, cette espèce pourrait être déplacée dans le genre Athene, mais elle est actuellement dans le genre Ninox.  
La Ninoxe à sourcils blancs est assez commune, mais elle dépend beaucoup des habitats forestiers. Elle est vulnérable à la dégradation de cet habitat à cause de l’exploitation de la forêt. Mais l’espèce n’est pas globalement menacée actuellement. 

DESCRIPTION DE L’OISEAU :
Quelques mesures :
Longueur : 23-30 cm
Poids : 235 gr

La Ninoxe à sourcils blancs a les parties supérieures brunes parsemées de taches blanches, en particulier sur les couvertures alaires.
Les parties inférieures blanchâtres sont régulièrement barrées de brun, mais le dessous des ailes, le centre inférieur de l’abdomen et les couvertures sous-caudales sont uniformément blanc-crème.
La grande tête arrondie est brunâtre et sans aigrettes. Le disque facial est gris-brun et les sourcils blancs sont très nets. Le menton est chamoisé.
Le bec est couleur corne, avec la cire brun jaunâtre pâle. Il est entouré de nombreuses plumes sétiformes. Les yeux sont brun foncé. Les pattes et les doigts nus sont jaune pâle.
 
La Ninoxe à sourcils blancs est la seule espèce du genre Ninox à avoir les yeux bruns au lieu de jaunes. Cependant, des oiseaux très âgés pourraient avoir les yeux jaunes ou jaune pâle, mais une confirmation de ce critère s’avère nécessaire.
Mâle et femelle sont semblables.

Pendant la saison de reproduction, la Ninoxe à sourcils blancs devient territoriale. Le mâle crie et chante pour proclamer son territoire. Les comportements nuptiaux sont peu connus.  

La Ninoxe à sourcils blancs est résidente, avec seulement quelques dispersions vers le nord de Madagascar, probablement des immatures.

Cette espèce a des ailes plutôt longues et pointues, permettant un vol agile. Comme chez tous les Strigidés, le vol est silencieux.

REPRODUCTION DE L’ESPECE :
La saison de reproduction a lieu d’octobre à décembre. La Ninoxe à sourcils blancs nidifie de façon typique dans des trous d’arbres, généralement à l’intérieur de la forêt ou en lisière.
La femelle dépose 3-5 œufs blancs brillants.
Il n’y a pas d’autres informations disponibles actuellement. 

Le juvénile ressemble aux adultes, mais il a des barres plus étroites sur les parties inférieures. Les rectrices sont barrées blanc et brunâtre, et ont des extrémités blanchâtres étroites. Les rémiges primaires ont des bordures blanches aux extrémités.

DISTRIBUTION GEOGRAPHIQUE :
La Ninoxe à sourcils blancs se trouve à Madagascar, sauf sur le plateau central.

HABITAT :
La Ninoxe à sourcils blancs fréquente une variété d’habitats forestiers comme les forêts humides, les galeries forestières, les clairières, les forêts sèches plantées de feuillus, les zones ouvertes semi-arides avec des broussailles épineuses et quelques arbres, les ravins rocheux et les abords des villages.
L’espèce est visible depuis le niveau de la mer jusqu’à 800 mètres d’altitude.

CRIS ET CHANTS : SONS PAR XENO-CANTO
La Ninoxe à sourcils blancs est très loquace la nuit. Le chant est un hululement « wuhuoh » émis à intervalles. Les premières notes peuvent parfois être rauques « chruwuoh ».
Elle produit également une série de plusieurs jappements « kwang » ou encore « kiang » dont le volume et la tonalité augmentent.

COMPORTEMENTS DANS LA VIE SAUVAGE :
La Ninoxe à sourcils blancs se nourrit principalement d’insectes, et sans doute aussi de petits vertébrés comme les amphibiens, les reptiles, les caméléons, les petits oiseaux, les petits rongeurs (souris) et les chauves-souris.

Elle a des habitudes strictement nocturnes. Elle chasse depuis un perchoir en surveillant une zone découverte tout en cherchant des proies. Une fois la victime repérée et localisée, l’oiseau fond sur elle depuis le perchoir jusqu’au sol. Cependant, les insectes volants et les chauves-souris peuvent être capturés en vol.