English version

Accueil

Présentation

Fiches

Dossiers

Voyages
 
Galeries

Poésie

Liens

Nouveautés

Contact

Mentions légales

Fr: Monarque des Banks
Ang: Buff-bellied Monarch
All: Harlekinmonarch
Esp: Monarca de las Banks
Ita: Monarca panciacamoscio
Nd: Harlekijnmonarch
Sd: vanuatumonark

Photographe:

Dubi Shapiro
Dubi Shapiro Photo Galleries & Dubi Shapiro's Pictures on IBC

Texte de Nicole Bouglouan

Sources:

HANDBOOK OF THE BIRDS OF THE WORLD Vol 11 by Josep del Hoyo, Andrew Elliott and David Christie - Lynx Edicions - ISBN: 849655306X

L’ENCYCLOPEDIE MONDIALE DES OISEAUX - Dr Christopher M. Perrins -  BORDAS - ISBN: 2040185607

Birds of Melanesia: Bismarcks, Solomons, Vanuatu and New Caledonia Par Guy Dutson – Editeur : Bloomsbury Publishing, 2011 – ISBN: 1408152460, 9781408152461

Avibase (Denis Lepage)

Birdlife International

HBW Alive

CREAGUS - MONARCHS Monarchidae

Wikipedia, the free encyclopaedia

TheWebsiteOfEverything - Buff-bellied Monarch

Encyclopaedia Britannica Monarch bird

 

Accueil

Page Passériformes

Sommaire fiches 

 

Monarque des Banks
Neolalage banksiana

Ordre des Passériformes – Famille des Monarchidés

INTRODUCTION :
Le Monarque des Banks était placé auparavant dans le genre « Lalage » aux côtés des échenilleurs dans la famille des Campéphagidés. Il a aujourd’hui son propre genre « Neolalage » dans la famille des Monarchidés.
Il est endémique du Vanuatu où il vit dans les habitats forestiers. Il se nourrit d’insectes en sautillant d’une branche à l’autre avec agilité.
Le Monarque des Banks est une espèce très peu connue. Il a une distribution restreinte mais il est apparemment assez commun dans ces îles et sa population est actuellement stable.   

DESCRIPTION DE L’ESPECE :
Quelques mesures :
Longueur : 15 cm

Le Monarque des Banks a la tête blanche partagée en deux par une bande noire centrale qui s’étend du front à la calotte et jusqu’à la nuque.
Le bec est noir. Les yeux sont très sombres. Les pattes et les doigts sont bleu-gris foncé.

Sur les parties supérieures, le manteau et le haut du dos sont noirs. Le croupion et les couvertures sus-caudales sont blanc-crème. La queue est noire avec les extrémités blanc-crème, un peu plus étendues sur les rectrices externes. Sur le dessus des ailes, les rémiges primaires sont noires tandis que les autres sont blanches. Les couvertures alaires sont orange chamoisé ou blanc-crème.
Sur les parties inférieures, la bande pectorale noire est très nette. Le bas de la poitrine et l’abdomen sont orange chamoisé ou blanc-crème. Le dessous des rectrices est de couleur claire (et non noir comme le dessus).

La femelle ressemble au mâle mais elle est plus terne, avec moins de blanc sur le dessus des ailes.
Le juvénile a les mêmes motifs sur le plumage, mais il a les parties supérieures plutôt noir brunâtre, tandis que la face et les ailes sont tachetées de sombre. Les zones blanches des adultes sont grisâtres chez les jeunes oiseaux. Le bec est jaunâtre.

DISTRIBUTION GEOGRAPHIQUE : 
Le Monarque des Banks est commun depuis les Iles Banks et au Vanuatu (vers le sud jusqu’à Efaté).

HABITAT :      
Le Monarque des Banks préfère les habitats boisés, et fréquente la forêt primaire et les pousses secondaires. Il est souvent observé dans les jardins des villages et dans les broussailles humides épaisses. L’espèce est présente depuis le niveau de la mer jusqu’à 1200 mètres d’altitude.

CRIS ET CHANTS : SONS PAR XENO-CANTO
Le Monarque des Banks est un oiseau qui peut se montrer bruyant. Il produit des bavardages animés quand il est en couple, des « tzea » râpeux et durs souvent répétés. Il émet également un sifflement ténu, tremblotant et prolongé « treereeeeee ». Le chant est un sifflement mélodieux.

COMPORTEMENTS DANS LA VIE SAUVAGE :
Le Monarque des Banks est insectivore. Il se nourrit de façon active depuis le niveau moyen jusqu’au bas de la canopée. Il sautille de branche en branche ou effectue des vols courts.
Il se pose horizontalement tout en glanant des proies sur le feuillage, mais il lui arrive aussi de capturer des insectes en s’élançant en vol depuis un perchoir. Il relève fréquemment la queue tout en se nourrissant.

Il est généralement vu seul ou en couple, mais aussi quelquefois en petits groupes. Il se joint aussi à des troupes d’espèces mélangées. Il va souvent se cacher sous le couvert végétal.

Les parades nuptiales du Monarque des Banks ne sont pas connues. Nous pouvons cependant suggérer que le plumage aux motifs joliment colorés est mis en valeur par des postures adaptées. La queue relevée montre bien les motifs contrastés des rectrices. Ces parades sont probablement accompagnées de chants.  

L’espèce est sédentaire.
L’oiseau se montre très agile lorsqu’il chasse des insectes en vol.

REPRODUCTION DE L’ESPECE :
La saison de reproduction a lieu entre août et janvier. Le Monarque des Banks construit un nid en forme de coupe conique dans la fourche verticale d’un petit arbre, à une hauteur variant de 2 à 5 mètres. Cette structure est faite avec des radicelles, des petites brindilles et des vrilles récoltées sur des plantes grimpantes. La coupe n’est pas tapissée de matériaux doux.

La femelle dépose 2 œufs blanc-crème avec des marques sombres. La durée de l’incubation et de la période au nid n’est pas connue. Cependant, chez les Monarchidés, l’incubation dure de 13 à 17 jours selon les espèces, et les jeunes quittent le nid au bout de 12 à 18 jours. Mais d’autres informations sont nécessaires.

PROTECTION / MENACES / STATUTS :   
Le Monarque des Banks a une distribution restreinte sur quelques îles. Il peut être assez commun dans un habitat adapté à ses besoins, mais il est moins répandu en montagne.
L’espèce n’a pas été très étudiée, mais la population paraît stable et ne semble pas menacée pour le moment.