English version

Accueil

Présentation

Fiches

Dossiers

Voyages
 
Galeries

Poésie

Liens

Nouveautés

Contact

Mentions légales

REPRODUCTION DE L’ESPECE :     
Une observation réalisée au Costa Rica le 7 avril 2001 à une altitude de 1500 mètres dans la forêt de nuage, a permis de donner une description du nid du Mérulaxe argenté.

Le site du nid se trouvait à environ deux mètres d’un chemin très emprunté. Un mérulaxe adulte avec des insectes dans le bec a été observé alors qu’il entrait dans une ouverture presque invisible dans une pente raide. Des cris ténus se sont fait entendre, venant de l’intérieur du nid et augmentant en intensité jusqu’au départ de l’adulte.
Le nid se trouvait à la fin d’un court tunnel creusé dans la terre, juste assez large pour atteindre le nid. Il contenait deux poussins déjà bien emplumés. Les adultes nourrissaient les jeunes avec des arthropodes environ toutes les quinze minutes.

Le 19 avril, le nid a été trouvé vide. Il était situé dans une zone où poussaient de nombreux arbustes et diverses espèces de petits arbres. C’était une structure globulaire faite essentiellement avec de la mousse, placée dans une cavité souterraine tout au fond d’un tunnel court et étroit.
Les deux adultes semblaient partager les tâches liées à la reproduction. Les poussins naissent nus mais développent très vite un duvet protecteur.

PROTECTION / MENACES / STATUTS :           
Le Mérulaxe argenté a une distribution restreinte dans laquelle il est décrit comme étant « assez commun ». Il est présent dans plusieurs zones protégées.
La taille de la population n’est pas connue mais elle semble être stable en l’absence de menaces ou de déclins.
Le Mérulaxe argenté n’est pas globalement menacé pour le moment.   

Fr: Mérulaxe argenté
Ang: Silvery-fronted Tapaculo
All: Silberbrauentapaculo
Esp: Churrín Plateado
Esp: (Costa Rica): Tapaculo frentiplateado
Ita: Tapaculo fronteargento
Nd: Costaricaanse Tapaculo
Sd: gråvattrad tapakul

Photographe:

Dubi Shapiro
Dubi Shapiro Photo Galleries

Texte de Nicole Bouglouan

Sources :

HANDBOOK OF THE BIRDS OF THE WORLD Vol 8 By Josep del Hoyo-Andrew Elliott-David Christie - Lynx Edicions - ISBN: 8487334504

Birds Of Central America: BELIZE, GUATEMALA, HONDURAS, EL SALVADOR, NICARAGUA - De Andrew C. Vallely, Dale Dyer – Editeur: Princeton University Press, 2018 – ISBN: 0691138028, 9780691138022 - 584 pages

Avibase (Denis Lepage)

Birdlife International

Birds or the World

Biodiversity of Costa Rica

First Description of the Nest of the Silvery-Fronted Tapaculo (Scytalopus argentifrons)

CREAGUS@Monterey Bay (Don Roberson) 

Fatbirder - Rhinocryptidae Tapaculos

Fauna Paraguay
 

 

Accueil
 
Page Passériformes

Sommaire fiches

 

Mérulaxe argenté
Scytalopus argentifrons

Ordre des Passériformes – Famille des Rhinocryptidés

INTRODUCTION :
Les mérulaxes sont souvent décrits comme « les souris du monde aviaire ». Ces oiseaux ont en général un plumage cryptique et sont plutôt de petite taille. Les apercevoir au milieu des sous-bois épais lorsqu’ils chassent est toujours un réel plaisir pour les observateurs.
Les membres du genre Scytalopus fréquentent les sous-bois des forêts, ainsi que les touffes de hautes herbes et parfois les éboulis rocheux.

Le Mérulaxe argenté est endémique du Panama et fréquente les forêts humides et les pousses secondaires adjacentes, de 1000 à 3000 mètres d’altitude. Son chant peut être souvent entendu mais en revanche, l’oiseau est difficile à voir.
Il se nourrit d’insectes et d’araignées qui capture sur le sol. Les comportements pendant la période de reproduction ne sont pas connus, mais une observation réalisée au Costa Rica a permis de décrire le nid, une structure globulaire située au fond d’une cavité creusée dans le sol.
Le Mérulaxe argenté a une distribution restreinte dans laquelle il est décrit comme étant « assez commun » et l’espèce ne semble pas globalement menacée pour le moment.  

DESCRIPTION DE L’OISEAU :
Quelques mesures :    
Longueur : 11 cm
Poids : 17 gr

Le Mérulaxe argenté mâle adulte a le plumage charbonneux. Les ailes et la queue sont noir brunâtre et les tertiaires sont parfois barrées de brun-roux.
Les parties inférieures sont plus pâles, en particulier le bas de la poitrine et l’abdomen. Les flancs et le bas-ventre sont roux-fauve et barrés de sombre.
Sur la tête foncée, le front et le sourcil sont gris argenté. Le menton et la gorge sont d’un gris plus clair.
Le bec est noir. Les yeux sont brun foncé. Les pattes et les doigts sont gris-brun.

La femelle ressemble au mâle mais le sourcil clair est absent. Les parties supérieures sont brun foncé avec des plumes aux centres noirs formant des motifs écaillés.
La face, la gorge et la poitrine sont gris foncé et teintées de brun-olive. L’abdomen est noirâtre avec des plumes aux larges liserés chamois-fauve. Les flancs barrés et l’abdomen sont d’un ton plus vif que chez le mâle.

Le juvénile ressemble à la femelle mais les plumes de la gorge sont chamois grisâtre terne avec des centres foncés, tandis que le reste du dessous est charbonneux avec des motifs écaillés brun chamoisé.   

SOUS-ESPECES ET DISTRIBUTION GEOGRAPHIQUE :
Le Mérulaxe argenté a deux sous-espèces.
S.a. argentifrons (décrit plus haut) se trouve au Costa Rica et dans l’ouest du Panama (Volcán de Chiriquí).  
S.a. chiriquensis se trouve dans l’ouest du Panama dans l’est de la Province de Chiriquí et l’est de Veraguas.
Cette race est quelquefois traitée en tant qu’espèce à part entière.

HABITAT :
Le Mérulaxe argenté est généralement observé en train de chasser sur le sol dans les sous-bois des forêts humides en altitude. Il fréquente les bosquets et les enchevêtrements de bambous le long des cours d’eau et des pentes abruptes des ravins. Il est présent entre 1000 et 3000 mètres d’altitude, mais souvent plus bas sur le versant du côté des Caraïbes.   

CRIS ET CHANTS : SONS PAR XENO-CANTO
Le Mérulaxe argenté a pour cri des notes aigües et métalliques émises en séries courtes « chi-chi-chi-chi ».
Le chant est une série sonore et rapide composée de notes aigües et haut-perché « kewkewkewkewkew… » qui augmente graduellement en volume pour ensuite décroître en passant de 16-17 notes à 4-7 notes par seconde.
Les vocalises sont le meilleur moyen d’identifier l’espèce.

COMPORTEMENTS DANS LA VIE SAUVAGE :  
Le Mérulaxe argenté se nourrit d’insectes adultes, de leurs larves et des chrysalides, et consomme aussi des araignées. Les insectes sont généralement des Coléoptères, des perce-oreilles (Dermaptères), des criquets et des cloportes (Isopodes).   

Il se nourrit sur le sol en sautillant ou en se faufilant pour chercher dans tous les recoins, fouillant la moindre crevasse ou fissure.
Les membres du genre Scytalopus sont en général toujours en mouvement et se déplacent très vite, un peu comme des souris. Cependant, il leur arrive aussi de rester immobile pendant un certain temps au même endroit si les proies sont abondantes.
Ils sont fréquemment observés en couples et chantent souvent en duo. Ils sont très territoriaux.

Les comportements pendant la saison de reproduction ne sont pas connus actuellement, et des études sont nécessaires.

Le Mérulaxe argenté est un résident commun sur les hauts plateaux.

Les mérulaxes sont principalement des oiseaux terrestres. Ils volent difficilement à cause de leurs ailes courtes.

Mâle
Mâle