English version

Accueil

Présentation

Fiches

Dossiers

Voyages
 
Galeries

Poésie

Liens

Nouveautés

Contact

Mentions légales

Mérion superbe
Malurus cyaneus

 

QUELQUES MESURES:
L : 14 à 16 cm ; Poids : 8 à 13 gr

DESCRIPTION DE L’OISEAU:
Le mérion superbe mâle en plumage nuptial a les parties supérieures bleues et noires. La calotte, les couvertures auriculaires et le haut du manteau sont bleu-turquoise vif. Ces parties du plumage sont très iridescentes. La nuque, le bas du dos et le croupion sont noirs. Le dessus des ailes est brun. La longue queue est bleue.
Les parties inférieures, menton, gorge et haut de la poitrine sont d’un bleu-noir profond. Une bande pectorale noire sépare l’abdomen blanchâtre de la gorge bleue.
Le bec fin est noirâtre. Les yeux sont brun foncé traversés par une ligne noire partant des lores et rejoignant la nuque. Les pattes et les doigts sont brunâtres.
Le mâle en plumage d’éclipse est semblable à la femelle, mais il a le bec noir et n’a pas de cercle oculaire roussâtre.

La femelle adulte est très différente du mâle nuptial. Elle a la tête, le dos, les ailes et la queue bruns. Les parties inférieures sont plus claires, avec la gorge blanchâtre et l’abdomen et le bas-ventre blanc brunâtres.
Le bec est brun. Les yeux sont brun foncé avec un large cercle oculaire châtain clair. Les pattes et les doigts sont brun rosâtre.
L’immature ressemble à la femelle. Le jeune mâle obtient le beau plumage adulte vers deux ou trois ans.

On trouve deux sous-espèces :
M.c. cyaneus, qui vit en Tasmanie et aux îles Bass Strait. Il est plus grand et plus foncé dans les couleurs bleues.
M.c. cyanochlamys, se trouve en Australie. Il est plus petit et plus clair que le précédent, avec les couleurs bleues plus pâles. 

CRIS ET CHANTS : SONS PAR XENO-CANTO
Le mérion superbe émet des séries de trilles haut-perchés, de longues séries faites d’éléments courts. Ces trilles sont lancés par les deux sexes. Le mâle peut continuer ces trilles et en faire un chant, lancé en tant qu’avertissement du territoire établi.
Le cri d’alarme est une série de « chit » nets, en réponse aux prédateurs. La femelle au nid émet des doux « purr ».

HABITAT :
Le mérion superbe fréquente les prairies aux broussailles clairsemées, les zones boisées et les forêts aux sous-bois denses. Cet oiseau a besoin d’un couvert épais et de buissons bas pour se cacher et s’abriter du danger. Il est aussi commun dans les parcs urbains et les jardins.
 
DISTRIBUTION GEOGRAPHIQUE :
Le mérion superbe se trouve dans le sud-est de l’Australie et en Tasmanie.

COMPORTEMENTS DANS LA VIE SAUVAGE :
Le mérion superbe se nourrit principalement sur le sol et dans les buissons bas. Cet oiseau se nourrit toujours en zone découverte mais à proximité d’un couvert dense où il peut se cacher s’il se sent menacé. Il se déplace par séries de sautillements et de bonds, avec la queue dressée. Il est très actif et toujours en mouvement quand il se nourrit.
Il est souvent vu en groupes familiaux comprenant un mâle, plusieurs femelles et des jeunes des années précédentes. Ils se nourrissent ensemble, et les membres du groupe aident le couple reproducteur à élever les poussins et à défendre le territoire. Il y a habituellement des mâles en éclipse, souvent en relation avec le couple dominant. Les oiseaux d’un même groupe dorment serrés les uns contre les autres la nuit, sous un couvert dense. 

Le mâle effectue des parades élaborées pendant la saison de reproduction, et en particulier envers les femelles en période fertile. Il surveille attentivement la femelle pendant cette période, et lui offre souvent un pétale de fleur jaune vif qui contraste joliment avec le bleu de son plumage.  
Le mâle effectue des parades qui rappellent les mouvements d’un hippocampe. Il effectue un vol ondulant avec les plumes de la tête dressées. Il vole et incline le corps de haut en bas, pour finir par descendre lentement avec des battements rapides. Ensuite, il fait des bonds après avoir atterri.
Le mâle « joue » aussi avec les couvertures auriculaires bleues, et provoque des reflets en les gonflant.
Le couple de mérions superbes est uni pour la vie, même si régulièrement, ils s’accouplent avec d’autres partenaires. Le mâle présente des pétales de fleurs jaunes à la femelle afin de maintenir les liens du couple, mais aussi pour courtiser une autre femelle.
Des disputes territoriales éclatent entre groupes voisins aux limites des territoires.                     

VOL :
Le mérion superbe a les ailes courtes et arrondies, lui permettant un bon départ en vol, et sont utiles pour les vols courts. Pendant les parades nuptiales, le mâle effectue des vols ondulants très accentués.

REPRODUCTION DE L’ESPECE:
La saison de reproduction a lieu principalement de Septembre à Janvier, et s’étend parfois jusqu’en Mars.

Le nid est construit dans les broussailles basses et épaisses, à environ un mètre du sol. C’est un nid en forme de dôme, rond, avec une entrée latérale. Le nid est fait avec des herbes et des toiles d’araignées tissées souplement.
La femelle dépose 3 à 4 œufs blancs, tachetés de brun-roux. L’incubation dure environ deux semaines.

Tous les membres du groupe nourrissent et élèvent les poussins nidifuges pendant deux semaines de plus. Les jeunes deviennent indépendants pour la nourriture environ 40 jours après la naissance. Ils restent dans le groupe et participent en tant qu’aides pendant un an ou deux, avant de devenir reproducteurs à leur tour dans un autre groupe.
Cette espèce produit au moins deux couvées par saison, parfois plus.
Les nids de mérions superbes sont souvent parasités par différentes espèces de coucous.

ALIMENTATION:
Le mérion superbe est principalement insectivore, et se nourrit de fourmis, sauterelles, mouches et diverses larves. Il consomme aussi quelques graines, des fleurs et des fruits. Les poussins sont nourris avec des chenilles et des sauterelles.

PROTECTION/ MENACES / STATUTS:
Le mérion superbe est commun dans son habitat et les populations ne sont pas menacées actuellement.
Les nids sont parasités par les coucous. L’espèce a pour prédateurs les corvidés, les serpents, les renards roux, les chats et les rats.

Ang: Superb Fairywren
All : Prachtstaffelschwanz
Esp : Ratona Australiana Azul
Ital :   Scricciolo azzurro superbo
Nd :  Ornaatelfje
Russe : Прекрасный расписной малюр

Photos de Patrick Ingremeau
TAMANDUA

Texte de Nicole Bouglouan

Sources:

HANDBOOK OF THE BIRDS OF THE WORLD Vol 12 by Josep del Hoyo-Andrew Elliott-David Christie - Lynx Edicions - ISBN: 8496553423

Avibase (Lepage Denis)

Birds in backyards (Birds Australia and Australian Museum)

Wikipedia (Wikipedia, The Free Encyclopedia)

Arthur Grosset's Birds (Arthur Grosset)

 

Accueil

Page passériformes

Sommaire fiches