English version

Accueil

Présentation

Fiches

Dossiers

Voyages
 
Galeries

Poésie

Liens

Nouveautés

Contact

Mentions légales

Gralline pie
Grallina cyanoleuca

Ordre des Passériformes – Famille des Grallinidés

QUELQUES MESURES :
L: 26-30 cm
Poids: 80-115 gr

DESCRIPTION DE L’OISEAU :
La gralline pie est un oiseau noir et  blanc sans aucun lien avec les pies ou les alouettes (en anglais Magpie-lark). Plus petite que le Cassican flûteur, les deux espèces sont néanmoins souvent confondues.

Le mâle adulte a le corps noir et blanc. Il a les ailes, la queue, le manteau, la gorge, la face, la calotte et la nuque noirs.
Les parties blanches comprennent le croupion, le bas-ventre, l’abdomen, la poitrine, les sourcils, la zone auriculaire et les côtés du cou. On peut voir aussi une tache alaire blanche.
Le dessous des ailes est blanc avec les rémiges noires. Les sous-caudales sont noires.
Le bec pointu et fin est jaune pâle ou blanchâtre. Les yeux sont gris clair avec un étroit croissant blanc en dessous. Les pattes et les doigts sont noirâtres.

La femelle a le même plumage sur le corps. Mais sur la tête, elle a la face blanche, ainsi que le menton et la gorge, et une tache blanche derrière l’œil s’étendant vers les côtés du cou et rejoignant la poitrine blanche. 
Le juvénile a le front noir, les sourcils blancs ainsi que la gorge. Les yeux sont brun foncé et le bec est plus foncé que celui des adultes.

CRIS ET CHANTS : SONS PAR XENO-CANTO
La gralline pie est aussi nommée « Peewee » à cause de son chant. Cet oiseau peut chanter en duo avec sa partenaire, chacun émettant des notes intercalées, et ne semblant produire qu’un seul chant.
Les cris sont « pee-o-wit » ou « pee-wee » lancés en duos, tandis que chaque oiseau élève ses ailes en les tournant. Le couple chante quand il défend son territoire, et en réponse aux autres oiseaux, surtout envers les « étrangers » différents des habituels voisins du territoire.

HABITAT :
La gralline pie fréquente plusieurs sortes d’habitats, excepté les forêts pluviales et les déserts secs. On la trouve dans les zones urbaines, les prairies et les terres ouvertes. Cette espèce peut vivre aussi bien en zone rurale qu’urbaine.

DISTRIBUTION GEOGRAPHIQUE :
La gralline pie vit en Australie, pratiquement sur tout le continent. Elle peut rarement errer en Tasmanie, et on la trouve en Nouvelle-Guinée et au Timor.

COMPORTEMENTS DANS LA VIE SAUVAGE :
La gralline pie se nourrit principalement sur le sol, cherchant des insectes et des larves, ainsi que d’autres invertébrés. Elles se nourrissent souvent en couples.
Elle peut être agressive pendant la saison de reproduction, défendant son territoire en chantant puissamment vers les intrus et les rivaux, et même en les attaquant. Le territoire peut faire environ 10 hectares.

Les deux membres du couple restent unis en général pour la vie. Ils chantent ensemble pour maintenir les liens du couple. Le chant est aussi utilisé par le mâle pour attirer une femelle. Elle se joint à lui en chantant aussi afin de montrer aux autres mâles que c’est celui-là qu’elle a choisi. Les adultes sont monogames et se reproduisent chaque saison comme un couple. La femelle peut abandonner le nid si le mâle la quitte après l’accouplement. 

La gralline pie peut effectuer des migrations saisonnières, se déplaçant vers le nord en automne et hiver, et vers le sud le reste de l’année. Les jeunes et les non-nicheurs forment des groupes errants, parfois jusqu’à plusieurs centaines d’oiseaux.

VOL :
La gralline pie vole assez lentement, à faible hauteur. Si elle est dérangée, elle s’envole et parcourt une courte distance, pour se reposer très vite un peu plus loin. 

REPRODUCTION DE L’ESPECE :
La saison de reproduction a lieu d’août à février dans le sud, et n’importe quand après les pluies dans les parties les plus sèches.
L’autre nom de la gralline pie est « Mudlark » en référence à la façon de faire son nid. La gralline pie a besoin d’un accès à l’eau et à la boue. Pendant la saison de reproduction, les deux adultes récoltent de la boue, utilisée pour construire un nid en forme de coupe, sur une branche horizontale d’un arbre, ou sur un support similaire. Le nid est situé à environ 20 mètres de hauteur. La boue est souvent mélangée avec de l’herbe et d’autre végétaux collés ensemble. L’intérieur est généreusement tapissé d’herbes fines, de plumes et de fourrure.
Pendant la construction du nid, le mâle et la femelle se posent souvent près l’un de l’autre afin de produire leurs duos tandis qu’ils lèvent et abaissent leurs ailes.

La femelle dépose 3 à 5 œufs blancs ou rosés, avec des marques brunes. L’incubation dure environ de 17 à 19 jours, partagée par les deux parents. Les jeunes s’envolent au bout de trois semaines après la naissance. Ensuite, ils voyagent en grands groupes pour leurs déplacements saisonniers.
Dans de bonnes conditions, cette espèce peut produire plusieurs couvées par saison.

ALIMENTATION :
La gralline pie se nourrit principalement d’insectes et de leurs larves, de vers de terre et aussi d’escargots d’eau douce.

PROTECTION / MENACES / STATUTS :
La gralline pie est commune et largement répandue dans son habitat. Les populations ne sont pas menacées. La présence de ces oiseaux dans les zones cultivées est encouragée car ils se nourrissent des escargots d’eau douce qui apportent des parasites aux moutons et au bétail.

Ang : Magpie-lark
All : Drosselstelze
Esp : Alondra Urraca
Ital : Allodola-gazza australiana
Nd : Australische Slijkekster
Russe : Австралийский сорочий жаворонок

Photo de Patrick Ingremeau
Son site: TAMANDUA

Texte de Nicole Bouglouan

Sources:

Avibase (Lepage Denis)

Welcome to the Australian Museum

Wikipedia (Wikipedia, The Free Encyclopedia)

Arthur Grosset's Birds (Arthur Grosset)

Birds in backyards (Birds Australia and Australian Museum)

 

Accueil

Page Passériformes

Sommaire fiches