English version

Accueil

Présentation

Fiches

Dossiers

Voyages
 
Galeries

Poésie

Liens

Nouveautés

Contact

Mentions légales

Grand duc de Verreaux
Bubo lacteus

 Ordre des Strigiformes – Famille des Strigidés

QUELQUES MESURES:
L : 66 à 71 cm ; Env : 143 cm ; Poids : M : 1615 à 1960 gr – F : 2475 à 3115 gr

DESCRIPTION DE L’OISEAU:
Le grand duc de Verreaux est l’un des plus grands hiboux. Il est aussi connu sous le nom de Grand duc « laiteux » à cause de sa couleur, et de Grand duc géant, à cause de sa taille. Il est en effet très grand et c’est un hibou puissant avec des touffes auriculaires sur la tête.
Le grand duc de Verreaux a le plumage gris-brun clair avec de fines lignes blanches ondulantes. Les scapulaires montrent l’extérieur blanc des plumes. Les rémiges et la queue sont foncées, brun sombre, largement barrées de gris clair. La gorge est blanche, bien visible quand l’oiseau crie.
Les disques faciaux sont gris-brun clair avec une bordure large brun sombre. Les touffes auriculaires sont gris-brun avec de fines vagues claires. On peut voir des plumes sétiformes noires à la base du bec. Le bec est couleur crème avec la cire bleu-gris. Les yeux sont brun foncé protégés par une paupière rose foncé bien visible de près. Les pattes emplumées sont blanchâtres finement barrées de gris. Les doigts robustes sont brun clairs.
Les deux sexes sont semblables en plumage, avec la femelle environ 13% plus grande que le mâle.
Le juvénile a le duvet gris-brun sur le corps et la tête, avec de larges barres foncées. Les touffes auriculaires sont indistinctes quand il quitte le nid. La mue lui donne son plumage d’adulte.

CRIS ET CHANTS : SONS PAR XENO-CANTO
Le grand duc de Verreaux émet des grognements nasillards, profonds, et qui portent loin, souvent répétés « whuuc- whuuc- whuuc ». On peut aussi entendre d’autres grognements profonds et bourrus « hok hok – hok hok » en séquences régulières. Il commence à être vocal au crépuscule quand il émerge de son dortoir de jour, et parfois le couple peut donner de la voix en duo.

HABITAT :
Le grand duc de Verreaux vit depuis le semi-désert aride jusqu’aux humides forêts de grands arbres. Il fréquente les zones où les arbres sont bien développés, les savanes sèches et boisées et les zones qui bordent les forêts et les bosquets. Il est absent du désert sans arbres et des forêts denses, mais il est commun dans les forêts ouvertes.

DISTRIBUTION GEOGRAPHIQUE :
Le grand duc de Verreaux est largement répandu dans l’Afrique sub-saharienne, mais il est absent du désert de Namibie et des forêts pluviales tropicales. Il est moins commun et plus localisé dans l’Ouest que dans l’Est et le Sud de l’Afrique.

Le couple de grands ducs de Verreaux a besoin d’un grand territoire pour se reproduire, de mars à septembre. La densité est parfois d’un couple pour 7000 hectares, mais habituellement, les couples sont espacés avec un intervalle moyen allant de 9,5 km à 22 km le long des rivières. Pendant la saison de reproduction, le couple reste dans le voisinage du nid.

VOL :
Le grand duc de Verreaux vole avec des battements d’ailes profonds et vigoureux. Il a des ailes longues et larges.

Ang : Verreaux’s Eagle Owl  
All : Blaßuhu
Esp : Búho Lechoso
Ital : Gufo latteo
Nd : Verreaux-oehoe
Russe :  Филин бледный

Photographes:

Steve Garvie
RAINBIRDER Photo galleries

Yves Thonnérieux
NATUR’AILES

Texte de Nicole Bouglouan

Sources:

HANDBOOK OF THE BIRDS OF THE WORLD Vol 5 by Josep del Hoyo-Andrew Elliott-Jordi Sargatal - Lynx Edicions - ISBN: 8487334253

BIRDS OF AFRICA SOUTH OF THE SAHARA by Ian Sinclair and Peter Ryan - Princeton University Press Princeton and Oxford - ISBN: 0691118159

Avibase (Lepage Denis)

Wikipedia (Wikipedia, The Free Encyclopedia)

World Owl Trust

 

Accueil

Page Strigidés

Sommaire fiches

 

COMPORTEMENTS DANS LA VIE SAUVAGE :
Le grand duc de Verreaux est une espèce nocturne, parfois vue perchée sur une branche exposée pendant la journée. Il chasse habituellement au crépuscule, et peut aussi patauger dans l’eau pour capturer des poissons. Il peut chasser une grande variété de proies, depuis les insectes jusqu’aux grandes aigrettes et autres grands oiseaux. Il chasse aussi les mammifères comme les chats domestiques et les hérissons. (Il est célèbre pour son habitude consistant à « peler » les hérissons, et de se débarrasser de leur peau avec les épines encore attachées). Il tue aussi beaucoup de rats.

Quand il dort pendant le jour, son sommeil est léger et il peut se réveiller très vite pour se défendre s’il est attaqué. Il dort parmi les feuillages denses dans les grands arbres, et souvent en couple. Il est principalement nocturne et silencieux.

REPRODUCTION DE L’ESPECE:
Le grand duc de Verreaux nidifie dans des nids abandonnés par d’autres oiseaux tels que les aigles, les vautours, les corneilles ou les ombrettes. Au Kalahari, il nidifie au sommet des énormes nids des républicains sociaux. Le nid est fait avec des rameaux de bois.
La femelle dépose deux grands œufs ronds et blancs en juin, juillet ou août. L’incubation dure environ 38 jours, assurée par la femelle qui reste au nid tandis que le mâle chasse pour eux deux et la nourrit au nid.
Le premier poussin qui naît est nourri par les deux parents. Si les ressources de nourriture sont insuffisantes, le second mourra. Sinon, les deux peuvent être élevés.
Le poussin survivant abandonne le nid au bout de neuf semaines, et souvent avant de savoir voler. Il restera avec ses parents pendant trois mois.
On trouve des restes de proies et des pelotes de réjection accumulées près du nid, trahissant sa présence.  

ALIMENTATION:
Le grand duc de Verreaux se nourrit d’une grande variété de proies, telles que les oiseaux, gibier, canards, corneilles et les jeunes hérons, mais aussi de mammifères tels que les hérissons, les lièvres, les mangoustes, les petits rongeurs. Il consomme aussi des grenouilles, des scarabées et des criquets. 

PROTECTION / MENACES / STATUTS :
Le grand duc de Verreaux est peu commun à localement commun résident dans son habitat. Les populations ne sont pas globalement menacées et pas encore considérées comme étant en danger.