English version

Accueil

Présentation

Fiches

Dossiers

Voyages
 
Galeries

Poésie

Liens

Nouveautés

Contact

Mentions légales

Couturière à longue queue
Orthotomus sutorius

Ordre des Passériformes – Famille des Sylviidés

QUELQUES MESURES :
L : 12-13 cm
Poids : 6-10 gr

DESCRIPTION DE L’OISEAU :
La couturière à longue queue est un petit oiseau muni d’une longue queue souvent dressée.
Le mâle adulte a les parties supérieures vert-olive vif. Les parties inférieures sont plus claires, chamois-crème. Les cuisses sont de couleur fauve. Les ailes sont courtes et arrondies. En plumage nuptial, les rectrices centrales s’allongent de quelques centimètres (environ 3cm).
Sur la tête, le centre de la calotte est de couleur fauve, et la face est blanche. On peut voir des taches noires sur le cou. Le bec est long et incurvé vers le bas. Les yeux sont brun clair. Les pattes et les doigts sont rosâtres.

Ang : Common Tailorbird
All :  Rotstirn-Schneidervogel
Esp : Sastrecillo Común
Ital : Uccello sarto codalunga
Nd :  Langstaart-snijdervogel
Russe : Славка-портниха

Photographes:

Didier Buysse
Vision d’Oiseaux

Jean Michel Fenerole
Photos d’Oiseaux du monde

Ingo Waschkies
Bird Photography

Texte de Nicole Bouglouan

Sources :

LES OISEAUX DE THAILANDE par Roland Eve et Anne-Marie Guigue - Times Editions - ISBN: 9812042008

L’ENCYCLOPEDIE MONDIALE DES OISEAUX - Dr Christopher M. Perrins -  BORDAS - ISBN: 2040185607

Avibase (Lepage Denis)

Wikipedia (Wikipedia, The Free Encyclopedia)

Sungei Buloh Wetlands Reserve (Michael Mastaller)  

 

Accueil

Page Passériformes

Sommaire fiches

 

COMPORTEMENTS DANS LA VIE SAUVAGE :
La couturière à longue queue est très active quand elle se nourrit et sautille dans la végétation des zones boisées, cherchant des insectes. Cet oiseau agite continuellement sa queue qui est souvent dressée. Toujours actifs et sans repos, on les voit souvent en couples.
La couturière à longue queue est résidente et se reproduit dans son habitat. Elle tient son nom de la façon dont elle construit son nid, cousant littéralement les feuilles entre elles avec des toiles d’araignées et de fins brins d’herbe.
Cette espèce s’est bien adaptée à l’homme et aux zones urbaines qu’elle colonise rapidement.

Les deux sexes sont assez semblables, mais le mâle a les rectrices plus longues, et la femelle est plus claire sur le front.
Le juvénile est plus terne que les adultes.

Il existe une autre espèce similaire, la couturière à tête rousse – Orthotomus ruficeps, qui a la face rousse. Elle a le plumage gris et sa queue est plus courte.
On trouve également 9 sous-espèces.

FEMELLE
MALE

CRIS ET CHANTS : SONS PAR XENO-CANTO
La couturière à longue queue émet une série rapide de « chwee-o, chi-up, chee-rup » monotones et répétés. Elle lance aussi un trille rapide et descendant comprenant cinq notes.   

HABITAT :
La couturière à longue queue vit dans les forêts de feuillus, les friches, les mangroves, les zones boisées ouvertes et les jardins.

DISTRIBUTION GEOGRAPHIQUE :
La couturière à longue queue est résidente et se reproduit dans le Sud de l’Asie, depuis le Pakistan et l’Inde, jusqu’au Sud de la Chine, et en Indonésie. On peut la trouver jusqu’à 1600 mètres d’altitude dans le Sud-est de l’Asie.

VOL :
La couturière à longue queue a un vol court, rapide comme une flèche.

REPRODUCTION DE L’ESPECE :
Le nid de la couturière à longue queue est très spécial et construit par la femelle, dans une plante à feuille larges. Le mâle peut l’accompagner dans ses recherches de matériaux. La saison de reproduction commence en janvier, avec un pic en février-mars, et jusqu’en juin. Mais cela dépend de l’endroit.

La femelle construit le nid en utilisant une ou deux grandes feuilles vertes et vivantes, dans un buisson bas ou un petit arbre. Elle les perfore de petits trous en nombre égal sur chaque bord, utilisant son bec pointu comme une aiguille. Ensuite, elle coud les bords des feuilles ensemble avec des fils de soie provenant de toiles d’araignées, des fibres végétales ou de fins brins d’herbe. Elle passe d’avant en arrière à travers les trous, et joint les bordures des feuilles entre elles. Elle ménage une entrée, un trou au sommet de l’édifice.

Le vrai nid est construit à l’intérieur de cet abri conique. La femelle tisse de fins brins d’herbes et forme la coupe. Ensuite, cette minuscule coupe est tapissée de plumes et d’autres matériaux doux comme du duvet végétal. Le nid est habituellement assez bas et bien caché, à environ un mètre au-dessus du sol.

La femelle dépose 2 à 5 œufs, bleu pastel, mouchetés de brun. L’incubation dure environ 12 jours, assurée par la femelle. Les deux parents nourrissent les poussins, et les jeunes quittent le nid vers l’âge de 24 jours.

ALIMENTATION :
La couturière à longue queue se nourrit principalement d’insectes, adultes et larves. Elle consomme aussi des petits fruits, des baies, un peu de nectar et des petites graines.

PROTECTION / MENACES / STATUTS :
La couturière à longue queue est bien adaptée aux humains. L’espèce est commune et largement répandue dans son habitat.