English version

Accueil

Présentation

Fiches

Dossiers

Voyages
 
Galeries

Poésie

Liens

Nouveautés

Contact

Mentions légales

Fr: Cormoran de Featherston
Ang: Pitt Island Shag
All: Pittscharbe
Esp: Cormorán de la Pitt
Ita: Cormorano dell'Isola Chatham
Nd: Chathamaalscholver
Sd: Pittskarv

Photographes:

John Anderson
John Anderson Photo Galleries

Simon Tan
PBase Bird galleries

Alan & Ann Tate
AA Bird Photography

Texte de Nicole Bouglouan

Sources:

HANDBOOK OF THE BIRDS OF THE WORLD vol 1 by Josep del Hoyo-Andrew Elliot-Jordi Sargatal - Lynx Edicions - ISBN: 8487334105

Avibase (Lepage Denis)

BirdLife International (BirdLife International)

New Zealand Birds Online

Department of Conservation

Te Ara – The Encyclopedia of New Zealand

ARKive (Christopher Parsons)

HBW Alive

 

Accueil

Page famille Phalacrocoracidés

Sommaire fiches

 

Cormoran de Featherston
Phalacrocorax featherstoni

Ordre des Suliformes – Famille des Phalacrocoracidés

INTRODUCTION :
Le Cormoran de Featherston est endémique des Iles Chatham. Il fait partie du groupe des cormorans à pattes jaunes.
Cette espèce se reproduit en petits colonies sur les falaises côtières où les trous formés par l’érosion de la roche volcanique leur procurent un abri contre les prédateurs et le mauvais temps.
Il était auparavant considéré comme sous-espèce du Cormoran moucheté (P. punctatus).

DESCRIPTION DE L’OISEAU :
Quelques mesures :
Longueur : 63 cm
Poids : 650-1300 gr

L’adulte est le seul cormoran à pattes jaunes des Iles Chatham. C’est un oiseau au corps mince et plus foncé que le Cormoran moucheté.
Sur les parties supérieures, la tête, le haut du cou et le dos jusqu’aux couvertures sus-caudales sont noirs avec un reflet bleu acier très net. Le manteau, les scapulaires et les ailes sont plus clairs, et le manteau présente un reflet terne vert-bronze. Sur le dessus des ailes, les couvertures ont une petite tache noire à l’extrémité. La queue est noirâtre.
On note la présence de filoplumes blanches plus ou moins clairsemées sur la tête et le cou, et plus spécialement sur la partie postérieure du cou.

DISTRIBUTION GEOGRAPHIQUE :
Le Cormoran de Featherston se reproduit dans le groupe des Iles Chatham, sur plusieurs îles telles que Chatham, Pitt et les ilots adjacents, Rangatira, Mangere, Little Mangere, Western Reef, the Castle, Star Keys, Sisters et Forty Fours.
Il se nourrit dans les eaux côtières adjacentes.

HABITAT :
Le Cormoran de Featherston se reproduit sur les falaises côtières, en général dans les crevasses et sur les corniches rocheuses. Il dort en groupes pouvant compter jusqu’à 100 individus sur les promontoires et les rochers côtiers.
Il se nourrit en mer dans les eaux côtières. Une petite colonie est installée près du Te Whanga Lagoon dont les eaux sont saumâtres, mais où les cormorans pêchent dans la partie la plus profonde.

CRIS ET CHANTS :
Le Cormoran de Featherston mâle devient plus loquace pendant la saison de reproduction aux colonies. Il produit une grande variété de sons, des grognements, des gargouillis « argh-argh-argh » et des sortes de cliquetis. La femelle est silencieuse, et les deux sexes sont silencieux loin des colonies.

Cormoran juvénile au fond

REPRODUCTION DE L’ESPECE : 
La saison de reproduction a lieu d’août à décembre.
Le Cormoran de Featherston se reproduit en colonies lâches comprenant de 5 à 40 couples, établies sur les falaises côtières et les ilots rocheux. Le nid est construit sur les corniches et dans les crevasses rocheuses, ainsi que dans les trous créés par l’érosion des roches volcaniques. Ces cavités naturelles leurs procurent un abri contre les prédateurs et le mauvais temps. Le nid est fait avec des algues et des branchettes, ainsi que d’autres matériaux disponibles dans la zone du nid.

La femelle dépose en général 3 œufs bleu pâle. L’incubation est partagée par les deux adultes et dure environ un mois. A la naissance, les poussins sont nus, mais ils sont très vite couverts de duvet gris-noir.
L’un des parents reste avec eux pendant les deux premières semaines, et ensuite, les deux adultes pêchent ensemble et nourrissent les juvéniles par régurgitation. Le premier envol a lieu environ 6 à 8 semaines après la naissance.
Le nid est vigoureusement défendu contre tout intrus par les deux parents.

PROTECTION / MENACES / STATUTS :                                 
Le Cormoran de Featherston a une distribution restreinte et une petite population estimée à environ 1400 individus. L’espèce est menacée par les persécutions, les changements dans l’environnement marin qui affectent les sources de nourriture, et les changements climatiques.
Comme les nids sont placés dans des endroits inaccessibles, le Cormoran de Featherston n’est pas vraiment affecté par les prédateurs, bien que quelques nids placés plus bas soient quand même vulnérables.
Des actions pour la conservation de l’espèce sont nécessaires, car ce cormoran est classé comme espèce en Danger d’Extinction.

Sur les parties inférieures, la face antérieure du cou, surtout la partie basse, et l’abdomen sont gris pâle. Le bas-ventre, les couvertures sous-caudales et les cuisses sont noirs avec un reflet bleu-acier.

Sur la tête noire, deux crêtes sont dressées vers le haut, l’une sur l’avant de la calotte et l’autre sur la nuque. La peau faciale, comprenant les lores, le cercle oculaire et la base de la mandibule supérieure ont la couleur du citron vert, et deviennent bleuâtres vers la commissure. La poche gulaire est parfois bleu ciel.
Le bec mince est noirâtre ou brunâtre sombre. Les yeux sont brun foncé. Les pattes et les doigts palmés sont orangés ou jaune terne avec des marques noires variables sur les palmes. 

Les deux sexes sont semblables. Au fur et à mesure que la saison de reproduction avance, les filoplumes blanches et les deux crêtes réduisent ou disparaissent carrément vers la fin de la saison. Les zones sombres du plumage deviennent plus brunes. La peau de la face est plutôt orange terne en dehors de la période de reproduction.

Le juvénile est brun foncé dans l’ensemble avec la tête, le cou, le dos, le croupion, les couvertures sus-caudales et les cuisses plus sombres. Les scapulaires, les couvertures alaires et les tertiaires ont des extrémités d’un brun plus pâle. Les parties inférieures sont brunâtre clair avec une demi-bande pectorale brune.  
Sur la tête, la zone située sous l’œil et le front est brun clair. Le bec est sombre. La peau de la face, les pattes et les doigts sont comme chez les adultes non-nicheurs.

COMPORTEMENTS DANS LA VIE SAUVAGE :
Le Cormoran de Featherston se nourrit surtout de petits poissons, mais il consomme aussi des invertébrés marins (escargots et vers) et des crustacés.
Il cherche ses proies dans les eaux côtières au milieu des algues brunes et habituellement en solitaire. Il pêche en poursuivant ses proies sous l’eau comme les autres Phalacrocoracidés, ou en nageant à la surface et en plongeant pour chercher sa nourriture.

Les parades de cette espèce ne sont pas connues, mais nous pouvons supposer qu’elles sont similaires à celles des autres cormorans, avec des mouvements d’ailes et des gargouillis. Ces postures mettent en valeur les dessins de la tête et les reflets du plumage.

Le Cormoran de Featherston est sédentaire et reste à l’intérieur des eaux côtières autour des Iles Chatham.
En vol, la tête et le cou sont tenus horizontalement. Au-dessus de l’eau, il vole au ras des vagues.