English version

Accueil

Présentation

Fiches

Dossiers

Voyages
 
Galeries

Poésie

Liens

Nouveautés

Contact

Mentions légales

Coq de roche orange
Rupicola rupicola

Ordre des Passériformes – Famille des Cotingidés

QUELQUES MESURES:
L : 27-32 cm
Poids : M : 200-218 gr – F : 203 gr

LONGEVITE: Jusqu’à 7 ans

DESCRIPTION DE L’OISEAU:
Le Coq de roche orange est un oiseau magnifique, paré d’un plumage orange étonnant et d’une crête spectaculaire.

Ang : Guianan Cock-of-the-rock
All: Tiefland-Felsenhahn
Esp: Gallito de las Rocas Guayanés
Ital: Galletto di roccia della Guiana
Nd: Oranje Rotshaan
Russe: Оранжевый скалистый петушок
Port: Galo-da-serra

Photos de Marc Chrétien
Son site : MURINUS

Photos de Patrick Ingremeau
Son site : TAMANDUA

Texte de Nicole Bouglouan

Sources :

HANDBOOK OF THE BIRDS OF THE WORLD Vol 9 - by Josep del Hoyo - Andrew Elliot - David Christie - Lynx Edicions - ISBN: 8487334695

A GUIDE TO THE BIRDS OF COLOMBIA by Steven L. Hilty and William L. Brown - Princeton University Press – ISBN 069108372X

L’ENCYCLOPEDIE MONDIALE DES OISEAUX - Dr Christopher M. Perrins -  BORDAS - ISBN: 2040185607

PORTRAITS D’OISEAUX GUYANAIS - Groupe d'étude et de protection des oiseaux en Guyane (GEPOG) - Ibis rouge éditions - ISBN: 2844501842

Avibase (Lepage Denis)

Longevity records

Wikipedia (Wikipedia, The Free Encyclopedia)

 

Accueil

Page Passériformes

Sommaire fiches

 

Le mâle adulte a le plumage orange vif sur tout le corps. Les ailes sont noires avec des liserés orange clair ou blanc-crème. Les primaires présentent un grand miroir blanchâtre. Les secondaires sont larges et portent des longues franges soyeuses ou filaments sur la partie interne des plumes. La queue est noirâtre avec des extrémités allant de l’orange clair au chamois.
On peut voir les mêmes critères sur le dos et le croupion.  

La tête est orange vif également, avec une crête remarquable. Deux rangs de plumes aplatis l’un contre l’autre forment un demi-cercle parfait. La crête présente une fine bande subterminale brune. Elle est dressée en permanence et recouvre la base du bec.
Celui-ci est puissant, légèrement crochu en son extrémité, et de couleur jaune avec la base orange.
Les yeux sont de couleur orange. Les pattes et les doigts sont orange jaunâtre.

La femelle adulte est tout à fait différente. Elle a le plumage brun noirâtre, plus gris sur la tête. Les secondaires sont légèrement décolorées. L’abdomen est plus chamoisé. Le croupion présente une teinte brun ocré.

Sur la tête, la crête est plus petite que chez le mâle. Les yeux sont orange terne. Le bec est noirâtre avec l’extrémité jaune. Les pattes et les doigts sont brunâtres.

L’immature femelle ressemble à l’adulte.
Le mâle immature est semblable aussi à la femelle adulte, mais à un an, il présente quelques taches orangées. A deux ans, le plumage est principalement orange, légèrement teinté de brun. Il obtient le plumage complet de l’adulte à trois ans.

MALE

IMMATURE

CRIS ET CHANTS : SONS PAR XENO-CANTO
Le Coq de roche orange émet différentes notes rauques et sonores à l’arène, donnant une sorte de chœur plutôt confus.
Pendant les parades, tout en volant vers l’arène, il lance un « karhaoouw » rauque, mais aussi une série de bruits désagréables contre les autres mâles, tels que des claquements de bec au-dessus de l’arène.
Les ailes produisent aussi un sifflement bas pendant le vol.
Quand l’oiseau se nourrit, on peut entendre un vif « waa-oww ».

HABITAT :
Le Coq de roche orange vit dans les forêts tropicales humides, près des zones rocheuses nécessaires à sa nidification.
La femelle fréquente les éboulis, les falaises et les grottes.

 

DISTRIBUTION GEOGRAPHIQUE :
Le Coq de roche orange se trouve en Guyane, à l’est de la Colombie, et sud du Venezuela, au Surinam, en Guyane Française et au nord de la partie Amazonienne du Brésil.

COMPORTEMENTS DANS LA VIE SAUVAGE : 
Le Coq de roche orange de nourrit surtout de fruits, mais il chasse aussi de grands insectes, de petits reptiles et des grenouilles. Il prend les fruits tout en volant. Il peut consommer de nombreuses sortes de fruits selon la saison  et la localisation géographique.
Cette espèce semble être sédentaire dans son habitat, effectuant juste de courts déplacements, sans doute liés à la disponibilité des fruits.  

Le Coq de roche orange est connu pour ses superbes parades nuptiales au début de la saison de reproduction.
Plusieurs mâles (entre 5 et 25, mais parfois jusqu’à 40-50) se rassemblent autour de l’arène commune où chaque mâle possède son propre territoire d’environ un à deux mètres de diamètre.
Ils paradent en général sur le sol, mais ils passent beaucoup de temps dans les branches les plus basses des arbres voisins, au-dessus de l’arène. Chaque mâle défend son petit territoire et les perchoirs voisins. Pendant cette période, on peut souvent entendre des parades bruyantes et agressives entre eux.

Quand une ou plusieurs femelles arrivent dans les arbres au-dessus de l’arène, chaque mâle regagne son territoire et s’accroupit, immobile et silencieux. Le plumage est gonflé, surtout les couvertures alaires et les rectrices, afin d’exposer la couleur orange vif du plumage auréolé des filaments soyeux qui bougent sur son croupion et ses ailes.

A ce moment-là, les femelles descendent jusqu’aux branches plus basses et regardent les mâles.
L’une d’entre elles peut aller jusqu’au territoire du mâle choisi et se poser derrière lui. Elle picore les filaments de son plumage. Ensuite, le mâle sautille autour d’elle et éventuellement, s’accouple.

Les mâles sont polygames et ne prennent pas du tout part aux tâches liées à la nidification.

VOL :
Le Coq de roche orange a un vol puissant et direct. S’il est menacé, il est capable de s’enfuir très facilement grâce à ses ailes courtes et robustes.

REPRODUCTION DE L’ESPECE :  
La femelle construit le nid seule. Il est souvent placé sous un auvent rocheux, à l’entrée d’une grotte ou dans une crevasse. Parfois, plusieurs nids (jusqu’à six) peuvent se trouver relativement proches les uns des autres.
Le nid est une grande coupe faite d’herbes et de boue, abritée du mauvais temps et de la pluie. La coupe est collée au mur rocheux vertical, et l’oiseau utilise sa salive comme ciment. Le nid est habituellement placé dans la demi-obscurité.

La femelle dépose un à deux œufs à deux jours d’intervalle. L’incubation dure environ 28 jours. Les poussins sont nourris par la femelle avec des fruits, des petits serpents et des lézards, et des insectes.
Les jeunes sont emplumés au bout de 33 à 44 jours après la naissance. 

© Marc Chrétien

ALIMENTATION :
Le Coq de roche orange se nourrit principalement de fruits provenant de nombreuses espèces de plantes. Il consomme aussi des petits reptiles (serpents et lézards), des grenouilles et des grands insectes.
Les fruits sont « cueillis » tout en volant, sans se poser.

PROTECTION / MENACES / STATUTS :
Le Coq de roche orange est assez commun dans son habitat.
Cette espèce a besoin de zones rocheuses pour nidifier, et ce fait peut limiter son installation dans une région. Mais ces oiseaux sont présents dans les zones protégées de plusieurs pays de la distribution géographique, et l’espèce n’est pas en danger actuellement.

Le Coq de roche orange est l’une des espèces les plus célèbres parmi les oiseaux Néotropicaux, symboles de l’avifaune Sud-Américaine.

© Patrick Ingremeau