English version

Accueil

Présentation

Fiches

Dossiers

Voyages
 
Galeries

Poésie

Liens

Nouveautés

Contact

Mentions légales

Bruant fauve
Passerella iliaca

Ordre des Passériformes – Famille des Emberizidés

 

QUELQUES MESURES :
L : 15-19 cm
Env : 27-30 cm
Poids : 27-49 gr

LONGEVITE : Jusqu’à 9 ans

DESCRIPTION DE L’OISEAU :
Le bruant fauve est un oiseau volumineux, possédant un bec conique et puissant à la mandibule inférieure jaune, des parties inférieures densément striées et pas de blanc sur la queue.
Le bruant fauve est très variable au niveau de la coloration des parties supérieures, suivant son lieu de naissance.

Ang : Fox Sparrow
All : Fuchsammer
Esp : Sabanero Rascador
Ital: Passerella variabile
Nd: Roodstaartgors
Russe: Пестрогрудая овсянка
Sd: Rävsparv

Photos de Bob Moul
Son site: Nature Photography

Photos de Tom Grey
Son site : Tom Grey's Bird Pictures

Photos de Tom Merigan
Son site : Tom Meriganís Photo Galleries

Texte de Nicole Bouglouan

Sources:

FIELD GUIDE TO THE BIRDS OF NORTH AMERICA by National Geographic Society - National Geographic Society - ISBN: 0792274512

BIRDS OF THE GREAT BASIN – by Fred A. Ryser - Univ of Nevada Pr -ISBN: 0874170796

Avibase (Lepage Denis)

All About Birds (Cornell Lab of Ornithology)

Bird Web (Seattle Audubon Society)

What Bird-The ultimate Bird Guide (Mitchell Waite)

Wikipedia (Wikipedia, The Free Encyclopedia)

 

Accueil

Page Emberizidés

Page Passériformes

Sommaire fiches

 

Passerella iliaca iliaca

Passerella iliaca présente des stries denses couleur rouille ou brun roux sur le manteau et les parties inférieures, la queue et le croupion sont roux vif, les ailes sont plutôt brun roux,  (spécialement les secondaires et les grandes couvertures) et le sourcil et les côtés du cou sont dans des tons de gris, contrastant avec le brun roux des couvertures auriculaires. 

Passerella iliaca unalaschcensis

Il existe un grand nombre de races dans l’habitat de naissance. Les races de l’ouest ne sont pratiquement pas striées sur le dessus, et vont du brun foncé sur la tête, les parties supérieures et la queue, au rouille sur le croupion et la queue, et au brun ou gris sur la tête et le manteau.

Il y a 18 races divisées en trois grands groupes, génétiquement distincts, et possédant des chants différents.
A l’intérieur de chaque race, mâle et femelle sont semblables, le mâle étant légèrement plus grand que la femelle. Les juvéniles ressemblent beaucoup aux adultes en apparence, avec des parties supérieures légèrement plus ternes, et des stries plus petites et plus étroites sur la poitrine.

On trouve 4 sous-espèces du genre Passerella :

P.i.iliaca du Centre et de la côte Est. Il hiverne au Sud-est des Etats-Unis. 

P.i.unalaschcensis de la côte Ouest. Il hiverne de l’Alaska à la Californie.

P.i. megarhyncha de la Sierra Nevada. Il hiverne en Californie. 

Il a le bec plus fort que les autres races.

P.i. schistacea des Montagnes Rocheuses. Il hiverne dans les zones arides du Sud-ouest des Etats-Unis. (non représenté)

CRIS ET CHANTS :
Le chant du bruant fauve est doux et mélodieux chez les races rousses du nord. Il comprend des trilles plus discordants chez les autres races.
Les cris comprennent  un « chip », un « click » et un « stsssp » étiré.

Le chant est une série de notes sonores, claires et mélodieuses, montant graduellement en tonalité avant de redescendre en ajoutant quelques bourdonnements.

Le bruant fauve a une voix que l’on pense être la plus fine parmi les chants de tous les autres bruants.

HABITAT :
Le bruant fauve se reproduit dans les sous-bois denses, autant dans les forêts de conifères que de feuillus, spécialement dans les bosquets près des cours d’eau. Il hiverne dans les forêts, les lisières et d’autres habitats boisés au sous-bois épais. Le bruant fauve peut être trouvé également en altitude, spécialement dans les prairies humides ou les semis de conifères.

DISTRIBUTION GEOGRAPHIQUE :
Le bruant fauve se reproduit à travers l’Alaska et la Colombie Britannique, vers l’est jusqu’au New Brunswick et Terre-Neuve, vers le sud dans les montagnes de l’ouest jusqu’au Colorado et le centre de la Californie. On le trouve également dans des zones broussailleuses le long des côtes du Pacifique vers le sud jusqu’à la Basse Californie.   
Il hiverne au centre et au sud des Etats-Unis, depuis le Minnesota jusqu’au Massachusetts, vers le sud jusqu’au nord de la Floride et le sud de l’Arizona, et aussi le long des côtes du Pacifique depuis l’Alaska jusqu’en Basse Californie.    

COMPORTEMENTS DANS LA VIE SAUVAGE :
Le bruant fauve est un oiseau timide et discret, se nourrissant sur le sol, sous le couvert des sous-bois, dans le tapis des feuilles mortes, souvent bruyamment en grattant les feuilles vers l’arrière avec ses deux pattes pour déterrer se nourriture. Il creuse des trous dans les feuilles mortes et le sol, pour en extraire les graines et les insectes.

Le mâle chante habituellement sur son territoire, en restant caché. Cet oiseau timide se met sur la défensive uniquement quand son site de nidification est envahi par des intrus. Pendant la saison de reproduction, le mâle est territorial  et défend le site en fonçant sur les intrus, les forçant à partir.  
  
Le bruant fauve est solitaire ou en couple pendant la saison de reproduction, mais il migre en petits groupes. Il migre généralement de nuit, et chante pendant le jour. Il chante depuis le haut d’un arbuste ou une branche basse dans un arbre, mais toujours dissimulé dans les feuillages.

VOL :
Le bruant fauve a un vol direct et puissant. Il alterne des vols courts avec de rapides battements d’ailes, avec  de brèves périodes les ailes collées au corps.

REPRODUCTION DE L’ESPECE :
Le nid du bruant fauve est sur le sol sous des broussailles denses, ou sur une branche très basse, jamais au-dessus de deux mètres. Le nid est en forme de coupe et construit par la femelle avec des brindilles, des herbes sèches, des tiges et de l’écorce. Il est tapissé avec de l’herbe, des poils et des plumes.

La femelle dépose 3 à 5 œufs bleu clair à vert pâle, tachés de brun. L’incubation dure environ 12 à 14 jours, plutôt assurée par la femelle. Les deux parents élèvent et nourrissent les poussins. Les jeunes quittent le nid au bout de 9 à 10 jours après la naissance, en sautant hors du nid et en sautillant sur le sol. Les parents les nourrissent surtout avec des insectes et les protègent. Les adultes utilisent la méthode de « l’aile cassée » pour les protéger des prédateurs.
Le bruant fauve produit deux couvées par an.

ALIMENTATION :
Le bruant fauve est omnivore. Il se nourrit de semences et d’insectes, de graines d’herbes, de baies et d’autres fruits sauvages. Il consomme aussi des araignées et des mille pattes, et de petits escargots.
Les oiseaux côtiers peuvent se nourrir de minuscules crustacés et d’autres petits animaux marins trouvés sur la plage.

PROTECTION/ MENACES / STATUTS :
Avec le nid placé sur ou près du sol, le bruant fauve est la proie des rapaces, des mammifères carnivores et des serpents.
L’espèce est vulnérable à la destruction de son habitat, et peut être occasionnellement parasitée par le vacher à tête brune.  

©Tom Merigan

SONS PAR

XENO-CANTO