English version

Accueil

Présentation

Fiches

Dossiers

Voyages
 
Galeries

Poésie

Liens

Nouveautés

Contact

Mentions légales

Bruant familier
Spizella passerina

Ordre des Passériformes – Famille des Emberizidés

QUELQUES MESURES :
L : 12-14 cm 
Env : 19-21 cm
Poids : 11-15 gr

LONGEVITE : Jusqu’à 9 ans

DESCRIPTION DE L’OISEAU :
Le bruant familier adulte en plumage nuptial a la calotte châtain vif, un sourcil blanc évident, et une fine ligne noire qui va du bec à la zone auriculaire, en passant au travers de l’œil. Les joues et la nuque sont grises. Il a le croupion gris et deux barres alaires blanches. La queue est longue et fourchue.

Ang : Chipping Sparrow
All : Schwirrammer
Esp : Chimbito Común
Ital : Passero cinguettante
Nd : Musboomgors
Sd : Tjippsparv      

Photos de Bob Moul
Son site: Nature Photography

Photos de Tom Grey
Son site : Tom Grey's Bird Pictures

Texte de Nicole Bouglouan

Sources:

FIELD GUIDE TO THE BIRDS OF NORTH AMERICA - National Geographic Society - ISBN: 0792274512

A GUIDE TO THE BIRDS OF MEXICO AND NORTHERN CENTRAL AMERICA by  Steve N. G. Howell, Sophie Webb - Oxford University Press - ISBN: 0198540124

BIRDS OF THE GREAT BASIN – by Fred A. Ryser - Univ of Nevada Pr -ISBN: 0874170796

Avibase (Lepage Denis)

All About Birds (Cornell Lab of Ornithology)

Bird Web (Seattle Audubon Society)

What Bird-The ultimate Bird Guide (Mitchell Waite)

Wikipedia (Wikipedia, The Free Encyclopedia)

 

Accueil

Page Emberizidés

Page Passériformes

Sommaire fiches         

 

L’adulte en hiver a les joues plus foncées et la calotte rayée de noir. Les parties inférieures sont blanchâtres en tous plumages.
Les yeux sont noirs. Le bec conique et pointu est noirâtre. Les pattes et les doigts sont brun clair.

Les deux sexes sont semblables, avec la femelle plus terne que le mâle.

Le premier hiver a la calotte plus terne que les adultes, et la poitrine et les flancs chamoisés.

Le juvénile a les parties inférieures et le croupion rayés, et n’a pas de ton fauve sur la calotte.   

CRIS ET CHANTS : SONS PAR XENO-CANTO
Le chant du bruant familier est un trille rapide et sec sur une seule tonalité « chip ». La vitesse et la longueur du chant sont variables. Le cri est émis en vol ou quand l’oiseau est perché. C’est un « seep » ou « tsik » haut et dur. Occasionnellement, le bruant familier chante la nuit.   

HABITAT :
Le bruant familier s’est adapté aux développements humains. On le trouve sur les pelouses, les champs herbeux, dans les vergers et les parcs. Dans un habitat plus naturel, il est commun le long des lisières des forêts, dans les zones boisées ouvertes et sèches, dans les forêts de pins et de chênes, et le long des rives des cours d’eau et des lacs.
Il hiverne dans un habitat similaire.

DISTRIBUTION GEOGRAPHIQUE :
Le bruant familier se reproduit depuis l’est de l’Alaska et au Canada, vers le sud jusqu’au sud des Etats-Unis, et au Mexique et en Amérique Centrale.
Il hiverne au Mexique, en Amérique Centrale et au Sud des Etats-Unis.

COMPORTEMENTS DANS LA VIE SAUVAGE :
Le bruant familier change de plumage petit à petit pendant l’année. Les plumes de la face et de la gorge changent jusqu’à six fois par an. Les plumes du corps sont remplacées seulement une ou deux fois pendant l’année.

Le bruant familier est surtout connu pour son chant. C’est un oiseau très commun dans les zones urbaines.

Il se nourrit principalement au sol et il fréquente les mangeoires. Il se nourrit en groupes, excepté durant la saison de reproduction, dans une zone ouverte proche d’un couvert. Il court et sautille, s’arrête pour gratter le sol avec ses deux pattes, cherchant de la nourriture.

Le bruant familier est monogame, mais quelques mâles peuvent avoir plus d’une partenaire. Les deux adultes choisissent le site du nid ensemble.

Le bruant familier est un oiseau migrateur. Il voyage souvent en groupes.

VOL :
Le bruant familier vole avec de rapides battements d’ailes.

REPRODUCTION DE L’ESPECE :
Le nid du bruant familier se trouve souvent près des habitations humaines, dans les jardins. Il est  situé sur une branche basse dans un arbre, et il est construit par la femelle. C’est une coupe ouverte assez lâche, faite d’herbes, de tiges et de radicelles. Il est tapissé avec des poils. Le bruant familier préfère le crin des chevaux, mais il peut aussi arracher des poils sur un chien endormi.

La femelle dépose 3 à 4 œufs bleu pâle, tachetés de brun. L’incubation dure environ 11 à 14 jours, assurée par la femelle qui est nourrie par le mâle pendant cette période. Les poussins sont nidicoles et sont nourris par les deux parents pendant 9 à 12 jours. Les jeunes quittent le nid à ce moment-là. Les deux adultes les nourrissent encore pendant environ trois semaines.
Cette espèce produit une couvée par an, quelquefois deux.

ALIMENTATION :
Le bruant familier se nourrit d’insectes pendant la saison de reproduction, mais après avoir abandonné le site du nid, ils se nourrissent dans les champs herbeux et à la lisière des forêts, avec d’autres groupes familiaux. Ils se nourrissent essentiellement d’insectes et de graines d’herbes.

PROTECTION / MENACES / STATUTS :
Le bruant familier est un hôte du Vacher à tête brune qui parasite les nids assez souvent. La compétition avec les Moineaux domestiques et les Roselins familiers, ainsi que la perte de leur habitat dans certaines parties de leurs territoires, menacent les populations.
Mais le bruant familier a aussi bénéficié à sa façon des développements humains, et les populations apparaissent saines.