English version

Accueil

Présentation

Fiches

Dossiers

Voyages
 
Galeries

Poésie

Liens

Nouveautés

Contact

Mentions légales

Ang : Red Crossbill
All : Fichtenkreuzschnabel
Esp : Piquitureto Común
Ital: Crociere comune
Nd: Grankorsnebb
Sd: Mindre korsnäbb

Photographes:

José Luis Beamonte
Pájaros de España

Steve Garvie
RAINBIRDER Photo galleries

Yves Thonnérieux
NATUR’AILES

Texte de Nicole Bouglouan

Sources:

THE COMPLETE BOOK OF BRITISH BIRDS – Written by “Royal Society for the Protection of Birds” experts - Préface de Magnus Magnusson - Michael Cady- Rob Hume Editors - ISBN: 0749509112  

THE HANDBOOK OF BIRD IDENTIFICATION FOR EUROPE AND THE WESTERN PALEARCTIC by Mark Beaman, Steve Madge - C.Helm - ISBN: 0713639601

ENCYCLOPEDIE DES OISEAUX DE FRANCE ET D’EUROPE – de Peter Hayman et Rob Hume - Flammarion – ISBN : 2082009920

L’ENCYCLOPEDIE MONDIALE DES OISEAUX - Dr Christopher M. Perrins -  BORDAS - ISBN: 2040185607

Avibase (Lepage Denis)

Pájaros de España (JL Beamonte)

All About Birds (Cornell Lab of Ornithology)

The Birds of North America online

What Bird-The ultimate Bird Guide (Mitchell Waite)

 

Accueil

Page Passériformes

Page Fringillidés

Sommaire fiches

Bec-croisé des sapins
Loxia curvirostra

Ordre des Passériformes – Famille des Fringillidés

QUELQUES MESURES :
L : 15-17 cm
Env : 25-27 cm
Poids : 34-48 gr

DESCRIPTION DE L’OISEAU :
Le Bec-croisé des sapins est un oiseau assez grand, possédant un bec bien particulier.

Le Bec-croisé adulte mâle a le plumage rouge brique. Les ailes sont brun grisâtre foncé. La queue fendue est brun noirâtre. Il existe des variations individuelles. Certains mâles apparaissent jaunâtres ou rouge orangé. D’autres peuvent être tachetés de jaune verdâtre et de rouge. Le manteau et le dos peuvent présenter quelques plumes plus foncées. Le croupion est  souvent d’un ton plus vif.
La tête est rouge terne, de couleur plus vive sur le front, et la calotte. Le grand bec possède des mandibules croisées à leurs extrémités. Le bec est épais et courbe. Les yeux sont brun foncé. Les pattes et les doigts sont noirs.

La femelle adulte est jaune verdâtre terne, avec le croupion plus jaune. Les parties supérieures sont légèrement striées. Quelques femelles sont plus ternes, d’une couleur plus grisâtre.

Le juvénile est brun grisâtre, densément strié de sombre sur tout le corps. Les parties inférieures blanchâtres sont striées aussi. Il présente des barres alaires fines de couleur chamois, formées par des lisérés clairs en plumage frais.

L’immature ressemble à la femelle adulte, mais quelques jeunes mâles peuvent avoir un plumage roux ou un mélange de rouge et de jaune.

Il existe quatre sous-espèces. Ces oiseaux sont les seuls oiseaux au monde à posséder des becs croisés.
Le Bec-croisé des sapins, Loxia curvirostra,  vit en Eurasie et Grande Bretagne. Il se nourrit surtout dans les épicéas. Onze sous-espèces sont relevées dans l’Ancien Monde, différentes en couleur et en taille, avec des becs de différentes tailles, selon les conifères de leur habitat.
Le Bec-croisé d’Ecosse, Loxia scotica, vit en Ecosse. Il a un grand bec, afin de pouvoir se nourrir des graines de conifères plus exotiques dans le nord de l’habitat. Il est à présent considéré comme une espèce à part entière, et il est endémique des Iles Britanniques. Les variations en taille et les différentes formes de becs ont permis de relever huit sous-espèces dans le Nouveau Monde.
Le Bec-croisé perroquet, Loxia pytyopsittacus, d’Europe du nord et ouest de la Russie, avec de petites populations en Ecosse. Il se nourrit des graines du pin sylvestre.
Le Bec-croisé bifascié, Loxia leucoptera, se reproduit dans les forêts de conifères en Alaska, au Canada, au nord des Etats-Unis et en Asie jusqu’au nord est de l’Europe. Il a des barres alaires blanches et se nourrit des graines du mélèze.  

CRIS ET CHANTS : SONS PAR XENO-CANTO
Le Bec-croisé des sapins lance un vif « chip-chip » persistant et perçant. On peut entendre plusieurs autres cris, un « chewk » discordant quand il est menacé ou excité, et un cri en vol, un « jip-jip-jip » sonnant.
Le chant est un trille suivi de cris ressemblant à ceux du Verdier d’Europe, mais en plus varié.

HABITAT :
Le Bec-croisé des sapins vit dans les forêts de conifères, pins ou épicéas.

DISTRIBUTION GEOGRAPHIQUE :
Le Bec-croisé des sapins se trouve en Amérique du Nord, au sud de l’Alaska jusqu’à Terre-neuve, et en allant vers le sud, au nord des Etats-Unis, en Caroline du Nord et en Amérique Centrale.
On le trouve également en Eurasie, Afrique du Nord, Asie du Sud-est et Philippines.
Il est résident dans son habitat, et peut bouger vers le sud en fonctions des ressources alimentaires.

COMPORTEMENTS DANS LA VIE SAUVAGE :
Le Bec-croisé des sapins se nourrit principalement de graines de conifères. Il grimpe dans les arbres en s’aidant de son bec, comme un perroquet, et il extrait les graines grâce à son bec croisé. Il a des muscles asymétriques très forts au niveau des mâchoires, aidant au mouvement tournant nécessaire pour extraire la graine. Le cône est séparé de l’arbre au prix d’un effort considérable. Ensuite, l’oiseau le transporte sur une branche convenable, la tenant fermement avec ses doigts, afin d’extraire chaque graine en mouvements répétés. Il commence par le bas du cône, et remonte en spirale vers le haut, poussant avec le bec pour ouvrir chaque écaille et récupérer la graine avec la langue.

L’augmentation des plantations de conifères fait que ces oiseaux sont bien répandus dans leur habitat. Ils sont trahis par le fait que l’on trouve des débris de graines ouvertes sur le sol de la forêt. Ils se nourrissent souvent en groupes.

Le Bec-croisé effectue quelques déplacements en fonction des ressources alimentaires, et il peut quitter brusquement son habitat si la nourriture se fait trop rare. Pour la même raison, il peut se reproduire dans des zones bien plus au sud que son habitat normal. Il se reproduit si la nourriture est abondante, à n’importe quel mois de l’année, et plusieurs couvées sont produites si une source abondante de nourriture est trouvée.
Des oiseaux en plumage juvénile peuvent être vus toute l’année, excepté en janvier et février, et les groupes familiaux voyagent avec des juvéniles encore nourris par les parents.

Le Bec-croisé des sapins possède plusieurs cris en vol, et chaque type de son correspond à des oiseaux avec des différents formes de becs. Ils préfèrent aussi se nourrir de graines de conifères aux cônes de tailles différentes. Le groupe maintient le contact avec des cris distincts. Ces cris permettent la séparation de chaque groupe.  
Le Bec-croisé des sapins est monogame, et les couples se forment à l’intérieur de chaque groupe.

VOL :
Le Bec-croisé des sapins a un vol rapide et bondissant, avec de rapides battements. Les groupes volent au travers des cimes des arbres.

REPRODUCTION DE L’ESPECE :
Le nid du Bec-croisé des sapins est situé haut dans un conifère, sur une branche horizontale, parmi les bouquets de rameaux et la végétation retombante, afin de le cacher et de le protéger. La femelle construit le nid. C’est un nid volumineux fait de brindilles, herbes et copeaux d’écorce. Il est tapissé d’herbes plus fines, de lichens, de plumes et de poils. Les nids d’hiver sont plus compacts que ceux d’été. Les matériaux et la construction sont différents, en fonction de la saison et du climat.

La femelle dépose 3 à 4 œufs bleu-vert clair, tachetés de brun et lavande. L’incubation dure environ 12 à 16 jours, assurée par la femelle qui est nourrie par le mâle par régurgitation. Les poussins sont nidicoles et sont nourris par le mâle les premiers cinq jours, et ensuite, les deux parents apportent de la nourriture aux jeunes. Ils abandonnent le nid au bout de 18 à 22 jours après la naissance. Ils sont encore nourris par les parents pendant un mois.
Leurs becs ne sont pas encore croisés, mais ils le deviennent au fur et à mesure de leur croissance. Il faut 45 jours pour que les mandibules se croisent suffisamment pour qu’ils puissent extraire eux-mêmes les graines des cônes. 

ALIMENTATION :
Le Bec-croisé des sapins se nourrit principalement de graines de conifères, mais il consomme aussi des bourgeons sur les arbres, des graines d’herbes, des baies et des insectes.

PROTECTION/MENACES/ STATUTS :
Actuellement, le Bec-croisé des sapins est commun et répandu dans sa distribution, mais il dépend des forêts matures pour sa nourriture. Les populations semblent stables dans la plupart des habitats, mais quelques déclins sont observés, là où la déforestation est trop rapide.