English version

Accueil

Présentation

Fiches

Dossiers

Voyages
 
Galeries

Poésie

Liens

Nouveautés

Contact

Mentions légales

Aigle martial
Polemaetus bellicosus

Ordre des Accipitriformes – Famille des Accipitridés

QUELQUES MESURES:
L : 78-83 cm ; Env : 190-260 cm ; Poids : 3-6,2 kg

DESCRIPTION DE L’OISEAU:
L’aigle martial est le plus grand et le plus puissant des aigles d’Afrique.

Les parties supérieures sont brun foncé. L’abdomen est blanc, rayé de noir. Les couvertures inférieures sont brunes, les rémiges sont blanchâtres, finement rayées de noir. La queue est blanche rayée de noir.
Il a la tête, le cou, le menton, la gorge et la  partie supérieure de la poitrine bruns. Il a une petite crête sur la calotte. Ses yeux perçants sont jaunes. La tête est plate et large. Le bec est noirâtre et crochu, avec la base jaune pâle.
Les longues pattes sont emplumées, blanches, rayées de noir. Les serres sont puissantes et jaunes.
Habituellement, la femelle porte davantage de rayures que le mâle,  et elle est plus grande.

L’immature est plus clair sur les parties supérieures, et il a le plumage blanc en dessous. Il obtient le plumage adulte à sept ans.

CRIS ET CHANTS : SONS PAR XENO-CANTO
L’aigle martial émet un faible sifflement « hlueee-oh », haut perché, près du nid ou quand il est excité.
Il émet aussi un cri pendant la parade, en vol ou depuis un perchoir, une série de notes claires « klee-klee-klee-kloeee-kloeee-kuleee ».
Quand ils voient la nourriture, les jeunes peuvent produire un « kwip » ou un « quolp ».
Mais l’aigle martial n’est pas un oiseau bruyant. 

HABITAT :
L’aigle martial vit dans les savanes et les zones de buissons épineux, mais on le trouve aussi dans des terres découvertes et des semi-deserts. Habituellement, il évite les forêts, mais occasionnellement, il peut se reproduire dans la forêt, à la lisière d’une zone ouverte.

DISTRIBUTION GEOGRAPHIQUE:
L’aigle martial vit en Afrique, au Sud du Sahara, depuis le Sénégal jusqu’en Somalie, et vers le Sud, jusqu’au Cap.

COMPORTEMENTS DANS LA VIE SAUVAGE :
L’aigle martial peut chasser aussi bien en vol que depuis un perchoir. Il effectue la majeure partie de ses chasses en planant. Il tue ou attaque, opérant une longue descente à grande vitesse, ou effectuant une descente plus douce dans l’ouverture d’un buisson.
Il peut chasser depuis un perchoir, mais rarement. Souvent, il tue sa proie en la surprenant sur un terrain découvert, par la vitesse de son attaque.

Un couple peut avoir une zone de nourrissage d’environ 140km2. Ils chassent souvent dans une zone pendant quelques jours, et ensuite, ils se déplacent vers une autre.
L’aigle martial est relativement timide, et reste à distance des humains. Il n’est pas migrateur au sens classique du terme, effectuant seulement des mouvements locaux, comprenant des vols de plusieurs centaines de kilomètres.
L’aigle martial est très puissant. Il est capable d’avoir assez de force dans une patte pour casser le bras d’un homme.

VOL :
L’aigle martial passe beaucoup de son temps en vol, planant souvent à très haute altitude, devenant presque invisible.
Quand il descend, il contrôle sa vitesse grâce à l’angle que font ses ailes par rapport à son dos.

REPRODUCTION DE L’ESPECE:
Le nid de l’aigle martial est situé dans les arbres, à une hauteur d’environ 12 mètres au-dessus du sol. Il choisit souvent l’arbre le plus grand de la zone, afin d’avoir une vision nette des alentours du nid.
Le nid a une structure énorme (1,20 à 1,80m de diamètre et plus de 1,20 de profondeur), souvent plus large à la base qu’il n’est profond, surtout au début de sa construction. Il est fait de longs rameaux de bois, et tapissé de feuilles vertes. Il peut être utilisé par plusieurs oiseaux pendant plusieurs années.

Pendant la saison sèche, la femelle dépose un seul œuf blanc crayeux ou bleu verdâtre clair, en principe d’avril à juillet.  L’incubation dure environ 45 jours, assurée par la femelle, bien que le mâle puisse se trouver  parfois sur le nid. La femelle n’est pas nourrie par le mâle et quitte le nid pour chercher sa nourriture.
Quand il naît, le poussin est très faible, mais il devient actif après 20 jours. Les plumes commencent à pousser à 32 jours, et le jeune obtient son plumage à 70 jours.

Les deux parents le nourrissent jusqu’à l’âge de 60 jours, quand il est bien emplumé. Ensuite, il commence à déchirer les proies tout seul.
Au début de la période d’apprentissage de vol, la femelle reste près du nid et le mâle apporte des proies, pendant les premiers 50 jours. Ensuite, la femelle chasse et apporte les proies elle-même et le mâle apparaît rarement.
La femelle couve le poussin pendant les deux premières semaines, et ensuite, uniquement la nuit.
A l’âge de 100 jours, le jeune effectue ses premiers vrais vols, mais revient dormir au nid encore pendant quelques jours, mais ensuite, il reste encore attaché au site du nid mais de moins en moins, et il ne s’en éloigne pas trop pendant six mois.
Cette espèce produit deux couvées tous les trois ans, dans le même nid. 

ALIMENTATION:
L’aigle martial se nourrit d’oiseaux (francolins, jeunes outardes et volaille), de mammifères dont la taille peut atteindre celle d’une antilope, quelques singes, et de jeunes chèvres et agneaux domestiques. Il peut aussi consommer quelques serpents et de grands lézards.
Il se nourrit selon les disponibilités de la zone où il vit et où il chasse.

PROTECTION / MENACES / STATUTS :
L’aigle martial est tué par les fermiers dont il chasse les animaux domestiques. 
L’espèce a une reproduction lente, et les persécutions pourraient avoir un impact important sur ses populations. 

Ang : Martial Eagle
All : Kampfadler
Esp : Águila Marcial
Ital:  Aquila marziale
Nd:  Vechtarend
Russe:  Боевой орёл

Photos de l’aigle adulte par Steve Garvie
RAINBIRDER Photo galleries

Photos de l’aigle immature par Callie de Wet
Flickr Galleries

Texte de Nicole Bouglouan

Sources:

HANDBOOK OF THE BIRDS OF THE WORLD Vol 2 by Josep del Hoyo-Andrew Elliot-Jordi Sargatal - Lynx Edicions - ISBN: 8487334156

BIRDS OF AFRICA SOUTH OF THE SAHARA by Ian Sinclair and Peter Ryan - Princeton University Press Princeton and Oxford - ISBN: 0691118159

Avibase (Lepage Denis)

The Hawk Conservancy Trust (Hilary Smith)

Wikipedia (Wikipedia, The Free Encyclopedia)

 

Accueil

Page rapaces

Sommaire fiches