English version

Accueil

Présentation

Fiches

Dossiers

Voyages
 
Galeries

Poésie

Liens

Nouveautés

Contact

Mentions légales

REPRODUCTION DE L’ESPECE :   
La ponte a lieu à mi-septembre et la période de nidification s’étend d’octobre jusqu’en décembre.
Le nid est une structure en forme de coupe faite avec des feuilles et des lamelles d’herbes. La partie externe est faite avec des fibres végétales, généralement plus épaisses sur la partie inférieure. Le nid est attaché à une branche par des fibres végétales. Il est placé dans une fourche, à 4-5 mètres de hauteur.

La femelle dépose deux œufs et les deux adultes incubent, couvent et nourrissent les poussins. A la naissance, ceux-ci ont les yeux clos, les commissures orangées et la peau rose. Ils sont nourris avec des insectes, des chenilles et d’autres proies non identifiées. Le couple observé ne semblait pas assisté par des aides.   

PROTECTION / MENACES / STATUTS :
Le Vanga de Pollen a une distribution restreinte dans l’est de Madagascar, et il dépend largement de la forêt. Il est menacé par la perte de son habitat, à cause des cultures sur brûlis et de l’exploitation du bois.
La population décline à cause de la déforestation qui entraîne la dégradation de l’habitat.
Le Vanga de Pollen est localement commun ou peu abondant, et sa distribution est fragmentée. L’espèce est actuellement considérée Presque Menacée.  

Fr: Vanga de Pollen
Ang: Pollen’s Vanga
All: Pollenvanga
Esp: Vanga de Pollen
Ita: Vanga di Pollen
Nd: Pollens Vanga
Sd: svartbröstad vanga
Mal: fotsimaso, Tsilovanga, Vanga, Vangamaintiloha

Photographe:

Dubi Shapiro
Dubi Shapiro Photo Galleries & Dubi Shapiro's Pictures on IBC

Texte de Nicole Bouglouan

Sources:

HANDBOOK OF THE BIRDS OF THE WORLD Vol 14 by Josep del Hoyo-Andrew Elliot-David Christie - Lynx Edicions – ISBN: 9788496553507

Wildlife of Madagascar par Ken Behrens, Keith Barnes - ISBN: 140088067X, 9781400880676 – Editeur: Princeton University Press, 2016

Birds of Madagascar: A Photographic Guide Par Pete Morris, Frank Hawkins – ISBN: 0300077556, 9780300077551- Editeur: Yale University Press, 1998

Birds of the Indian Ocean Islands Par Ian Sinclair, Olivier Langrand - ISBN: 1868729567, 9781868729562- Editeur: Struik, 2003

The Birds of Africa: Volume VIII: The Malagasy Region: Madagascar, Seychelles, Comoros, Mascarenes - Par Roger Safford, Frank Hawkins – ISBN: 1408190494, 9781408190494- Editeur: A&C Black, 2013

Birds of Madagascar and the Indian Ocean Islands Par Roger Safford, Adrian Skerrett, Frank Hawkins – ISBN: 1472924118, 9781472924117- Editeur: Bloomsbury Publishing, 2015

Madagascar Wildlife: A Visitor's Guide Par Nick Garbutt, Hilary Bradt, Derek Schuurman – ISBN: 1841622451, 9781841622453 - Editeur: Bradt Travel Guides, 2008

Avibase (Denis Lepage)

Birdlife International

HBW Alive

Aspects of the Breeding Biology of Pollen's Vanga (Xenopirostris pollen) in Southeastern Madagascar

ARKive (Christopher Parsons)

Creagus – Bird Families of the World – Vangas - Vanginae

THE VANGAS OF MADAGASCAR by Nick Garbutt

Vanga - From Wikipedia, the free encyclopedia

 

Accueil

Page Passériformes

Famille des Vangidés

Sommaire fiches

 

Vanga de Pollen
Xenopirostris polleni

Ordre des Passériformes – Famille des Vangidés

INTRODUCTION :
Le Vanga de Pollen est endémique de Madagascar. Il est présent dans un habitat forestier restreint dans l’est de l’île.
Il se nourrit d’invertébrés et de petits vertébrés qu’il trouve dans le bois mort et sous l’écorce en sondant avec le bec.
L’espèce est menacée par la perte de l’habitat, et les parcelles de forêt restantes disparaitront probablement dans quelques dizaines d’années. Le Vanga de Pollen est actuellement une espèce Presque Menacée.
Le nom de l’espèce rend hommage à François Paul Louis Pollen (1842-1886), un naturaliste néerlandais qui a beaucoup contribué à l’étude de la faune malgache.  

DESCRIPTION DE L’OISEAU :
Quelques mesures :  
Length : 24 cm
Weight : 62-65 gr

Le Vanga de Pollen mâle adulte a les parties supérieures gris ardoisé, y compris le dessus des ailes et la queue. Les rémiges primaires, les premières couvertures et l’alule sont noirâtres.
Les parties inférieures sont blanchâtres, quelquefois avec une pâle teinte orangée.
La tête, le menton et la gorge sont noirs. Le noir de la gorge s’étend jusqu’en haut de la poitrine. Les côtés du cou sont blancs.
Le bec blanc bleuâtre est plus bleu à la base. Il est compressé latéralement, et bien adapté aux comportements alimentaires de l’espèce. Les yeux sont noirâtres. Les pattes et les doigts sont gris foncé.      

La femelle adulte (représentée) ressemble au mâle, mais le capuchon noir ne descend pas jusqu’à la poitrine. Celle-ci est teintée d’orange, et parfois même très fortement. Un collier blanc sépare la tête noire du corps. Les parties supérieures sont nettement teintées de vert-olive.

Le juvénile ressemble à l’adulte. Le très jeune oiseau est plus clair que la femelle. Son bec est rose avec les commissures orangées. A un an, le mâle a la poitrine tachetée orange avec des taches noires clairsemées.

FEMELLE

DISTRIBUTION GEOGRAPHIQUE :   
Le Vanga de Pollen se trouve dans la partie est de Madagascar où sa distribution est fragmentée.

HABITAT :
Le Vanga de Pollen fréquente la forêt primaire humide, depuis le niveau de la mer jusqu’à 2000 mètres d’altitude.   

CRIS ET CHANTS : SONS PAR XENO-CANTO
Le Vanga de Pollen émet un sifflement sonore « tsseee ooo » ou « tsseee ang », un son pénétrant et haut-perché qui dure 2 secondes, répété à intervalles courts. Il émet également un « whip » sonore. Le cri de contact est « whit-whit-whit ». Lorsqu’il se sent menacé, il émet un « chuck-chuck-chuck » calme et divers sifflements.
Il arrive que deux oiseaux fassent des duos en contre-chant.

COMPORTEMENTS DANS LA VIE SAUVAGE :     
Le Vanga de Pollen se nourrit d’invertébrés et surtout d’insectes tels que Coléoptères, Blattidés et autres, de larves et de vers. Il prend aussi quelques petits vertébrés, généralement des caméléons.

Il utilise son bec compressé latéralement pour enlever l’écorce sur du bois mort où il récupère des larves et des invertébrés. Il cherche attentivement dans les crevasses du bois mort, sous l’écorce desséchée et sur les brindilles. Il se nourrit en sondant avec son bec et en glanant des proies sur diverses surfaces.

Le Vanga de Pollen peut être observé seul, en couple ou en groupes familiaux de 3-4 individus. Cependant, il se joint souvent à des bandes d’espèces mélangées, généralement des grands vangas.

Les comportements nuptiaux du Vanga de Pollen sont peu connus. Les deux adultes partagent les tâches liées à la reproduction comme la construction du nid, l’incubation et l’élevage des jeunes.
D’après une observation, quelques comportements ont été observés entre les deux partenaires, en particulier au moment du changement d’adulte au nid. Cette étape est précédée de vocalises à l’arrivée d’un adulte. L’oiseau qui incube s’envole presque immédiatement, tandis que celui qui arrive au nid émet un sifflement doux ainsi décrit « whit » ou « whoot » avec quelques variantes. Ce cri est émis en série pouvant inclure jusqu’à 8 notes.
Le mâle défend le nid et produit un son similaire mais beaucoup plus fort tout en poursuivant l’intrus.
Le Vanga de Pollen est probablement monogame et les deux partenaires partagent toutes les tâches, apparemment sans aucune aide extérieure.

L’espèce est certainement sédentaire à Madagascar. Elle ne vole que pour se déplacer d’un point à un autre pour se nourrir.

FEMELLE