English version

Accueil

Présentation

Fiches

Dossiers

Voyages
 
Galeries

Poésie

Liens

Nouveautés

Contact

Mentions légales

Paruline orangée
Protonotaria citrea

Ordre des Passériformes - Famille des Parulidés

BIOMETRIE :
L : 14 cm ; Env : 22 cm ; Poids : 14 gr

LONGEVITE : 4 ans

DESCRIPTION DE L’OISEAU:
La paruline orangée est une grande paruline. Elle est potelée, à queue courte, et possède un très long bec foncé. Les yeux aussi sont grands et foncés.

HABITAT :
La paruline orangée est plutôt commune. Habituellement, elle se reproduit dans une sélection de sites bas, le long des cours d’eau ou aux alentours, là où les eaux sont calmes ou stagnantes. Elle se reproduit aussi le long des grands lacs et des rivières, ou dans des forêts marécageuses sujettes aux inondations.
Elle hiverne dans une variété de zones humides, mais aussi dans des zones plus sèches, mangroves et marais, et forêts tropicales côtières.

DISTRIBUTION GEOGRAPHIQUE:
La paruline orangée se reproduit depuis le sud du Minnesota et le sud de l’Ontario, vers le sud jusqu’au centre du Texas et la Floride.
Elle hiverne en Amérique Centrale et au Nord de l’Amérique du Sud.

COMPORTEMENTSDANS LA VIE SAUVAGE:
La paruline orangée niche dans des trous, comme la fauvette De Lucy (vermivora luciae). Elles sont les deux seules parulines à nicher dans des cavités ou des fissures.

VOL :
La paruline orangée effectue des vols relativement courts. Elle fait un court « saut » à travers le Golfe du Mexique pour gagner les zones d’hivernage en Amérique du Sud et Centrale, mais cette espèce est quand même un migrateur longue distance.

NIDIFICATION DE L’ESPECE:
Le nid de la paruline orangée est situé au-dessus ou près de l’eau, dans des cavités naturelles, ou abandonnées par des pics dans des branches mortes ou pourries. Le nid peut se trouver à une hauteur de un à trois mètres au-dessus du sol, généralement 1,50mètre.
Le mâle prépare des simulacres de nids sur le site, mais le nid qui sera utilisé est construit par la femelle seule. Pour préparer l’endroit, elle creuse davantage la cavité, et remplit l’entrée du trou avec les matériaux du nid. Celui-ci est fait de mousse, lichens, feuilles sèches, petites brindilles et copeaux d’écorce. Il est tapissé de fins brins d’herbes et de radicelles.
La femelle dépose 4 à 6 œufs blanc brillant, légèrement teintés de crème ou de jaune, et densément marqués de taches brun roux et gris violacé. L’incubation dure environ 12 à 14 jours, assurée par la femelle seule. Le mâle nourrit souvent celle-ci au nid, et défend le site. Les poussins sont nidicoles et la femelle les couve pendant les premiers jours, tandis que le mâle nourrit toute la famille. Les deux parents nourrissent et protègent les jeunes jusqu’à l’abandon du nid, au bout d’environ 11 jours. Après l’envol, le mâle continue de les nourrir, tandis que la femelle prépare une seconde couvée (dans le Sud. Très rare dans le Nord où une seule couvée est produite).
Cette espèce peut se reproduire à la fin de sa première année.

ALIMENTATION:
La paruline orangée se nourrit principalement d’insectes, chenilles, mouches, fourmis, scarabées, éphémères et moucherons, et larves d’insectes aquatiques, ainsi que d’araignées. Elle consomme aussi des escargots pendant la période de reproduction. Pendant l’hiver, elle peut se nourrir de fruits, de graines et de quelques insectes.

PROTECTION / MENACES / STATUTS :
La paruline orangée est un hôte du vacher à tête brune, bien que celui-ci ait du mal à entrer dans la cavité souvent trop petite pour cette espèce. Les effets combinés du parasitisme, de la perte de l’habitat et de la compétition pour les cavités représentent d’importantes menaces pour l’espèce.          

Porto Rico : Reinita Anaranjada
Ang : Prothonotary Warbler
All : Zitronenwaldsänger
Esp :  Chipe Anaranjado
Ital : Protonotaria citrina
Nd : Citroenzanger
Russe :  Лимонный певун
Sd : Gyllenskogssångare

Photos d’Alfredo Colón
Puerto Rico Wildlife

Tom Grey
Tom Grey's Bird Pictures

Texte de Nicole Bouglouan

Sources:   

FIELD GUIDE TO THE BIRDS OF NORTH AMERICA by National Geographic Society - National Geographic Society - ISBN: 0792274512

THE HANDBOOK OF BIRD IDENTIFICATION FOR EUROPE AND THE WESTERN PALEARCTIC by Mark Beaman, Steve Madge - C.Helm - ISBN: 0713639601

L’ENCYCLOPEDIE MONDIALE DES OISEAUX - Dr Christopher M. Perrins -  BORDAS - ISBN: 2040185607

Avibase (Lepage Denis)

All About Birds (Cornell Lab of Ornithology)

Wikipedia (Wikipedia, The Free Encyclopedia)

What Bird-The ultimate Bird Guide (Mitchell Waite)

Bird Web (Seattle Audubon Society)

Animal Diversity Web (University of Michigan Museum of Zoology)

 

Accueil

Page Parulines

Sommaire fiches


Le mâle a la tête et les parties inférieures jaune d’or, parfois presque orange, devenant plus fades jusqu’au blanc sur les couvertures sous caudales. Les ailes sont plutôt bleu gris sans barres alaires. La queue bleu gris présente de grandes taches blanches. 
La femelle est plus terne que le mâle, avec la tête moins dorée.
L’immature ressemble aux adultes, mais en plus terne, et plus de verdâtre sur le dos et la tête.

« Ce bel oiseau tire son nom des « protonotaires », des prélats de la cour de Rome qui sont vêtus de safran. » (Encyclopédie mondiale des oiseaux- Dr Christopher M.Perrins) 

CRIS ET CHANTS : SONS PAR XENO-CANTO
Le chant mélodieux de la paruline orangée est une série de notes « zweet » hautes et sonnantes. Elle émet aussi un « chip » sec, et un cri bourdonnant en vol.
Avec une voix puissante, la paruline orangée émet de 7 à 12 petits cris aigus, ou un chant plus fluide en voltigeant sur place, avec les ailes déployées.

Le mâle arrive avant la femelle sur les zones de reproduction, pour établir le territoire, dans la même zone que l’année précédente. Quand la femelle arrive, le mâle effectue une parade intensive, chantant et ébouriffant ses plumes. L’espèce est monogame pour toute la saison. Ils défendent le site du nid de façon agressive face aux autres oiseaux. Le territoire est grand, environ deux hectares, avec une pièce d’eau ouverte d’un hectare.
Les jeunes parulines sont des nageurs experts. Cela est très important pour eux parce que les cavités contenant les nids donnent souvent sur l’eau. S’ils sautent en dehors du nid, ils peuvent nager pour se mettre à l’abri.
Le mâle construit souvent des nids incomplets ou des simulacres de nids, ajoutant juste quelques mousses dans les cavités à l’intérieur de son territoire. Ces nids incomplets ont plusieurs fonctions. Le mâle les utilise pour montrer à la femelle qu’il a choisi un bon territoire avec beaucoup de possibilités de nids. Ils servent aussi à informer les autres oiseaux recherchant le même type de cavités, que ce territoire est complet.
La paruline orangée se nourrit surtout au bas de la végétation, très souvent au-dessus de l’eau. Elle sautille aussi le long de la végétation flottante et des souches, sondant les fissures pour chercher de la nourriture. Elle bouge le long des branches basses des arbres et des arbustes, cherchant des proies entre les feuilles. Elle se nourrit aussi au sol. Comme toutes les autres parulines, elle est très active. Elle est excellente pour chasser les insectes en vol.    
La paruline orangée dort en communauté sur les zones d’hivernage, mais les liens du couple persistent.