English version

Accueil

Présentation

Fiches

Dossiers

Voyages
 
Galeries

Poésie

Liens

Nouveautés

Contact

Mentions légales

Ang : Tropical Parula
All : Elfenwaldsänger
Esp : Párula Tropical
Ital: Parula tropicale
Nd: Tropische Parula
Sd: Tropisk messångare
Port : Mariquita

Photographes:

Marc Chrétien
MURINUS

Philippe et Aline Wolfer
OISEAUX D'ARGENTINE

Texte de Nicole Bouglouan

Sources:   

A GUIDE TO THE BIRDS OF MEXICO AND NORTHERN CENTRAL AMERICA by  Steve N. G. Howell, Sophie Webb - Oxford University Press - ISBN: 0198540124

A GUIDE TO THE BIRDS OF COLOMBIA by Steven L. Hilty and William L. Brown - Princeton University Press – ISBN 069108372X

HANDBOOK OF THE BIRDS OF THE WORLD Vol 15 by Josep del Hoyo-Andrew Elliot-David Christie - Lynx Edicions –
ISBN: 9788496553682

Avibase (Lepage Denis)

BirdLife International (BirdLife International)

What Bird-The ultimate Bird Guide (Mitchell Waite)

Wikipedia, the free encyclopaedia

 

Accueil

Page Parulidés

Page Passériformes

Sommaire fiches

 

Paruline à joues noires
Setophaga pitiayumi

Ordre des Passériformes – Famille des Parulidés

QUELQUES MESURES :
L : 11 cm
Poids : 5-8 gr

DESCRIPTION DE L’OISEAU :
La Paruline à joues noires est un passereau du Nouveau Monde, résident dans sa vaste distribution où l’espèce est commune et largement répandue. 

Le mâle adulte a les parties supérieures et la tête bleu-gris. Le manteau porte une tache triangulaire de couleur olive-bronze. Sur le dessus des ailes, les deux barres alaires blanches sont formées par les extrémités blanches des grandes et moyennes couvertures. La queue présente des taches blanches sur les trois rectrices externes.
Les parties inférieures sont jaune vif, avec une teinte orangée sur la gorge et le haut de la poitrine. Les couvertures sous-caudales sont blanches.

Sur la tête bleu-gris, le mâle présente des lores et des couvertures auriculaires noirs. Le menton et la gorge sont jaune vif. Le bec a la mandibule supérieure noirâtre avec le culmen noir, et la mandibule inférieure est jaune. Les yeux sont brun foncé. Les pattes et les doigts sont brun jaunâtre. 

La femelle est légèrement plus terne. Elle a les lores et les couvertures auriculaires gris et non noirs. On peut voir une très légère teinte orangée sur la gorge et le haut de la poitrine.  

Le juvénile a la tête et les parties supérieures gris terne, des barres alaires blanches indistinctes et des parties inférieures blanc jaunâtre avec une teinte grisâtre sur les flancs.

Il existe plusieurs sous-espèces, en principe 14, qui diffèrent par la taille, un plumage plus ou moins vif et par la dimension de la tache du manteau.

CRIS ET CHANTS : SONS PAR XENO-CANTO   
La Paruline à joues noires a pour cri habituel un « tsit » aigu et ténu. Quand l’oiseau est agité, cette note est répétée rapidement.  
Le chant est un trille bourdonnant qui accélère au fur et à mesure, émis à différentes tonalités et souvent précédé de notes ténues mais haut-perché. Il est parfois comparé au bourdonnement d’un insecte « tsee tsee tsee zeeeeeeeeerrrip ».   
Les chants varient selon les races à travers la vaste distribution, et sont souvent émis de façon persistante.

HABITAT :
La Paruline à joues noires est une espèce forestière qui fréquente des types de forêts variés, feuillus, galeries forestières, humides et à différentes altitudes. On la trouve aussi dans les forêts secondaires, aux lisières et dans les clairières, ainsi que dans les broussailles du Chaco. Dans l’ouest du Mexique, elle fréquente les mangroves.  
Cette espèce est visible depuis les plaines jusqu’à 2500 mètres d’altitude. Elle nidifie habituellement dans les touffes de Mousse espagnole de la famille des Broméliacées.

DISTRIBUTION GEOGRAPHIQUE :
La Paruline à joues noires est résidente depuis le sud du Texas et le nord-ouest du Mexique, en Amérique Centrale jusqu’au nord de l’Argentine, au nord du Venezuela, à Trinidad et Tobago, au nord-ouest de la Colombie jusqu’au nord-ouest du Pérou, au Surinam, en Guyane Française et au nord du Brésil. Elle est absente dans la majorité du Bassin Amazonien.

COMPORTEMENTS DANS LA VIE SAUVAGE :
La Paruline à joues noires se nourrit en glanant dans les branches externes de la canopée. Elle voltige pour picorer des invertébrés au dos des feuilles et se perche souvent la tête en bas pour atteindre ses proies. Elle cherche dans les crevasses de l’écorce et dans la végétation, et s’élance en avant pour happer des insectes en vol avant de regagner son perchoir.
Elle se nourrit d’insectes et de plusieurs invertébrés, ainsi que de quelques baies.

Cette paruline est souvent vue en couples ou en petits groupes pouvant parfois compter une vingtaine d’oiseaux. Ces bandes rejoignent souvent d’autres groupes d’espèces mélangées et ils se nourrissent ensemble.

Les deux membres du couple ont tendance à rester ensemble toute l’année sur ou près de leur territoire. Les parades nuptiales sont inconnues, mais en regardant les dessins du plumage, ont peut penser que le mâle parade pour exposer les taches blanches de la queue en la déployant, et pour mettre en valeur la tache triangulaire du manteau et le jaune vif des parties inférieures. Des chants sont émis de façon persistante aussi bien pour parader que pour défendre le territoire.

Cette espèce est principalement résidente, mais les populations les plus au nord, celles des hautes terres du Mexique, peuvent hiverner à de plus basses altitudes.

VOL : 
La Paruline à joues noires a un vol papillonnant faible effectué avec des battements peu profonds.

REPRODUCTION DE L’ESPECE :      
La saison de reproduction varie avec la distribution.
La Paruline à joues noires se reproduit dans les zones boisées et près de l’eau. Ces oiseaux sont monogames et nidifient isolément. Le nid est en forme de dôme avec une entrée latérale. Il est fait avec de la mousse, des morceaux d’écorce, des poils d’animaux et des plumes. Il est situé entre 3 et 13 mètres de hauteur dans une touffe de Mousse espagnole. Des toiles d’araignées peuvent aussi être ajoutées.
La femelle dépose 2 œufs blanc-crème, tachetés de brun sur le côté le plus large. L’incubation est effectuée surtout par la femelle pendant 12 à 14 jours. Le mâle la nourrit pendant cette période. Les jeunes quittent le nid 10 à 12 jours après la naissance mais ils dépendent encore des parents pendant une vingtaine de jours.

ALIMENTATION :
La Paruline à joues noires se nourrit principalement d’invertébrés tels qu’insectes et araignées. Elle peut occasionnellement consommer quelques baies ainsi que du nectar de fleurs.
Elle se nourrit dans la canopée sur les branches extérieures et voltige pour picorer des insectes sur la végétation.

PROTECTION / MENACES / STATUTS : 
La Paruline à joues noires est commune et même assez commune dans sa distribution. Quelques populations, en particulier au Texas, ont décliné récemment et l’espèce est devenue rare dans cette partie de l’habitat.
Cependant, l’espèce n’est pas menacée actuellement.