English version

Accueil

Présentation

Fiches

Dossiers

Voyages
 
Galeries

Poésie

Liens

Nouveautés

Contact

Mentions légales

REPRODUCTION DE L’ESPECE :
La saison de reproduction se déroule apparemment entre juillet et mars avec des variations géographiques à travers toute l’ile.
La Newtonie commune construit une structure profonde en forme de coupe, bien cachée dans la végétation entre 1,75 et 10 mètres au-dessus du sol. Ce petit nid est fait avec des morceaux de plantes et d’herbes entrelacés avec des petites brindilles, le tout étant maintenu avec de la toile d’araignée. L’intérieur est tapissé avec des tiges d’herbes de couleur brune. L’ensemble est généralement attaché aux branches qui le supportent avec des toiles d’araignée.

La femelle dépose 3 œufs de couleur jaunâtre pâle avec des marques rougeâtres. Un juvénile sorti du nid a été observé en décembre/janvier dans la forêt tropicale humide. Il n’y a pas d’autres informations.  

PROTECTION / MENACES / STATUTS :  
La Newtonie commune est largement répandue dans des zones forestières adaptées à ses besoins. Elle est l’une des espèces les plus communes dans ces forêts. L’espèce n’est pas menacée actuellement.  

Fr: Newtonie commune
Ang: Common Newtonia
All: Rostbauchnewtonie
Esp: Newtonia Común
Ita: Newtonia comune
Nd: Roodbuiknewtonia
Sd: grå newtonia
Mal: Katekateky, Tretretre

Photographes:

John Anderson 
John Anderson Photo Galleries

Jean Michel Fenerole
Photos d’Oiseaux du monde

Dubi Shapiro
Dubi Shapiro Photo Galleries & Dubi Shapiro's Pictures on IBC

Texte de Nicole Bouglouan

Sources:

HANDBOOK OF THE BIRDS OF THE WORLD Vol 11 by Josep del Hoyo, Andrew Elliott and David Christie - Lynx Edicions - ISBN: 849655306X

Birds of Madagascar and the Indian Ocean Islands Par Roger Safford, Adrian Skerrett, Frank Hawkins – ISBN: 1472924118, 9781472924117- Editeur: Bloomsbury Publishing, 2015

The Birds of Africa: Volume VIII: The Malagasy Region: Madagascar, Seychelles, Comoros, Mascarenes - Par Roger Safford, Frank Hawkins – ISBN: 1408190494, 9781408190494- Editeur: A&C Black, 2013

Birds of the Indian Ocean Islands Par Ian Sinclair, Olivier Langrand - ISBN: 1868729567, 9781868729562- Editeur: Struik, 2003

Wildlife of Madagascar par Ken Behrens,Keith Barnes - ISBN: 140088067X, 9781400880676 – Editeur: Princeton University Press, 2016

Avibase (Denis Lepage)

Birdlife International

HBW Alive

Creagus – Bird Families of the World – Vangas - Vanginae

THE VANGAS OF MADAGASCAR by Nick Garbutt

 

Accueil  

Page Passériformes

Famille des Vangidés

Sommaire fiches

 

Newtonie commune
Newtonia brunneicauda

Ordre des Passériformes – Famille des Vangidés

INTRODUCTION :
La Newtonie commune est endémique de Madagascar où elle est bien répandue dans tous les types de forêt primaire, y compris dans les forêts perturbées par les activités humaines et les pousses secondaires. Elle se nourrit de petits invertébrés qu’elle capture sur la végétation et les branches.
Cette espèce est aujourd’hui dans la famille des Vangidés, mais elle était auparavant dans celle des Sylviidés qui rassemble les fauvettes de l’Ancien Monde.
Le genre Newtonia est endémique de Madagascar, et suite à des analyses génétiques, il a été suggéré que ce genre serait issu de la même lignée malgache que les Vangidés. La voix et la structure du nid indiquent également cette origine.
La Newtonie commune est l’une des espèces les plus communes dans la forêt primaire. Elle n’est pas menacée pour le moment. 

DESCRIPTION DE L’OISEAU :
Quelques mesures :
Longueur : 12 cm
Poids : 7-14 gr

La Newtonie commune a les parties supérieures brun grisâtre. Sur les ailes, les couvertures sont brun grisâtre mais les rémiges sont légèrement plus foncées avec des liserés chamois. La queue est également brun grisâtre avec les rectrices externes légèrement plus claires.  
Les parties inférieures sont couleur chamois, mais le menton, la gorge et l’abdomen sont plus blancs. Les couvertures sous-caudales sont blanc-crème.
Sur la tête, la calotte est brun grisâtre, mais les côtés de la tête et du cou sont plus pâles. Le menton et la gorge sont blanchâtres.
Le bec est noir. Les yeux sont jaunâtre pâle ou jaune d’or. Les pattes et les doigts sont brun rosâtre clair ou brun grisâtre.
Mâle et femelle sont identiques.
Le juvénile est plus brun sur le dessus, avec quelques grandes couvertures terminées de brun-roux, et une teinte brun orangé pâle sur les tertiaires. Les yeux sont plus foncés que chez l’adulte, plutôt gris brunâtre.

COMPORTEMENTS DANS LA VIE SAUVAGE :
La Newtonie commune se nourrit de petits invertébrés, principalement des insectes tels que Coléoptères, Hémiptères, Diptères, Hyménoptères et Lépidoptères. Elle capture aussi des araignées.
Elle est souvent observée dans les fleurs, mais elle est plus probablement attirée par des insectes que par le nectar.

Elle se nourrit à tous les niveaux de la forêt et capture ses proies sur les feuilles et les petites branches. Elle est observée seule ou en couple, parfois en petits groupes d’espèces mélangées où elle est dominante. Elle est toujours très active et lance des cris d’alarme sonores vers les intrus, y compris les mammifères.

Quelques parades ont pu être observées pendant la période de reproduction, mais il n’y a que très peu d’informations à ce sujet. Un comportement montrait deux adultes face à face avec les ailes agitées de soubresauts et la queue déployée vers le bas. Les deux oiseaux étaient silencieux.

La Newtonie commune est probablement sédentaire à Madagascar. Elle a des ailes courtes et arrondies, et n’effectue que des déplacements courts.  

SOUS-ESPECES ET DISTRIBUTION GEOGRAPHIQUE :
La Newtonie commune a deux sous-espèces.
N.b. brunneicauda (décrite ci-dessus) se trouve dans les zones forestières de l’île, y compris dans les restes de forêt sur le plateau central.
N.b. monticola se trouve dans les Monts Ankaratra dans le centre de Madagascar. Cette race est plus grande que la race nominale. Les parties supérieures sont plus foncées tandis que le dessous est chamois-brunâtre plus intense.

HABITAT :
La Newtonie commune est largement répandue à l’intérieur ou en lisière des habitats de forêt primaire, également dans la forêt d’épineux du sud, les parcelles isolées sur le plateau central et dans les plaines de l’est. L’espèce est présente depuis le niveau de la mer jusqu’à 2300 mètres d’altitude au moins.

CRIS ET CHANTS : SONS PAR XENO-CANTO
La Newtonie commune émet des « kchh kchh kchh… » durs ou encore des « bzz bzz bzz… »
Le chant puissant est émis depuis un perchoir. C’est un « kitrikitrikitrikitrik »rapide qui dure 2 à 3 secondes. Ce chant peut aussi comprendre des « tik-a » ou sons similaires qui alternent avec les autres notes « kiapakiapakiapakiap ». Il commence souvent par un « chrrr » court. Plusieurs oiseaux peuvent chanter en chœur.
Les noms malgaches de la Newtonie commune, Katekateky et Tretretre, sont dérivés du chant de l’espèce.