English version

Accueil

Présentation

Fiches

Dossiers

Voyages
 
Galeries

Poésie

Liens

Nouveautés

Contact

Mentions légales

Le Langrayen des Fidji est résident et n’effectue que quelques vagabondages locaux.
Il vole vite quand il poursuit une proie, mais il plane et glisse souvent dans les airs. C’est un oiseau qui vole très bien. Il effectue des glissés courts alternés de battements rapides. Le vol est rapide et agile.

REPRODUCTION DE L’ESPECE :  
La saison de reproduction a lieu entre août et novembre. Le Langrayen des Fidji se reproduit en groupes et tous les membres partagent les tâches liées à la nidification.
Le nid en forme de coupe est construit par le groupe. Il est fait de petits brindilles et de tiges d’herbes. Il est généralement placé dans la fourche d’un arbre au niveau de la canopée. Cependant, il arrive parfois que cette espèce nidifie dans un creux sur une falaise.
La femelle dépose 2-3 œufs. Tous les membres de groupe incubent et nourrissent les poussins, mais la durée de ces périodes n’est pas connue.

PROTECTION / MENACES / STATUTS :  
Le Langrayen des Fidji est décrit comme étant commun localement. L’espèce est affectée par la perte de la forêt humide et des savanes qui étaient probablement ses habitats habituels. Elle s’est cependant bien adaptée aux habitats modifiés par les hommes comme les cultures et les zones urbaines.
La population est en déclin, entrainant la disparition de l’espèce sur plusieurs îles de l’archipel.
Mais actuellement, le Langrayen des Fidji n’est pas considéré comme étant menacé.   

Fr: Langrayen des Fidji
Ang: Fiji Woodswallow
All: Fidschischwalbenstar
Esp: Artamo de las Fiyi
Ita: Rondine boschereccia delle Figi
Nd: Fijispitsvogel
Sd: fijisvalstare

Photographe:

Dubi Shapiro
Dubi Shapiro Photo Galleries & Dubi Shapiro's Pictures on IBC

Texte de Nicole Bouglouan

Sources:

HANDBOOK OF THE BIRDS OF THE WORLD Vol 14 by Josep del Hoyo-Andrew Elliot-David Christie - Lynx Edicions – ISBN: 9788496553507

Avibase (Denis Lepage)

Birdlife International

HBW Alive

Fijiís tropical Dry Forest

Wikipedia, the free encyclopaedia

 

Accueil

Page Passériformes

Sommaire fiches

 

Langrayen des Fidji
Artamus mentalis

Ordre des Passériformes – Famille des Artamidés

INTRODUCTION :
Le Langrayen des Fidji est endémique de ces îles où il est présent sur plusieurs d’entre elles. Il fréquente la forêt tropicale humide et les savanes.
L’espèce est affectée par la perte de cet habitat, mais elle semble cependant s’adapter aux zones cultivées et aux habitats modifiés.
La population décline pour cette raison, mais le Langrayen des Fidji n’est pas globalement menacé pour le moment.

DESCRIPTION DE L’OISEAU :
Quelques mesures :
Longueur : 17 cm
Poids : 33-48 gr

Le Langrayen des Fidji a les parties supérieures noires, sauf le croupion et les couvertures sus-caudales qui sont blancs. La queue est noire et terminée de blanc.
Les parties inférieures sont blanches, y compris le dessous des ailes.
La tête est noire, ainsi que le menton et la partie supérieure de la gorge. Le blanc du dessous s’étend jusqu’au milieu des couvertures auriculaires en formant un demi-collier à l’avant du cou.
Le bec fort est bleu-gris pâle. Les yeux sont brun foncé. Les pattes et les doigts sont bleu-gris.
Mâle et femelle sont identiques.
Le juvénile ressemble à l’adulte, mais les plumes du dessus ont des liserés clairs.

DISTRIBUTION GEOGRAPHIQUE :   
Le Langrayen des Fidji se trouve dans l’ouest et le nord de l’archipel des Fidji. Il est présent sur plusieurs îles dont Yasawa group, Viti Levu, Vanua Levu, Taveuni, Gau et Kadavu. Il était précédemment sur Koro, Yasayamoala et dans le nord du Lau Group.  

HABITAT :
Le Langrayen des Fidji fréquente généralement la forêt tropicale humide à basse altitude et les savanes. Aujourd’hui, il semble s’être bien adapté aux habitats modifiés par les hommes, et il est également présent dans les cultures. Quelques populations se sont établies dans des environnements urbains à Suva et Nadi, tandis que sur Viti Levu, il se trouve plutôt sur les hauteurs.

CRIS ET CHANTS : SONS PAR XENO-CANTO
Le Langrayen des Fidji a pour cri habituel une sorte de bavardage rapide. Le cri d’alarme est un « wit-wit-wit » métallique.  
Le chant comprend des sifflements doux et des gloussements.

COMPORTEMENTS DANS LA VIE SAUVAGE :
Le Langrayen des Fidji se nourrit d’insectes volants et terrestres comme les phalènes, les papillons, les libellules et les sauterelles.
Il chasse en happant ses proies en vol. Il s’élance depuis un perchoir pour les capturer en vol. Il chasse habituellement dans des zones découvertes, bien que quelques proies soient également capturées près du sol, mais il se pose rarement pour les saisir. Il chasse aussi au-dessus des plantes fleuries où de nombreux insectes viennent se nourrir de nectar.  
Les petites proies sont avalées entières, mais les plus grandes sont démembrées sur un perchoir. L’oiseau tient l’insecte avec ses griffes et le démembre avec son bec.   

Le Langrayen des Fidji se reproduit souvent en groupes de 5-6 individus, et les tâches liées à la nidification sont partagées.
Quelques études suggèrent que ces groupes contiennent plus d’un couple, avec des accouplements observés entre différents membres du groupe. Ils deviennent agressifs envers les prédateurs qui s’approchent trop du nid.
L’accouplement suit des parades au cours desquelles les deux partenaires agitent leurs ailes en faisant des vagues, tandis que la queue est largement déployée et mouvante.  
Ils se reposent et dorment en groupes, et on peut alors observer les oiseaux se lisser mutuellement les plumes au dortoir.