English version

Accueil

Présentation

Fiches

Dossiers

Voyages
 
Galeries

Poésie

Liens

Nouveautés

Contact

Mentions légales

Gygis blanche
Gygis alba

Ordre des Charadriiformes - Famille des Laridés

QUELQUES MESURES:
L: 28 à 33 cm; Env: 66 à 78 cm; Poids: 100 à 140 gr

LONGEVITE : 17 ans

DESCRIPTION DE L’OISEAU:
La gygis blanche a le plumage entièrement blanc. Les ailes apparaissent presque translucides en vol. La queue présente une fourche peu profonde.

Le bec épais et pointu est légèrement recourbé vers le haut. Il est noir avec du bleu à la base. Les yeux noirs sont entourés d’un cercle oculaire noir qui donne une impression de grandeur.
Les pattes et les doigts sont grisâtres, et les palmes sont jaunes à blanches.
Les deux sexes sont semblables.
Le poussin est couvert de duvet gris et blanc. Il a du gris sur la calotte, la nuque et le dos. Quand il ferme les yeux, on a l’impression qu’ils sont encore ouverts, à cause des taches claires situées autour. C’est probablement une mesure de protection. Le poussin possède des griffes tranchantes lui permettant de s’agripper à sa branche en cas de vent fort.

HABITAT :
La gygis blanche est un oiseau pélagique. Elle vit dans les zones océaniques, et relativement près des îles boisées où elle se reproduit. C’est un migrateur qui peut aussi simplement se disperser.

DISTRIBUTION GEOGRPHIQUE:
La gygis blanche se trouve dans les zones océaniques et les îles tropicales et subtropicales, dans les Océans Pacifique, Indien et Atlantique Sud. 

COMPORTEMENTS DANS LA VIE SAUVAGE :
La gygis blanche est souvent vue seule ou en petits groupes. C’est un oiseau diurne, mais plus actif au crépuscule et à l’aube.
Elle se nourrit en trempant le bec pour attraper une proie à la surface de l’eau ou juste en dessous. Elle voltige avant de plonger, ce qui représente un effort important, et elle peut maintenir son vol avec l’aide du vent.
La gygis blanche peut porter plusieurs petits poissons et retourner vers son poussin avec les poissons rangés transversalement dans son bec. Elle est probablement très habile pour arriver à en pêcher d’autres avec le bec déjà plein. Elle se nourrit de petits poissons et d’animaux aquatiques de 2 à 8 cm de longueur.

La gygis blanche se reproduit en petits groupes ou isolée. Le couple reste uni pendant plusieurs années et retourne au même endroit chaque saison pour nidifier.
Au début de la saison nuptiale, les couples effectuent des vols nuptiaux en volant ensemble. Ils utilisent aussi probablement les offrandes de nourriture du mâle à la femelle, et le lissage mutuel des plumes, perchés sur leur branche.
Si la gygis blanche est dérangée par un prédateur, elle voltige, bat des ailes vers l’intrus et émet des sortes de bourdonnements.

Ang : (Common) White Tern
All: Feenseeschwalbe
Esp: Charrán Blanco
Ital: Sterna Bianca
Nd: Witte Stern
Sd: Fetärna       

Photographes:

Jean Michel Fenerole
Photos d’Oiseaux du monde

David Nowell
Virtually Home - Photo Gallery

Otto Plantema
Trips around the world

Texte de Nicole Bouglouan

Sources

HANDBOOK OF THE BIRDS OF THE WORLD Volume 3 by Josep del Hoyo-Andrew Elliott-Jordi Sargatal - Lynx Edicions, 1996, 821 pages - ISBN : 8487334202

L’ENCYCLOPEDIE MONDIALE DES OISEAUX - Dr Christopher M. Perrins -  BORDAS - ISBN: 2040185607

Avibase (Lepage Denis)

Wikipedia (Wikipedia, The Free Encyclopedia)

All About Birds (Cornell Lab of Ornithology)

CREAGUS@Monterey Bay (Don Roberson)

 

Accueil

Page Laridés

Sommaire fiches

 

REPRODUCTION DE L’ESPECE:
La gygis blanche ne construit pas de nid. Parfois, elle gratte l’écorce d’une branche courte et haute, afin de créer une très petite dépression, à l’aide de ses griffes et du bec. L’œuf peut être déposé sur un toit ou une autre surface nue, jusqu’à 20 mètres de hauteur.
La femelle dépose un seul œuf tacheté dans cet endroit précaire, le rendant vulnérable aux intempéries. L’incubation dure environ 36 jours, partagée par les deux parents, chacun incubant pendant 48 à 72 heures.

La gygis blanche a quatre sous-espèces :
Gygis alba alba
Gygis alba candida
Gygis alba microrhyncha
Gygis alba leucopes
Ces races diffèrent légèrement au niveau de la couleur des rémiges et des pattes, et de la forme du bec

CRIS ET CHANTS : SONS PAR XENO-CANTO
La gygis blanche a pour cri un « heech-heech » répété et guttural. Ces oiseaux sont généralement silencieux sur le site de nidification.

La gygis blanche dort dans des arbres sur les îles où elle se reproduit. Elle peut se reproduire à n’importe quel moment de l’année, et la saison varie à travers son habitat, mais les pics ont lieu vers la fin du printemps et au début de l’été.
La gygis blanche dépose un seul œuf sur une surface nue, une branche, un toit, ou autre. Ce comportement permet d’éviter les prédateurs, car les branches choisies sont trop petites pour les rats ou d’autres intrus. Mais l’œuf est vulnérable quand il y a des vents forts. Cette espèce niche sur des récifs coralliens, souvent sur une branche d’arbre, mais aussi parfois sur des corniches rocheuses ou des structures humaines. Selon l’habitat, elle peut aussi s’installer dans la végétation basse.
VOL :
La gygis blanche a un vol gracieux. Elle vole bas au-dessus des vagues et sans se poser, elle touche la surface dès qu’elle a repéré une proie. Elle vole facilement sur les vagues. Son vol est énergique, avec des changements erratiques de direction et de vitesse.

Le poussin tout blanc naît sur cette branche, et doit s’agripper très fortement avec ses griffes acérées. Les deux parents le nourrissent toutes les trois heures avec des petits poissons entiers ou des calmars. Le poussin est régulièrement couvé sur la branche.
Le jeune quitte cet endroit au bout de 48 jours, se déplaçant dans la zone voisine. Il y retourne uniquement pour être nourri. Les parents le nourrissent pendant deux mois de plus.
Le jeune atteint sa maturité sexuelle à l’âge de 3 à 5 ans. Cette espèce produit deux à trois couvées par an.

ALIMENTATION:
La gygis blanche se nourrit principalement de petits poissons et calmars, ainsi que de quelques crustacés. .

PROTECTION / MENACES / STATUTS :
Les populations de gygis blanches varient en fonction de l’habitat. La distribution mondiale est inconnue, mais pourrait dépasser les 100 000 couples nicheurs.