English version

Accueil

Présentation

Fiches

Dossiers

Voyages
 
Galeries

Poésie

Liens

Nouveautés

Contact

Mentions légales

Geai vert
Cyanocorax yncas

Ordre des Passériformes – Famille des Corvidés

QUELQUES MESURES :
L : 25-27 cm
Poids : 66-92 gr

DESCRIPTION DE L’OISEAU :
Le Geai vert est l’unique espèce arborant un plumage vert parmi de nombreux geais au plumage violacé, bleu, chamois, gris ou noir. C’est une espèce du Nouveau Monde.

PROTECTION / MENACES / STATUTS : 
Le Geai vert est habituellement commun, mais souvent local.
L’espèce n’est pas menacée actuellement.  

Ang : Green Jay or Inca jay
All : Grünhäher
Esp : Urraca Querrequerre
Ital: Ghiandaia verde
Russe: Зелёная сойка
Sd: Grönskrika

Photos de Tom Merigan
Tom Meriganís Photo Galleries

Photo du couple par Tom Grey
Tom Grey's Bird Pictures

Texte de Nicole Bouglouan

Sources:

HANDBOOK OF THE BIRDS OF THE WORLD Vol 14 by Josep del Hoyo-Andrew Elliot-David Christie - Lynx Edicions –
ISBN: 9788496553507

CROWS AND JAYS by Steve Madge – Ed. Christopher Helm – ISBN: 0713652071

A GUIDE TO THE BIRDS OF MEXICO AND NORTHERN CENTRAL AMERICA by  Steve N. G. Howell, Sophie Webb - Oxford University Press - ISBN: 0198540124

A GUIDE TO THE BIRDS OF COLOMBIA by Steven L. Hilty and William L. Brown - Princeton University Press – ISBN 069108372X

Avibase (Lepage Denis)

SORA Searchable Ornithological Research Archive (Blair O. Wolf)

Wikipedia (Wikipedia, The Free Encyclopedia)

 

Accueil

Page Corvidés

Page Passériformes

Sommaire fiches

 

L’adulte a les parties supérieures et le dessus des ailes d’un beau vert doux. Chez quelques oiseaux, le croupion peut être jaune. La queue est d’un vert plus foncé avec les rectrices externes jaunes.
Les parties inférieures depuis le bas de la poitrine jusqu’aux couvertures sous-caudales sont vert-jaune pâle. Les rectrices sont jaunes avec l’extrémité sombre. Le dessous des ailes est brunâtre avec la base jaune.

Sur la tête, la calotte et la nuque sont bleu outremer, la nuque étant plus claire en allant vers le dos. Le front, les petites taches arrondies au-dessus des yeux et la grande tache malaire qui finit en arrière de l’œil sont du même bleu. 
On peut voir une courte crête broussailleuse à la base de la mandibule supérieure, formée par les petites plumes raides nasales et frontales. Une tache blanche sépare les yeux sur le front.
Le reste de la tête, le menton, la gorge et la bavette sont noirs, et ce noir s’étend jusque sur les côtés de la tête et en arrière de l’œil. Une autre tache noire englobe les lores et la partie antérieure de l’œil, et rejoint l’arrière comme un masque.
Le bec est noir. Les yeux sont brun foncé à jaune selon la race. Les pattes et les doigts sont grisâtres.

Les deux sexes sont semblables.
Le juvénile a la crête frontale plus courte, et n’a pas les taches au-dessus des yeux.

On trouve plusieurs sous-espèces qui diffèrent en couleur et en taille, ainsi que par les dessins de la tête.
La race ici représentée et décrite est la sous-espèce Cyanocorax yncas glaucescens de l’extrême sud des Etats-Unis (Sud Texas) et du Nord-est du Mexique. 

CRIS ET CHANTS : SONS PAR XENO-CANTO   
Le Geai vert possède un vaste répertoire comprenant un bavardage aigu « cha, cha, cha… », un « chenk chenk chenk » sonore et sonnant, un « cheh-cheh… » plus sec et criard, un « jehrjihjihjih… » bourdonnant et nasillard, et un croassement guttural « ahrrrrrr ». 
C’est un oiseau bruyant qui lance des cris discordants, des imitations vocales, des miaulements, des bavardages, des claquements, et des notes rauques et râpeuses.

HABITAT :
Le Geai vert fréquente des habitats variés comme les forêts tropicales de feuillus et les lisières humides, les bosquets le long des cours d’eau, les zones herbeuses avec des arbres clairsemés et les espaces broussailleux secs. On peut également le voir parfois dans les zones marécageuses.
Selon la distribution, les races occupent différents habitats à des altitudes variées.

DISTRIBUTION GEOGRAPHIQUE :
Le Geai vert se trouve depuis le sud du Texas, vers le Sud au Mexique et en Amérique Centrale (il est cependant absent du Nicaragua et du Panama), et ensuite, en Amérique du Sud en Colombie, au Venezuela, en Equateur, et Pérou et en Bolivie.
Cette distribution a entrainé la formation de deux groupes, l’espèce Nord Américaine étant nommée Geai vert, et la race Sud Américaine portant le nom de Geai Inca.

COMPORTEMENTS DANS LA VIE SAUVAGE : 
Le geai vert se nourrit d’insectes et autres invertébrés, et de graines, fruits et baies, glands, petits oiseaux et œufs d’autres espèces.
Quelques observations nous apprennent que le Geai vert peut utiliser des outils, comme une petite brindille de bois tenue dans le bec afin d’atteindre des insectes dans les crevasses de l’écorce.

Ils se nourrissent habituellement en petits groupes, souvent sous la canopée et dans les sous-bois broussailleux. Ils cherchent leur nourriture sur le sol, sur les troncs d’arbres, les branches et les lichens.
Le Geai vert sautille le long des branches. Il se tend vers le haut pour atteindre la nourriture au-dessus de lui, ou bien se suspend la tête en bas pour atteindre celle qui est en dessous. Habituellement, il porte la nourriture dans son bec jusqu’à un perchoir, ensuite, il la tient avec les pattes et donne des coups de bec pour la consommer en petits morceaux.
Sur le sol, il retourne les feuilles mortes par des mouvements latéraux du bec. Cette espèce évite les clairières et les zones découvertes. Elle peut poursuivre des insectes en vol, et voltiger pour picorer des fruits ou des insectes sur la végétation.

Le Geai vert nidifie en général en solitaire dans les parties nord de la distribution, alors que plus loin au sud, ces oiseaux forment des groupes territoriaux tout au long de l’année. Un groupe comprend 3 à 9 oiseaux, avec un couple reproducteur et des aides immatures.  
Si un prédateur approche du site du nid, le groupe l’entoure tout en criant, et tente de l’obliger à quitter les lieux. Ils peuvent être très agressifs en défense.
Les populations du nord se rassemblent en grands groupes après la saison de reproduction.
Le geai vert est sédentaire dans son habitat.

VOL : 
Le Geai vert vole rarement au-dessus des espaces découverts et des clairières, mais quand il le fait, c’est avec un vol laborieux et des battements rapides.
Cependant, il peut se montrer très agile quand il voltige pour se nourrir ou qu’il poursuit des insectes en vol.

REPRODUCTION DE L’ESPECE :
La saison de reproduction a lieu en avril-juin dans le nord de la distribution, et en mars-août en Colombie.
Le Geai vert a deux systèmes de reproduction. Les oiseaux du nord nidifient en solitaires alors que ceux du sud se reproduisent à l’intérieur d’un groupe comprenant un couple reproducteur et des aides.

Le nid est situé dans une fourche près du tronc ou dans un buisson, en général entre 1,50 et 10 mètres de hauteur. C’est un panier peu profond fait de brindilles entrelacées de façon lâche. L’intérieur est tapissé de fines racines, de tiges, d’herbes sèches, de lichens et de feuilles.

La femelle dépose 3 à 5 œufs. L’incubation dure environ 17-18 jours. Les jeunes quittent le nid 19 à 22 jours après la naissance. Ils sont nourris pendant encore trois semaines ou plus par les deux parents, ou par les aides selon la race.
Les races de la partie nord de la distribution sont parfois parasitées par le Vacher bronzé.

ALIMENTATION :
Le Geai vert est omnivore et se nourrit d’insectes tels que scarabées, punaises, sauterelles et criquets, chenilles, et aussi d’œufs de lézards et de  vers de terre. Il consomme aussi des matières végétales comme les graines, les glands, les fruits et les baies.