English version

Accueil

Présentation

Fiches

Dossiers

Voyages
 
Galeries

Poésie

Liens

Nouveautés

Contact

Mentions légales

Fr: Geai à plumet
Ang: Curl-crested Jay 
All: Krauskopf-Blaurabe
Esp: Urraca campestre - Urraca de Cresta Rizada - Chara Crestada
Ita: Ghiandaia crestariccia
Nd: Kroeskopgaai
Sd: Krulltofsskrika
Port: Gralha-do-campo

Photographes :

Jean Michel Fenerole
Photos d’Oiseaux du monde

Ken Havard
His Bird Pictures on IBC et Flickr gallery

Texte de Nicole Bouglouan

Sources :

HANDBOOK OF THE BIRDS OF THE WORLD Vol 14 by Josep del Hoyo-Andrew Elliot-David Christie - Lynx Edicions – ISBN: 9788496553507

BIRDS OF SOUTH AMERICA – Passerines - by Robert S. Ridgely and Guy Tudor – HELM Field Guides – ISBN: 9781408113424

CORBEAUX ET GEAIS: Guide des Corbeaux, Geais et Pies du Monde – Steve Madge, Hilary Burn – Editeur : Vigot (18/04/1996) – ISBN 10: 2711412687 – ISBN 13 : 978-2711412686  

Avibase (Lepage Denis)

BirdLife International (BirdLife International)

Neotropical Birds – Cornell Lab of Ornithology

Arthur Grosset's Birds (Arthur Grosset)

Wikipedia, the free encyclopaedia

HBW Alive

 

Accueil

Page Passériformes

Page Corvidés

Sommaire fiches

 

Geai à plumet
Cyanocorax cristatellus

Ordre des Passériformes – Famille des Corvidés

INTRODUCTION :
Le Geai à plumet est un geai du Nouveau Monde présent au Brésil en Amérique du Sud. Ce grand geai porte une crête très évidente et recourbée. Il vit en général en groupes, et se reproduit entouré de quelques « aides » pendant la nidification.
Les geais du genre Cyanocorax comprennent 16 espèces assez colorées. En Amérique du Sud, la majorité d’entre eux vivent en milieu découvert, sans doute grâce à l’absence de ce continent des oiseaux du genre Corvus qui sont aussi des espèces d’habitats ouverts. Le Geai à plumet en est un exemple.

Le Geai à plumet est capable d’imiter une variété de sons comme de nombreux Corvidés. La plupart de ceux qui imitent les cris des oiseaux de proie font partie du genre Cyanocorax parmi les geais néo-tropicaux.
Un autre comportement particulier à ces oiseaux est le fait de cacher de la nourriture sur le sol ou dans les branches d’un arbre. Mais comme les sources de nourriture sont constamment abondantes dans leur distribution, cette habitude est certainement un héritage de leurs ancêtres.
Mais nous savons aujourd’hui que les Corvidés ont une capacité mentale hautement développée.

DESCRIPTION DE L’OISEAU :
Quelques mesures :
Longueur : 35 cm
Poids : 178 gr

L’adulte a la face, le menton, la gorge, les côtés de la tête et le haut de la poitrine noirs, tandis que la nuque et les côtés du cou sont plutôt noir brunâtre. On note la présence d’une longue crête noire, recourbée et toujours dressée sur la partie antérieure de la calotte.
Sur les parties supérieures, le dos et le croupion sont bleu ciel ou violet bleuâtre, mais le haut du manteau est sépia. En plumage usé, les tons bruns sont plus nets. Le dessus des ailes est bleu vif mais les primaires présentent des liserés externes bleus et des liserés internes noirâtres. Sur la queue plutôt courte, la moitié vers la base est bleu-violet, alors que la moitié terminale est blanche.
Sur les parties inférieures, le bas de la poitrine, l’abdomen et les couvertures sous-caudales sont blancs. En dessous des ailes, les couvertures sont blanches et contrastent avec les rémiges sombres.
Le bec épais est noir. Les yeux sont brun foncé. Les pattes et les doigts sont noirs.

Mâle et femelle sont similaires.
Le juvénile est plus terne avec les couvertures alaires terminées de brunâtre et le dernier tiers de la queue teinté de mauve. La crête est plus courte et moins recourbée que chez l’adulte.

DISTRIBUTION GEOGRAPHIQUE :
Le Geai à plumet se trouve dans le centre-sud du Brésil, l’extrême centre-est et nord-est du Paraguay et l’extrême est de la Bolivie.

HABITAT :
Le Geai à plumet fréquente la forêt sèche et les savanes du Cerrado, la lisière de la forêt et les herbages avec des arbres et des arbustes clairsemés. Il est également visible dans des habitats modifiés comme les lisières des plantations d’Eucalyptus ou même les jardins proches des habitations. Cette espèce a su bénéficier de la déforestation. Elle est visible entre 150 et 1100 mètres d’altitude.

CRIS ET CHANTS : SONS PAR XENO-CANTO
Le Geai à plumet émet un mélange de croassements, de gazouillis et de pépiements. Lors de la défense du territoire ou lorsqu’il est en groupe, il émet un « kyarr » mélodieux qu’il répète plusieurs fois. Un « kyap » plus court est émis continuellement par les oiseaux en groupes, et plus spécialement en guise d’alarme lorsqu’ils harcèlent un rapace. Le cri de contact à l’intérieur du groupe est un « kiyii » soudain et dur, assez variable.

COMPORTEMENTS DANS LA VIE SAUVAGE :
Le Geai à plumet est omnivore comme la majorité des Corvidés. Il se nourrit principalement d’insectes tels que termites, orthoptères, larves et nymphes prises dans les nids des guêpes Apoica pallens. Il consomme également les fruits de diverses espèces dont il disperse les graines. Il prend aussi le nectar des arbres Caryocar brasiliense ou Pequi.
D’après quelques observations, le Geai à plumet prend aussi les œufs de la Colombe rousse et les poussins du Tangara sayaca au Brésil. Quelques lézards font aussi partie de son régime.

Le Geai à plumet se nourrit en glanant des proies et des fruits dans la végétation arbustive. Il s’élance aussi depuis un perchoir ou se suspend  à une branche, et capture des insectes en vol.
Il se nourrit principalement le matin et en fin d’après-midi, souvent en groupes. Quelques oiseaux font office de sentinelles en se perchant en hauteur. Pendant les heures chaudes de la journée, ils se cachent dans la canopée de la forêt.

Lorsqu’ils sont menacés par un prédateur, ils forment des petits groupes de 2-5 individus et se mettent à le harceler.
Des groupes de plusieurs oiseaux, de 9 à 11, partagent un territoire commun. Quelques sentinelles sont posées en hauteur pour surveiller, et crient fortement lorsqu’un prédateur approche. Le groupe peut alors s’envoler et s’échapper, ou bien se rassembler pour harceler l’intrus.
Les prédateurs habituels sont le Caracara à tête jaune, le Caracara du Nord, la Buse à gros bec, la Buse roussâtre et les ouistitis.

Pendant la saison de reproduction, le mâle fait des offrandes à la femelle en régurgitant de la nourriture. Les parades sont accompagnées de cris variés, des sifflements, des cliquetis et des bruits métalliques.
Les geais néo-tropicaux effectuent aussi une parade pendant laquelle le cou est étiré tandis que les plumes de la tête et du cou se soulèvent lentement. La réponse à cette attitude est le lissage des plumes en picorant doucement la face et le cou du ou de la partenaire. Ils se reproduisent accompagnés d’aides.

Le Geai à plumet est sédentaire et semble très nomade en dehors de la période de reproduction.
Il vole laborieusement d’un arbre à l’autre avec des battements fréquents.

REPRODUCTION DE L’ESPECE :
La saison de reproduction a lieu entre septembre et mars au Brésil, et commence avec la saison humide.
Le nid est en forme de coupe et fait avec des brindilles. La coupe est tapissée de végétation douce et de radicelles. Il est placé dans un arbre, en général Caryocar brasiliense, qui sert aussi de source de nourriture avec des fruits et du nectar.

La femelle dépose 5-6 œufs bleu-vert clair avec des marques sombres. L’incubation dure 18-20 jours, assurée par la femelle nicheuse. Les aides la nourrissent et plus tard, ils nourriront aussi les poussins et nettoieront le nid. Les jeunes quittent le nid au bout de 24 jours après l’éclosion.
Seule une petite zone autour du nid est défendue. Il y a probablement plus d’une couvée par saison, car la prédation est élevée avec plus de 60% de nids perdus.  

PROTECTION / MENACES / STATUTS :
Le Geai à plumet est relativement commun dans sa vaste distribution. L’espèce a bénéficié de la déforestation et s’est adaptée à des habitats modifiés où subsistent des arbres clairsemés.
La population n’a pas été chiffrée mais elle semble stable.
En dépit de la prédation, le Geai à plumet est actuellement considéré comme non menacé.