English version

Accueil

Présentation

Fiches

Dossiers

Voyages
 
Galeries

Poésie

Liens

Nouveautés

Contact

Mentions légales

Ang : Brown Cacholote
All : Dunkelbrauner Cachalote
Esp : Cacholote Castaño
Ital : Cacialote bruno
Nd: Bruine Cachalote
Sd: Brun cacholote
Port: Coperete

Photographes:

Jean Michel Fenerole
Photos d’Oiseaux du monde

Eduardo Andrés Jordan
MIS AVES – AVES DE ARGENTINA

Philippe et Aline Wolfer
OISEAUX D'ARGENTINE

Texte de Nicole Bouglouan

Sources:  

HANDBOOK OF THE BIRDS OF THE WORLD Vol 8 By Josep del Hoyo-Andrew Elliott-David Christie - Lynx Edicions - ISBN: 8487334504

Avibase (Lepage Denis)

BirdLife International (BirdLife International)

JUMARA.com.ar - La conservación parte del conocimiento

XENO-CANTO – Sharing Birds sounds from around the world

 

Accueil

Page Passériformes

Sommaire fiches   

Cacholote brun
Pseudoseisura lophotes

Ordre des Passériformes – Famille des Furnariidés

QUELQUES MESURES :
L : 24-26 cm
Poids : 63-79 gr

DESCRIPTION DE L’OISEAU :
Le Cacholote brun est un oiseau essentiellement terrestre que l’on voit souvent en train de marcher sur le sol. Il fait partie des plus grands Furnariidés.  

L’adulte de la race nominale « lophotes » a le plumage de couleur fauve dans l’ensemble, avec le bas du dos plus terne où l’on peut voir quelques plumes aux liserés clairs. Le croupion est fauve plus vif mais les couvertures sus-caudales sont légèrement plus sombres. Le dessus des ailes présente des rémiges brun-fauve sombre avec d’étroits liserés clairs, alors que  les couvertures sus-alaires sont plus ternes avec des extrémités plus pâles. La queue est fauve foncé mais terne. Sa forme est légèrement arrondie.

Sur les parties inférieures, la gorge est fauve-cannelle vif. La poitrine est plus terne et plus foncée avec des plumes aux extrémités claires qui se fondent dans l’abdomen et les côtés du corps. Le bas de l’abdomen, les flancs et les couvertures sous-caudales sont plus vifs, avec des extrémités claires sur les couvertures les plus longues.

Sur la tête, la face est fauve foncé terne avec le front plus sombre. La calotte est d’un brun plus foncé et présente un aspect légèrement strié. Quelques plumes plus longues forment une crête. L’arrière de la calotte est fauve vif, et quand la crête est aplatie, elle recouvre la partie postérieure de la calotte.

Le bec est de deux couleurs, grisâtre à la base et le reste noirâtre. Les yeux sont jaune pâles. Les pattes et les doigts robustes sont gris-bleu ou verdâtre terne.    

Les deux sexes sont semblables.
Le juvénile a la poitrine et l’abdomen finement tachetés, la crête plus courte et les yeux verdâtre et plus ternes.  

On trouve deux sous-espèces :
P.l. lophotes (décrite ci-dessus) se trouve au sud de la Bolivie et à l’ouest du Paraguay.
P.l. argentina (ici représentée) se trouve au nord et au centre de l’Argentine, à l’extrême sud-est du Brésil et en Uruguay.
Cette race est plus sombre, avec la partie antérieure de la crête moins gris-brun, et dont les plumes semblent plus étroites et d’une couleur fauve plus intense.   

CRIS ET CHANTS : SONS PAR XENO-CANTO
Le Cacholote brun émet des sons stridents et produit aussi des duos. Le chant est une série longue et sonore, composée de notes variées rauques et grossières qui s’éteignent vers la fin. Cette longue série peut durer jusqu’à 15 secondes.
Le cri habituel est un « krok ».

HABITAT :  
Le Cacholote brun fréquente les zones montagneuses ouvertes jusqu’à 900 mètres d’altitude. On peut le voir dans des espaces avec des arbres clairsemés et des arbustes, aux lisières des galeries forestières et dans les forêts tropicales composées de feuillus. Il fréquente aussi les parcs urbains et les jardins, et préfère en général les zones sèches.

DISTRIBUTION GEOGRAPHIQUE :   
Voir plus haut dans « sous-espèces ».

COMPORTEMENTS DANS LA VIE SAUVAGE :
Le Cacholote brun se nourrit de nombreux insectes, adultes et larves. Il consomme aussi des œufs d’autres espèces d’oiseaux, des graines et quelques fruits. 
Il cherche sa nourriture en petits groupes ou en couples, marchant, courant et sautillant sur le sol. Il glane, sonde et creuse le sol, le tapis de feuilles mortes et même les déjections du bétail où il trouve des arthropodes. Il lui arrive parfois de taper sur la branche et d’arracher l’écorce des arbres, et d’effeuiller les pousses tendres des bourgeons.  

Cette espèce se nourrit aussi dans les arbres en faisant quelques acrobaties pour atteindre la nourriture convoitée. Cet oiseau a des doigts robustes qui lui permettent de s’agripper fortement aux branches.

Le Cacholote brun fait des duos et parade, aussi bien pour avertir ses rivaux que le territoire est déjà occupé, que pour renforcer les liens du couple entre les deux partenaires.
Ces oiseaux sont probablement monogames et peuvent rester ensemble toute l’année et même plus longtemps, bien que la durée des liens varie beaucoup et ne tienne parfois qu’une seule saison.

L’espèce est résidente dans sa distribution.

VOL :
Le Cacholote brun, comme plusieurs espèces de Furnaridés, a les ailes relativement courtes et légèrement pointues, reflétant ses habitudes sédentaires et ses comportements terrestres lorsqu’il se nourrit.

REPRODUCTION DE L’ESPECE :
La saison de reproduction a lieu pendant le printemps/été austral.
Le Cacholote brun construit un nid volumineux, une grande masse de 50 à 150 centimètres de long sur 45-90 centimètres de largeur. Ce nid est fait avec des longs rameaux de bois (jusqu’à 70 cm), et comporte une entrée latérale en forme de tube de 30 à 40 cm de longueur, et supporté par une branche horizontale. Il y a aussi une chambre d’incubation dans la partie interne de la structure, de 20-25 cm de diamètre, occasionnellement tapissée de morceaux de végétaux, de brindilles et de déjections de bétail.

Un tel nid est placé à 4-6 mètres au-dessus du sol, près de la cime d’un petit arbre ou d’un arbuste. Quelques branches sont incorporées au nid qui est souvent construit au même endroit chaque année.

La femelle dépose 2-4 œufs blancs. Les deux adultes incubent pendant 18 à 20 jours. Les poussins sont nourris par les deux parents et quittent le nid au bout de 18-23 jours après la naissance. Ils restent longtemps sur le territoire parental, entre 5 mois et un an.

L'Opossum à oreilles blanches (Didelphis albiventris) est le principal prédateur de cette espèce.
Les nids abandonnés sont souvent occupés par le Carnifex à ailes tachetées.   

ALIMENTATION :  
Le Cacholote brun se nourrit principalement d’insectes, adultes et larves, tels que Coléoptères et grandes fourmis, et de nombreux autres. Il prend aussi les œufs d’autres espèces d’oiseaux, et consomme des graines et quelques fruits.  
Cet oiseau se nourrit surtout au sol, et occasionnellement dans les arbres.

PROTECTION / MENACES / STATUTS :
Le Cacholote brun est peu commun ou assez commun dans la majorité de sa distribution. Il est présent dans plusieurs zones protégées.
Cette espèce n’est pas menacée actuellement.