English version

Accueil

Présentation

Fiches

Dossiers

Voyages
 
Galeries

Poésie

Liens

Nouveautés

Contact

Mentions légales

Barbican promépic
Trachyphonus vaillantii

Ordre des Piciformes – Famille des Lybiidés

QUELQUES MESURES:
L : 23 à 24 cm ; Poids : 70 gr.

DESCRIPTION DE L’OISEAU:
Le barbican promépic a un beau plumage coloré. Les parties supérieures, dos et ailes, sont noires avec des taches et des croissants blancs. On peut voir une large bande noire sur l’arrière du cou. La queue est noire barrée de blanc, avec une bande terminale blanche. Le croupion est rouge.
Les parties inférieures sont jaunes. Le haut de la poitrine présente une large bande noire, finement tachetée de blanc et bordée de blanc, contrastant avec la partie inférieure de la poitrine, striée de rouge. L’abdomen est jaune.

Le barbican promépic a la tête très colorée, avec une crête noire. La tête est jaune, et on peut voir comme de fines écailles rouges. La face est plutôt rouge. Le menton est jaune.
Le bec court est puissant et jaune pâle. Les yeux sont brun-roux, avec un cercle oculaire de peau nue vert olive. Les pattes et les doigts sont gris-verdâtre.
La femelle est légèrement plus terne que le mâle.

CRIS ET CHANTS: SONS PAR XENO-CANTO
Le cri typique du barbican promépic est un rapide et long trille « di-di-di » émis pendant au moins trente secondes et jusqu’à cinq minutes. C’est un oiseau assez bruyant et ses trilles peuvent se poursuivre pendant de longs moments. Il chante en général depuis un perchoir exposé.
Les deux partenaires émettent parfois des duos quand leurs chants respectifs se chevauchent.
Le cri d’alarme est un caquetage rapide « kek-kek-kek ».   

HABITAT :
Le barbican promépic aime les jardins et les parcs, les plantations exotiques, les zones boisées et les steppes herbacées proches, les savanes arborées et les cours d’eau. Il est en général vu entre 200 et 1800 mètres d’altitude. 

DISTRIBUTION GEOGRAPHIQUE:
Le barbican promépic est commun dans le nord-est de l’Afrique du Sud, mais on le trouve aussi au Zimbabwe, au Mozambique, au Botswana et au nord de la Namibie.

COMPORTEMENTS DANS LA VIE SAUVAGE :
Le barbican promépic passe la plupart de son temps à se nourrir sur le sol en sautillant. Il fouille aussi dans les buissons et les arbres, cherchant des insectes et des fruits. Il sonde les crevasses de l’écorce et dans les lichens, et peut aussi se suspendre aux feuilles pour atteindre des insectes. Il fréquente aussi les mangeoires.
On le rencontre souvent seul ou en couples. Ils sont monogames.
Le barbican promépic est territorial. La surface de son territoire varie selon l’habitat.
Le barbican promépic voit son nid souvent parasité par le Grand Indicateur (Indicator indicator) et par le Petit Indicateur (Indicator minor), et les deux adultes font vigoureusement la chasse aux femelles qui s’approchent trop de l’entrée du nid.
Le barbican promépic peut s’attaquer aux rats, et aux serpents qu’il peut parfois tuer.
Quand il se nourrit, il regarde autour de lui tout le temps, surveillant d’éventuels intrus ou prédateurs. 
Il est sédentaire dans son habitat, effectuant juste quelques dispersions le long des cours d’eau dans les régions arides.

VOL :
Le barbican promépic ne vole pas facilement. Il préfère effectuer des vols courts.

REPRODUCTION DE L’ESPECE:
Le nid du barbican promépic est un trou dans une souche de sisal (Agave sisalana). Il construit son nid lui-même en creusant le bois, formant un trou où il dort et où il se reproduit. Ce travail peut prendre de 18 jours à un mois. Les deux adultes creusent le trou. Il comprend un tunnel d’entrée et une chambre de nidification plus vaste. Ils peuvent aussi s’installer dans des nichoirs.
Le nid est en général à une hauteur variant de un à quatre mètres.  
Ils nichent en septembre et jusqu’en décembre, souvent pendant la saison des pluies, mais cela dépend de la région et peut être variable.
La femelle dépose 1 à 5 œufs à un jour d’intervalle. L’incubation dure environ 13 à 17 jours, assurée la nuit par la femelle, et par les deux parents durant la journée. L’incubation commence au second ou troisième œuf pondu. Les poussins sont nidicoles, nus et aveugles. Ils sont fréquemment nourris par les deux adultes avec des insectes. Les parents nettoient le nid et enlèvent les sacs fécaux régulièrement. Les jeunes quittent le nid à l’âge de un mois.
Cette espèce peut produire une à cinq couvées par saison.

ALIMENTATION:
Le barbican promépic se nourrit d’insectes et de fruits, mais aussi de vers, escargots et œufs.

PROTECTION / MENACES / STATUTS :
Le barbican promépic est une espèce répandue et commune.   

Ang : Crested Barbet
All : Haubenbartvogel
Esp : Barbudo Crestado
Ital : Barbuto di Levaillant
Nd : Kuifbaardvogel

Photos de Callie de Wet
Flickr Galleries

Texte de Nicole Bouglouan

Sources:

HANDBOOK OF THE BIRDS OF THE WORLD Vol. 7 by Josep del Hoyo-Andrew Elliott-Jordi Sargatal – Lynx Edicions – ISBN: 8487334377

BIRDS OF AFRICA SOUTH OF THE SAHARA by Ian Sinclair and Peter Ryan - Princeton University Press Princeton and Oxford - ISBN: 0691118159

Avibase (Lepage Denis)

African Wildlife Pictures (Lee Whittam)

 

Accueil

Sommaire fiches